-36%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
109 € 170 €
Voir le deal

Sam 22 Juin - 16:52
Ténacité Aiglevif
Héritière cachée de Bauge
Ténacité Aiglevif
Messages : 64
Localisation : Castelcerf ou Bourg-en-Castelcerf.
Identité officielle : Ténacité Marchal.
Demoiselle de compagnie de Blanche Legrand à Castelcerf issue de la petite bourgeoisie de la ville de Beauxcôteaux.


Identité réelle : Ténacité Aiglevif.
Cohéritière du Duché de Bauge.


COMPÉTENCES ACTUELLES

Lecture, écriture, calcul : Excellent niveau ; Ténacité est plus à l’aise avec les lettres qu’avec les chiffres, reste que son éducation en la matière, dispensé par Clémence, est impeccable.

Capacités Intellectuelles :

Pratique d’instruments de musique : Très bon niveau ; Sa maîtrise de la lyre et du frestel est presque égale à celle de Clémence. Elle en joue de temps en temps pour continuer de s’exercer ou tromper l’ennui.

Mémoire : Très bon niveau ; Ténacité exerça très tôt sa mémoire afin de retenir un maximum d’informations sans avoir besoin de les relire car la Ménestrelle ne disposait que de très peu de ressources écrites.

Orientation : Bon niveau ; Ténacité a appris à se diriger, notamment grâce aux astres et aux étoiles. Avec un peu de renseignements, elle serait capable de s’orienter presque n’importe où, à condition qu’elle trouve les bonnes constellations.

Culture générale : Bon niveau ; Clémence fut chargée d’enseigner à Ténacité et Audace tout ce qu’il y avait à savoir sur le duché de Bauge, sur le royaume, sur les gens qui le peuple, sur les voisins et sur les relations qui régissent ce monde.

Dialecte des tribus nomades : Bon niveau ; Aussi loin qu’elle s’en souvienne, Ténacité a fréquenté les tribus nomades de la région des Steppes et a donc appris à parler leur dialecte. Elle se débrouille bien mais reste loin d’être bilingue car les nomades parlaient aussi le Duchéen.

Discussion et potins : Niveau moyen ; La Cohéritière est plutôt franche est a du mal à converser pour ne rien dire, surtout si cela se fait sur le dos de quelqu’un. Elle fait cependant l’effort de s’intéresser aux discussions des dames, espérant glaner des informations sur son ignoble oncle et sur la situation globale de Bauge par ce biais.

Aptitudes Physiques :

Équitation : Excellent niveau ; Alors même qu’elle marchait à peine, Ténacité fut assise sur le dos d’un cheval docile et elle et Audace apprirent l’équitation dans les règles de l’art des tribus nomades. Dressage, races, allures, soins, harnachements, chasse… les chevaux n’ont plus beaucoup de secrets pour la Cohéritière. Malheureusement, cet accident de chasse alors qu’elle avait 13 ans atteignit durablement ses performances hippiques. Ténacité a appris à monter à califourchon d’abord puis en amazone suite à sa blessure car cette position lui permet de monter sans forcer sur son genou. Elle peut encore faire trotter sa monture mais le galop lui est fortement déconseillé.

Endurance : Très bon niveau ; Ténacité ne marche pas très vite mais elle peut marcher longtemps et surtout, rester à cheval longtemps, même si celui-ci ne doit pas galoper.

Chasse au faucon : Bon niveau ; Ténacité a commencé à apprendre cette méthode typique des tribus nomades aux alentours de 10 ans.

Tir à l’arc : Bon niveau ; La Cohéritière fut initiée au tir à l’arc en même temps que son frère par les nomades. Malgré son corps tonique et globalement musclé, Ténacité ne sait utiliser que les petits arcs de chasse.

Maniement de l’épée et auto-défense : Niveau médiocre ; Déjà dans son enfance, Ténacité préférait l’arc au sabre courbe et au combat à main-nue. Avec sa jambe raide, elle a perdu beaucoup de son niveau, ce qui la désole.

Danses des tribus nomades et danses de salon : Niveau médiocre ; Depuis ses 13 ans, ses performances ont grandement diminué. A son arrivée à Castelcerf, Blanche se chargea de lui apprendre les danses de salon les moins pénibles pour sa jambe et les moins techniques mais la jolie blonde préfère ne plus danser du tout.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Juin - 17:04
Ténacité Aiglevif
Héritière cachée de Bauge
Ténacité Aiglevif
Messages : 64
Localisation : Castelcerf ou Bourg-en-Castelcerf.
Vie, mort et règne des membres de la famille Aiglevif.

