Dim 10 Déc - 17:33
Le Ménestrel
Celui qui sait...
Le Ménestrel
Messages : 216
Juste LOINVOYANT - PNJ
ft. The Dukel de Avertur

1.75m mais athlétique, le teint mat et brun, Juste ne dépareille pas du 'type' cervien classique. C'est un homme pourtant qui, s'il est dans la moyenne, "dégage quelque chose". Il a une assurance et un charisme certain, dont il sait faire usage auprès de la Cour comme de ses sujets, malgré les événements de ces dernières années qui l'ont sensiblement marqué (on lui donne un peu plus que son âge). C'est un bon épéïste de duel et un Artiseur plus puissant que subtil, spécialiste en communication.
ARTISEURS
32 ans
Roi des Six-Duchés
Franc ● Audacieux ●  Honnête ● Charmeur
Obstiné ● Rancunier ● Intransgigeant ● Sombre

Né à la fin de l'année 1013, Juste est le premier né de Brun et Rosée, qui alors n'avaient pas la moindre idée qu'ils monteraient tous deux sur le trône. La Seconde Guerre de Chancède pourtant décime sa famille, amenant Brun à être intronisé.
- Il reçoit une éducation sévère et poussée dans tous les domaines que son père juge opportun qu'il étudie pour le préparer à son 'métier de Roi'. Peu de place pour le jeu et la détente, c'est une enfance solitaire jusqu'à ce que Puissante de Brumebaie, alors Maîtresse d'Art du Roi, ne commence à le former à l'Art avec son frère Loyal, Eliée Ormblanc, Gaillard et Humble. L'entente entre eux est bonne et le clan se forme naturellement au cours de leur apprentissage sous l'égide d'Eliée comme future maîtresse d'Art.
- Couronné Roi-Servant, il entreprend un tour du royaume pour rencontrer son peuple et ses nobles. Sur le retour il s'arrête à Sablevive et tombe follement amoureux de Prudence, fille du seigneur local. Il lui fait sa cour et malgré le désaccord de son père, demande sa main. Il parvient à l'épouser grâce à l'appui du couple Montellonde.
- 1036 : mort brutale de Brun après une 'malédiction' lancée par un Pie condamné au bûcher, puis de sa sœur Droiture. Son aversion naturelle pour les Pies devient une haine obsessionnelle. Le coup est dur à encaisser pour Juste mais il monte sur le trône avec Prudence et promet à son frère la main de Clarté Montellonde, pourtant conscient des ambitions de la famille de Béarns.  
- 1038 : Début de la Guerre Rouge. au début rapidement débordé, il organise ses troupes et demande aux Ducs de lui envoyer renforts mais aussi un représentant. Peu après sa belle-sœur met au monde Franc : malgré la liesse liée à la naissance, un goût amer lui reste car Prudence ne fait que des fausses-couches.
- 1040 : Assasinat de Loyal, Clarté et Franc, ses trois héritiers. Non seulement cela met sa lignée directe en péril, mais la mort de Loyal alors qu'il était liée au clan d'Art fragilise beaucoup celui-ci. La Guerre Rouge qui fait toujours rage l'empêche cependant de mener des recherches pour traquer les assassins. Par mesure de précaution, il fait venir son cousin Loup Loinvoyant à la cour et lui confie la charge de la gestion des comptes du royaume, faisant officieusement de lui le 'favori' au trône si Prudence ne parvient pas à lui donner d'héritier.
- 1043 : Les batailles de l'Andouiller puis du Glacier d'Aslejval mettent un terme à la Guerre Rouge. Il signe le traité de paix avec les Outrîliens de manière officielle à la Fête de l'Union (04/04/1044) de l'année suivante. Peu après, Prudence lui apprend qu'elle est enceinte, ils choisissent de garder la nouvelle secrète. A la fin de la Lune d'Or, une nouvelle attaque contre son clan d'Art manque de le réduire à néant et l'affecte profondément, il s'agit du meurtre de sa Maîtresse d'Art, Eliée. Celle-ci dans son agonie semble pointer vers Liberté Sangréal, présente sur les lieux. Il ordonne que la fille du Duc de Labour soit confinée au château jusqu'à nouvel ordre. Peu après ses funérailles, Prudence annonce officiellement sa grossesse. On attend donc un héritier pour début 1045.
- Les tempêtes de plus en plus violentes à Castelcerf mettent la santé de Prudence à rude épreuve, il la convainc de se retirer chez ses cousins éloignés, à Flétribois, où le climat est plus clément. Elle est attaquée peu avant l'arrivée par un chien enragé et décède au château de Flétribois avec son enfant quelques jours plus tard. C'est le début des Chroniques jouées.

Revenir en haut Aller en bas
Dim 10 Déc - 17:43
Le Ménestrel
Celui qui sait...
Le Ménestrel
Messages : 216
Puissante 'DE BRUMEBAIE' - PNJ ou prédef (DC)
ft. Minerva MacGonagall de annafromthetrain

Petite et mince, ridée, les cheveux gris striés de blanc, elle n'est pas extrêmement ridée en comparaison de son âge et si elle n'a ni l'agilité ni l'endurance de ses vingt ans, elle n'a rien d'une petite vieille toute rabougrie. Elle se tient droite, son regard bleu, dur, fier toisant les gens, qu'importe qu'elle leur arrive au pectoraux.
ARTISEURS
105 ANS
Maîtresse d'Art du Roi
Râleuse ● exigeante ●  sûre d'elle ● battante
compatissante ● dure avec ses élèves ● réaliste

Puissante est née dans une fratrie où personne n'avait l'Art. Sauf elle, la puînée. Elle fut envoyée à la cour de la Reine Diligente à ses neuf ans pour y entamer sa formation, car son art était puissant et  ses parents espéraient bien qu'elle put prendre ainsi une place de choix à la cour. Elle passa compagnon à seize ans ainsi que les six autres membres de son clan d'Art. Ceux-ci sont désormais décédés. Elle épousa peu après le frère cadet du roi Chevalier (nouvellement couronné), Serviable, et le seconda quand son frère l'envoya négocier trois ans durant de nouveaux accords commerciaux avec les Chyurdas qui bloquaient Col-Bleu.
Peu après se déclencha la première guerre contre Chalcède, et son clan d'Art s'y illustrera notamment en envoyant des rêves de mauvais présage et des cauchemars aux chefs de guerre Chalcédiens. Elle se retira un moment à Brumebaie à la fin de la guerre, avec les quatre survivants du clan d'Art, et choisit de soigner son corps et ses blessures en s'auto-imprimant un ordre d'Art de guérison. Son clan reprit tant