Autobiographie de Ténacité Aiglevif. Arbre_10

DESCRIPTION DES MEMBRES DE LA FAMILLE AIGLEVIF

- Calme est né le 15 Or 978, pendant la Grande Foire de Gué-de-Négoce. En tant que fils aîné, il devint Duc de Bauge à la mort de son père en Brunissante 997, alors qu’il avait seulement 19 ans. La Première Guerre de Chalcède se terminait à peine au moment où il est monté sur le trône, le Duché était alors tronqué d’une partie de son territoire autour de Bord-des-Sables. Afin de ne pas perdre de temps, il épousa Étoile, sa promise, en Changement 997. Leur fille unique, Orage, naîtra en l’an 1000 et lorsqu’Étoile mourut en 1008, il ne parvint pas à se remarier, trop attaché au souvenir de son épouse. Calme a participé à la Deuxième Guerre de Chalcède de 1015 à 1022, regagnant ainsi la région de Bord-des-Sables. Bien que privilégiant les négociations et la diplomatie en temps normal, c’était aussi un guerrier valeureux et capable d’assumer les conséquences de ses actes.

- Étoile était issue de la haute noblesse de Gué-de-Négoce et est née le 2 Brunissante 979. Ses parents, des habitués de longue date de la Cour ducale, s’étaient arrangés dès 993 avec le Duc de Bauge afin que leur fille épouse Calme. Le mariage a finalement eu lieu en 997, peu après la fin de la Première Guerre de Chalcède. Elle donna naissance à une fille unique nommée Orage mais, par la suite, elle ne fit que des fausses couches. Le 3 Chariot 1008, elle et son enfant à naître sont morts dans un accouchement difficile. La Duchesse était aussi belle que timide mais son esprit fourmillait d’idées novatrices qu’elle transmettait souvent à son époux Calme ; elle a notamment soutenu le projet du Duc d’instaurer le salaire journalier minimum toujours en vigueur aujourd’hui.

- Serein, né le 9 Grain 981, est le frère cadet de Calme. Il était son meilleur lieutenant et lui fut d’une grande aide pendant la Deuxième Guerre de Chalcède. Les deux frères avaient une relation très fusionnelle, aidée par la faible différence d'âge entre eux. Serein a épousé Aimée en 999 et le couple a eu trois enfants : Lupin, Pensée et Narcisse. Meilleur combattant que Calme, Serein était pourtant tout aussi placide que son aîné.

- Aimée était une jeune fille noble de Beauxcôteaux et est née le 12 Or 980. Comme Étoile, elle fut promise très tôt à Serein et elle l’épousa en 999. Elle mit au monde trois enfants : Lupin, Pensée et Narcisse. Douce et attentionnée, elle se désintéressait de la politique et accordait davantage de son temps aux temples d’Eda.

- Orage, la fille unique de Calme et Étoile, est née le 19 Sommeil 1000, une nuit d’orage. C’était une enfant solitaire et colérique, quoique très attachée aux membres de sa famille, notamment son cousin Lupin qui avait le même âge qu’elle. Très tôt, elle reçut une éducation martiale au même titre que ses cousins germains et se révéla même la plus douée des quatre enfants. Orage restait toutefois une femme rompue aux pratiques diplomatiques et commerciales, sachant doser son caractère bien trempé pour obtenir de la façon plus apaisée possible ce qu’elle désirait tout en dominant les échanges.

- Lupin, le premier fils de Serein et Aimée, est né le 18 Brunissante 1000, un mois seulement avant sa cousine germaine Orage. Il était très proche de cette dernière et ils suivirent peu ou prou les mêmes enseignements tout au long de leur vie. Alors qu’il avait 16 ans, une dénommée Sibylline entra dans sa vie et le séduisit. En 1020, en plein cœur de la Deuxième Guerre de Chalcède, ils se marièrent et deux ans plus tard, Sibylline donna naissance à des faux jumeaux : Ténacité et Audace. Lupin a été empoisonné sur ordre de Narcisse car ce dernier le soupçonnait de complot et il décède le 3 Poisson 1041 alors qu’il s’apprêtait à prendre la tête d’un contingent pour aller prêter main forte aux duchés côtiers pendant la Guerre Rouge.

- Sibylline est la fille cadette d’une noble veuve de Lac Bleu, elle est née le 1er Changement 1002. Sa mère, ambitieuse, l’intégra à la Cour ducale très tôt et laissa l’éducation de sa fille faire le reste : celle-ci réussit à séduire Lupin Aiglevif au nez et à la barbe des autres jeunes filles de la Cour et elle fut séduite en retour par le charmant jeune homme. Leur mariage eut lieu en 1020 et Ténacité et Audace naquirent le 15 Croissante 1023. Secrète et peu coopérative, elle n’inspire pourtant aucune méfiance aux yeux de Narcisse qui la juge trop insignifiante pour le moment, ce qui laisse à la mère de famille la marge pour gérer de loin la vie de ses enfants.

- Pensée, la sœur cadette de Lupin, est née le 31 Grain 1003. Jeune fille timide et studieuse, elle a toutefois suivit les enseignements martiaux au même titre que Lupin, Orage et Narcisse ; sans être devenue une fabuleuse guerrière, elle sait toutefois se défendre. Héritant de façon prématurée du titre de successeure de son oncle, le Duc Calme, elle cédera finalement à la menace que représente Narcisse et rejoindra les Ordres d’Eda en 1025. Elle grimpe lentement mais sûrement dans la hiérarchie cléricale mais ne se fait plus entendre afin d’échapper à la folie de son frère cadet.

- Narcisse est le dernier enfant de Serein et Aimé, né le 12 Grain 1005. Très tôt, sa nature manipulatrice et menaçante se révèle, un comportement qui l’éloigne de sa fratrie et de sa cousine germaine. N’appréciant pas sa place de dernier dans l’ordre de succession au trône de Bauge, il tente de remonter cette liste en demandant la main d’Orage à son oncle en 1022 mais Calme refuse, ce qui va signer le début de la longue liste de morts et d’évincements qui affectera sa famille. Il ignore totalement l’existence de sa nièce et de son neveu, pour lui, les derniers Aiglevif en vie sont sa belle-sœur Sibylline qui est toujours en veuvage et sa sœur aînée Pensée, devenue prêtresse d’Eda.



CHRONOLOGIE DES ÉVÉNEMENTS AYANT AMENÉ A L'ACCESSION DE NARCISSE SUR LE TRÔNE DE BAUGE

- 5 Espoir 1023 : Orage, la fille unique et première héritière de Calme, disparait sur la route pour aller à Castelcerf ; elle se rendait à la capitale suite à la fin de la Deuxième Guerre de Chalcède afin de relancer les relations diplomatiques habituelles entre le Duché et le Roi Brun. Le corps ne sera jamais retrouvé. Calme, veuf depuis l’an 1008, se tourne alors vers la branche secondaire de la famille Aiglevif et désigne son frère Serein comme son héritier.

- 29 Poisson 1023 : Les corps de Serein et Aimée sont retrouvés, le convoi qui les amenait de leur fief de Marche-des-Steppes à Gué-de-Négoce a semble-t-il été attaqué et pillé par des brigands. Calme désigne son neveu Lupin comme son héritier.

- 27 Chariot 1023 : Sentant la menace qui pèse sur sa famille, Lupin cache son épouse Sibylline dans leur nouveau domaine de Marche-des-Steppes afin qu’elle accouche dans le secret, prétextant que sa grossesse sensible nécessite de l’éloigner du quotidien tumultueux de la Cour.

- 15 Croissante 1023 : Sibylline accouche de Ténacité et Audace à Marche-des-Steppes mais Lupin annonce au reste de la famille que son épouse a accouché d’un unique garçon mort-né. ‘Accablé’ par la tragédie, Lupin se retire de la succession au profit de sa sœur cadette, Pensée, malgré l’avis contraire de son oncle Calme. Le père des jumeaux s’éloigne de la Cour et de Narcisse afin de préparer la dissimulation de ses deux enfants.

- 1er Chariot 1025 : Après presque deux ans à résister à la pression de Narcisse, Pensée renonce à la succession et entre dans les Ordres d’Eda. A contrecœur, Calme désigne Narcisse comme son successeur.

- 17 Croissante 1027 : Calme meurt de façon a priori naturelle, laissant le champ libre à Narcisse.

- 22 Croissante 1027 : Narcisse est couronné Duc de Bauge.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Juin - 17:13
Ténacité Aiglevif
Héritière cachée de Bauge
Ténacité Aiglevif
Messages : 64
Localisation : Castelcerf ou Bourg-en-Castelcerf.
RPs de Ténacité.

Rangés dans l'ordre chronologique.

RP
clos
Les lettres les plus importantes d'une vie.
Avec Blanche Legrand (PNJ) et Audace Aiglevif (PNJ).


3 Croissante 1045, début de soirée, Autres Chambres et Logements ; Ténacité attend dans la chambre de Blanche que cette dernière rentre : celle-ci finit par arriver avec une lettre de Sibylline. La mère des jumeaux est en vie et dénonce le comportement de Narcisse dans la gestion de crise. Ténacité est soulagée mais aussi très irritée par les nouvelles concernant son oncle. Audace revient de sa journée de garde et rejoint les deux femmes pour se mettre au courant. Les jumeaux décident qu'il est temps de contacter un assassin pour préparer la mise à mort de Narcisse. Ensemble, ils envoient un message à Capuche.



RP
clos
Le premier contrat.
Avec Capuche et Audace Aiglevif (PNJ).


14 Croissante 1045, début de soirée, Autres Chambres et Logements ; Ténacité et Audace se trouvent dans l'appartement de ce dernier. Capuche se manifeste et, si l'ambiance est d'abord tendue, les trois adultes finissent par discuter des volontés des jumeaux : tuer Narcisse Aiglevif et récupérer un document se trouvant à Marche-des-Steppes. Après une discussion concernant le règlement, tous trois signent le contrat de leur sang. Tout semble pouvoir aller pour le mieux, si ce n'est que les jumeaux ont également découvert que Capuche et Cynique Sombrelune ne font qu'un. Est-ce que sa collaboration avec les Sangréal peut porter préjudice aux Aiglevif à l'avenir ? Rien n'est moins sûr avec le mystérieux assassin.



RP
clos
Mourir pour des idées, d'accord, mais de mort lente
Avec Izolde et Aurore de Vincôte.


26 Croissante 1045, milieu d'après-midi, Habitations ; Ténacité, Blanche, Belle et Colombe se dirigent vers les Halles de Bourg-en-Castelcerf afin de retourner voir les réfugiés. Sur la route, les quatre femmes croisent le chemin d'Izolde, une ménestrelle qui joue au violon un pamphlet à l'encontre de Narcisse Aiglevif. Cela amène Ténacité à l'interpeller. Ensemble, les deux femmes font route pour les Halles. Là, elles discutent avec deux Nomades des Steppes lorsqu'une Dame s'immisce dans la discussion. Ténacité ne la reconnait pas mais la dame se joint à elle et Izolde pour s'occuper des réfugiés ; l'héritière cachée finit par discuter avec Aurore Lestur de Vincôte et obtenir d'elle l'éventualité d'un petit concert mondain. Ténacité quitte finalement les Halles en ayant préalablement donné rendez-vous à Izolde pour des répétitions au château.



RP
En cours

Partie
terminée
Ensemble contre la misère ? (Partie 1)
Avec Foudre.


12 Grain 1045, milieu d'après-midi, Place du Marché ; Ténacité et Belle se rendent aux Halles afin d'apporter leur aide aux réfugiés. Seulement, Ténacité se retrouve prise au milieu d'une dispute et tombe, bousculée par les forcenés. Des prêtres d'El s'occupent de régler le conflit et l'aide à se relever. Elle et son amie font la connaissance de Foudre, Rutilant et Pod. Si Rutilant est sous le charme de Belle, Ténacité est confrontée à l'étrange comportement de Foudre qui ne peut s'empêcher de bégayer en lui parlant. Les trois hommes finissent par partir ; avant de faire de même, Ténacité rencontre un garçon nommé Martial, membre du groupe des orphelins, à qui elle donne un pain de campagne.



RP
clos
La forme des choses à venir
Avec Ayis Sétif dit Chétif.


20 Grain 1045, milieu d'après-midi, Place du Marché ; Ténacité, accompagnée de Colombe, descend en ville pour aller voir les réfugiés et faire de son mieux pour les aider. Sur la route, elle calme une dispute entre une femme et un réfugié. Ténacité commence alors à discuter avec le berger surnommé Chétif. Celui-ci la guide dans les tentes qui ont été dressé autour des Halles pour accueillir les réfugiés et Ténacité choisit de l'emmener, lui et une fillette de sept ans prénommée Silène, sur le chemin du château afin qu'ils découvrent autre chose que les ruelles autour de la place du marché. Tous deux se séparent après avoir échangé des mots émus sur les Steppes et Chalcède et la promesse de se revoir.



RP
En cours

Partie
En cours
Ensemble contre la misère ? (Partie 2)
Avec Foudre et Ayis Sétif dit Chétif.


23 Grain 1045, début d'après-midi, Place du Marché ; Ténacité et Belle arrivent aux Halles sous la pluie. La nièce de Blanche est d'humeur morose depuis l'annonce de sa future séparation avec Colombe. Aux Halles, les deux jeunes femmes retrouvent Foudre, Rutilant et Pod en grande discussion avec une femme et ses deux garçons : le père de la petite famille a disparu. Ténacité retrouve également Ayis qui l'informe de la disparition de plusieurs autres personnes dont les orphelins qu'il a l'habitude de couver. Les baugiennes parviennent à obtenir des prêtres qu'ils enquêtent sur le problème et, pendant ce temps, toutes deux essayent de recueillir des témoignages auprès des réfugiés avec Pod...



RP
En cours
/Fini
/Abandonné
Titre du rp
Avec ...


Résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé résumé

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Juin - 17:14
Ténacité Aiglevif
Héritière cachée de Bauge
Ténacité Aiglevif
Messages : 64
Localisation : Castelcerf ou Bourg-en-Castelcerf.
LIENS : FAMILLE ET PROCHES (PNJ).

Audace Aiglevif
22 ans – Cohéritier du Duché de Bauge – Frère jumeau adoré.


Un homme de Bauge dans toute sa splendeur : Audace est grand, musclé par l’équitation, le tir à l’arc et les combats, il porte à merveille le catogan guerrier et la barbe bien taillée. Il est le portrait craché de son père Lupin, une ressemblance qui impressionne constamment sa mère Sibylline mais qui lui fait aussi craindre pour son fils si celui-ci venait à rencontrer Narcisse un jour.
Ténacité a littéralement passé presque toute sa vie avec Audace : à peine nés, ils ont tous les deux été confié à une Ménestrelle vouée à la vérité qui s’est occupée d’eux ensemble. Ils ont appris à monter à cheval ensemble, à chasser ensemble, ont suivi les mêmes enseignements ensemble, ils ont partagé les mêmes moments de joies, de contrariété et de deuils… jusqu’à ce jour de lune de Poisson 1041 où leur mère vint les retrouver pour leur annoncer la mort de leur père et leur séparation nécessaire pour préserver leurs vies de tout risque d’assassinat. Tandis que Ténacité se dirigeait vers Castelcerf et rejoignait une amie de sa mère, Audace prit la route de la côte pour rejoindre l’Armée Royale en tant qu’archer monté. La jeune femme vécut difficilement cette période car les nouvelles du front arrivaient seulement par bribes, souvent incomplètes ; autant dire que son retour fut une source de soulagement extraordinaire.
Lorsqu’Audace est revenu de la guerre en Verdissante 1044 en ayant été promu Capitaine, il confia à Ténacité qu’il était sensible à l’Art, une révélation qui lui était apparue le 29 Grain 1043 au beau milieu de la guerre, au moment où il ne pouvait sous aucun prétexte quitter le front. Ténacité l’a alors mené à la Maîtresse d’Art royale, Eliée Ormblanc, qui arriva à la même conclusion qu’avec Ténacité quelques mois plus tôt : les deux Aiglevif avaient un art latent mais inexploitable. Tous deux sont aujourd’hui fermés à cette magie et donc protégés de ses effets.
Aujourd’hui, les jumeaux ne se quittent que lorsque leurs obligations respectives le leur imposent ; lorsqu’ils se retrouvent, leurs sujets de discussions tournent essentiellement autour de leur oncle Narcisse, de leur mère restée seule dans leur domaine de Marche-des-Steppes et, depuis quelques temps, de l’état du Duché après l’éruption des Monts Gris.

Source Avatar :
https://www.pinterest.fr/pin/647251777670591747/

Parle en #ff6600.



Lupin Aiglevif
Décédé à 41 ans – Noble de Bauge – Père regretté.


En raison des nombreuses fausses couches de la Duchesse Étoile, Lupin ainsi que ses cadets furent repérés très tôt par le Duc Calme : tous trois reçurent une éducation très complète, une précaution qui permettait de pallier à l’éventuelle mort prématurée de la lignée principale. Lupin reçut aussi un entraînement martial conséquent auquel tous les enfants ducaux avaient droit ; rapidement, il devint l’un des plus beaux partis du Duché, tant sur le plan familial que physique, et était lorgné de toutes parts lorsqu’il apparaissait à la Cour ducale. Seule une femme parvint cependant à lui ravir son cœur : la douce et mystérieuse Sibylline. Après une cour longue et assidue, ils se marièrent et la jeune femme tomba rapidement enceinte.
Cependant, dans le même temps, les premiers incidents louches commencèrent à frapper la famille Aiglevif. Soupçonnant son frère cadet derrière tout cela, Lupin pressa son épouse de se cacher à Marche-des-Steppes, leur fief, afin d’y finir sa grossesse. Lorsque le père de Ténacité et Audace comprit que son cadet était bel et bien derrière tous les événements tragiques qui secouaient les Aiglevif, il renonça humblement à la succession, cacha ses jumeaux derrière le fantôme d’un fils unique mort-né et, avec Sibylline, il confia Ténacité et Audace à Clémence, une Ménestrelle vouée à la vérité. Alors que ses enfants grandissaient loin de lui, Lupin continua sa vie de noble, supportant à intervalles régulières la vue de son frère usurpateur. Hélas, il mourut empoisonné en Poisson 1041, soupçonné de complot par Narcisse.
Ténacité ne voyait son père qu’une fois par an, pendant la Grande Foire de Gué-de-Négoce. La tribu nomade dans laquelle elle vivait venait en ville y faire des affaires et profitait de la foule pour amener discrètement les jumeaux à leurs parents. La jeune fille chérissait ses moments et adorait son père ; la nouvelle de sa mort n’en fut que plus douloureuse. La Cohéritière aurait été capable de se couper les cheveux à la nuque si sa mère ne l’en avait pas défendu : son deuil ne devait pas se voir au risque de la confondre en établissant un lien entre elle et la mort de Lupin. La haine déjà intense de la jeune fille pour Narcisse n’en fut que plus renforcée.

Source Avatar :
https://www.pinterest.fr/pin/647251777674086493/



Sibylline Aiglevif
43 ans – Noble de Bauge – Mère aimée.


Sibylline est issue de la noblesse de Lac Bleu. Alors qu’elle avait 14 ans et commençait à suivre sa mère à la Cour du Duc Calme, elle rencontra Lupin Aiglevif, qui avait alors 16 ans. Le jeune homme lui tapa immédiatement dans l’œil et elle œuvra dès lors afin de se faire remarquer de lui en devançant toutes les autres prétendantes, ce qui fut chose faite : Lupin lui fit à son tour la cour et, lorsque Sibylline eut 18 ans, elle put épouser celui qu’elle aimait.
Seulement, très rapidement, l’ombre de Narcisse se mit à planer sur l’heureux couple. Les membres de la famille Aiglevif tombaient les uns après les autres et pour Sibylline, comme pour beaucoup d’autres personnes, cela ne pouvait être que l’œuvre du cadet de Lupin. Or, la jeune femme était enceinte ; il fallait à tout prix protéger les enfants de leur oncle. Les parents se réfugièrent alors dans leur domaine de Marche-des-Steppes où Sibylline accoucha dans le plus grand secret de faux jumeaux : Ténacité et Audace. Désignés comme un unique fils mort-né au reste du monde, ils furent confiés à une Ménestrelle vouée à la vérité qui les emmena loin des yeux de Narcisse, auprès des tribus nomades des Steppes.
Parents et enfants n’étaient à présent destinés qu’à se voir au cours de la Grande Foire de Gué-de-Négoce qui a lieu une fois l’an au mois d’Or. Profitant de la foule, les nomades et la Ménestrelle amenaient Ténacité et Audace à Sibylline et Lupin en secret. La mère vivait très mal cette situation mais s’accrochait pour que ses deux précieux enfants ne soient jamais en danger. Elle a constamment veillé sur eux d’une manière ou d’une autre, gérant leur vie par le biais de la Ménestrelle. Aujourd’hui, ses enfants sont réfugiés et cachés à Castelcerf, idée qui l’apaise énormément puisque l’influence de Narcisse ne dépasse guère les limites du duché.

Événement "Tonne la terre, sonne le glas" : Malgré sa proximité avec les Monts Gris, Marche-des-Steppes n'a subi aucun dégât majeur et Sibylline ne souffre pas de surdité. La comtesse ne s'est cependant pas attardée sur ce miracle et a tout de suite organisé son domaine afin qu'il soit apte à accueillir les réfugiés baugiens venus de tous les horizons. A sa suite, elle a entraîné certains seigneurs voisins mais leur initiative est restée marginale dans le Duché.

Source Avatar :
https://www.pinterest.fr/pin/519602875742542862/



Clémence
Décédé à 61 ans - Ménestrelle – Protectrice et préceptrice maternelle.


Clémence était la dernière-née d’un couple de petits bourgeois de Lac Bleu. Sa place de cadette lui laissait beaucoup de temps libre, suffisamment pour qu’elle puisse passer des heures à sa fenêtre afin d’écouter le ménestrel qui officiait de temps en temps dans sa rue, juste en face de chez elle. Elle obtint de ses parents la possibilité de se joindre au ménestrel et celui-ci l’emmena avec lui au moment où il reprit la route.
Il s’avéra qu’il s’agissait d’un Ménestrel voué à la vérité ; Clémence choisit de renoncer à son nom de famille et apprit à en devenir une elle aussi. Lorsque son mentor rendit l’âme, elle poursuivit sa route seule, se faisant sa petite réputation, notamment auprès de la noblesse.
Alors qu’elle venait de fêter ses 45 ans, Clémence fut contactée par Sibylline Aiglevif et se vit confier la garde et la protection de ses enfants. La Ménestrelle partit sur-le-champ rejoindre les tribus nomades avec qui elle s’était liée d’amitié au fil des années et éleva avec eux Ténacité et Audace jusqu’à sa mort en 1038, à l’âge vénérable de 61 ans.
Ténacité garde un souvenir sincèrement tendre de Clémence : au-delà de son opiniâtreté et des longues et pénibles heures à étudier sans discontinuer jusqu’à ce qu’elle connaisse par cœur son cours d’histoire, elle était surtout une mère de substitution, douce et compatissante. C’est elle qui a transmis à la jeune fille son amour de la musique et deux de ses instruments fétiches : une lyre et un frestel. Sans oublier tout l’amour et les sacrifices de sa mère biologique, Ténacité considère Clémence comme sa mère d’adoption.

Source Avatar :
https://www.pinterest.fr/pin/647251777671161587/



Blanche Legrand
58 ans – Dame de la Cour – Protectrice et soutien indéfectible.


Blanche Legrand est issue d’une des plus grandes familles bourgeoise de Gué-de-Négoce, spécialisée dans la couture ; leur renommée était telle que feu ses parents commerçaient quasi exclusivement avec la Cour ducale. Fille aînée, elle a appris à prendre en main le commerce familial très tôt et se révéla plutôt douée. Elle se maria, eut des enfants et se fit des amies parmi les Dames de la Cour, notamment Sibylline Aiglevif, la jeune épouse de Lupin.
Lorsque les événements tragiques se succédèrent dans la famille ducale, Blanche ne put y faire quoi que ce soit. Elle continua tant bien que mal de mener son commerce mais dès qu’elle le put, elle délégua le travail à son fils aîné, rassembla une petite fortune et quitta rapidement le Duché et l’ambiance toxique distillée par Narcisse afin de rejoindre la Cour de Castelcerf, emportant dans ses bagages deux de ses nièces en tant que demoiselles de compagnie. Elle arriva à la capitale en 1034.
Un jour de Poisson 1041, elle eut la surprise d’être contactée par sa vieille amie Sibylline. Celle-ci venait lui demander un service : garder auprès d’elle Ténacité à la Cour royale et accueillir Audace lorsqu’il rejoindrait sa sœur. Par souvenir pour leur amitié auquel s’ajoutait son désamour absolu pour Narcisse, Blanche accepta et fit entrer la jeune fille dans son petit cercle de dames, lui apprenant tout ce qu’il y avait à savoir et à faire à la capitale et cachant sa véritable identité à ses nièces de peur qu’elles ne laissent fuiter le secret.
Ténacité s’est rapidement sentie à l’aise au contact de Blanche : celle-ci lui a fait sentir qu’elle était en sécurité et c’est tout ce qu’elle demandait. Elle apprend avec elle comment conserver les précieuses apparences à la Cour royale et l’occupe régulièrement en jouant de ses instruments ou en l’accompagnant aux repas mondains.

Événement "Tonne la terre, sonne le glas" : Blanche a attendu un long mois avant d'obtenir des nouvelles de sa famille. Grâce à son amie Sibylline qui a servi d'intermédiaire, elle a reçu des nouvelles de ses fils : tous quatre sont en vie, en bonne santé et cloisonné dans la ville de Gué-de-Négoce, transformé en bunker par Narcisse Aiglevif.

Source Avatar :
https://www.pinterest.fr/pin/647251777673067723/

Parle en #996699.



Belle et Colombe Legrand
23 et 21 ans – Demoiselles de compagnie – Amies sincères.


Le père de Belle et de Colombe est le petit frère de Blanche Legrand. Les deux jeunes femmes ont eu une vie somme toute plutôt ordinaire jusqu’à ce que leur tante prenne la route de Castelcerf. Bien qu’elles n’avaient que 12 et 10 ans à ce moment-là, Blanche les emmena avec elle, arguant qu’elle avait besoin de compagnie féminine, elle qui n’avait donné naissance qu’à des garçons, que les jeunes filles s’acclimateraient vite à la capitale et qu’elles trouveraient de beaux partis dans la foulée.
Belle et Colombe sont des sœurs très fusionnelles et rodées aux petits jeux de la Cour : rumeurs et secrets font partie intégrante de leur panoplie de parfaites demoiselles de compagnie. Blanche est ravie de voir ce qu’elles sont devenues et passe son temps à leur chercher des maris.
En Chariot 1041, Blanche accueillit Ténacité et la fit entrer dans son petit cercle personnel. Les deux sœurs furent très gentilles avec elle et l’aidèrent beaucoup à s’intégrer dans les petites manœuvres des Dames de la Cour. Bien que parfois agacée par leurs bavardages, la Cohéritière apprécie beaucoup Belle et Colombe avec qui elle passe beaucoup de temps. Leur cacher son identité lui pèse mais il vaut mieux qu’il en soit ainsi car le secret doit être divulgué au moins de monde possible.

Événement "Tonne la terre, sonne le glas" : Dans la lettre transmise par Sibylline, les deux sœurs apprennent que leurs parents sont vivants et qu'aucun n'est devenu sourd suite à l'explosion des Monts Gris. L'esprit tranquille, elles s'investissent beaucoup dans l'accueil des réfugiés baugiens, chassés du Duché par le retour de l'hiver et le manque de solidarité des nobles.

Source Avatar Belle :
https://www.pinterest.fr/pin/647251777673243769/

Parle en #cc3333.

Source Avatar Colombe :
https://www.pinterest.fr/pin/647251777672991735/

Parle en #ff6699.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Juin - 17:26
Ténacité Aiglevif
Héritière cachée de Bauge
Ténacité Aiglevif
Messages : 64
Localisation : Castelcerf ou Bourg-en-Castelcerf.
LIENS : RP (PJ & PNJ).

Capuche
32 ans – Assassin – Associé méfiant.


Pour les jumeaux, il est la personne la plus proche de résoudre leur épineux problème familial. Cela ne sera pourtant clairement pas de la tarte : en plus d'être particulièrement sur ses gardes vis-à-vis de Ténacité et Audace, l'assassin est cher... aussi cher qu'un assassin lambda sûrement, aussi lambda que peut être ce genre d'individu. La jeune femme croit deviner un certain intérêt de sa part pour sa personne mais il se peut également que Capuche se comporte ainsi uniquement pour agacer le très protecteur Audace...



Izolde
21 ans – Ménestrelle en devenir – Connaissance attachante.


Rencontrée dans les rues de Castelcerf, Ténacité apprécie son enthousiasme et sa volonté affirmée. Ensemble, les deux femmes se dirigent vers les Halles tout en discutant d'abord de musique puis des réfugiés qu'elles s'apprêtent à rejoindre. Izolde a des avis très tranchés mais à l'intelligence de les camoufler. Ténacité espère en savoir plus et l'invite à se produire avec elle dans le petit salon de Blanche, ce que la ménestrelle accepte avec joie.



Aurore de Vincôte
28 ans – Noble – Rencontre fortuite.


Cette noble baugienne participe à la distribution auprès des premiers réfugiés arrivés. Malgré une entrée en matière un peu soudaine, Ténacité la trouve sympathique, elle ne semble pas s'incommoder des manies de certains nobles en terme de politesse et de respect du rang. La blonde à la canne compte bien en savoir plus sur elle d'abord en se renseignant auprès de ses amies, puis, éventuellement, en intégrant son cercle personnel. Qui sait quelle place elle a dans la noblesse de Bauge ?



Ayis Sétif dit Chétif
40 ans – Réfugié – Berger énigmatique.


Pour un berger analphabète, Chétif parle bien et cela intrigue Ténacité, d'autant plus qu'Ayis, bien qu'ouvert à la conversation, fait régulièrement preuve de méfiance et se montre discret sur son compte. L'héritière cachée voit en lui des réminiscences de Clémence et tout deux se trouve un point commun : l'exil. A partir de là, leurs discussions s'empruntent de nostalgie, presque de confidences. Lorsqu'elle le retrouve à la fin du mois de Grain, désabusé par les disparitions d'orphelins qui étaient loin de faire des vagues, Ténacité se décide à l'aider, faisant en sorte que le Père Foudre du culte d'El s'occupe ou, tout du moins, aide le chalcédien dans sa quête.



Foudre
30 ans – Prêtre d'El – Rencontre étrange.


Un homme qui peut à la fois parler tel un leader assuré et de l'autre bégayer comme un enfant... Ténacité le trouve assez bizarre au premier abord...



NOM Prénom
Âge – Occupation – Relation

Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description. Description.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques des Six-Duchés :: Sous la Plume du Ménestrel :: Des Chroniques... Des Héros :: Journaux de Bord-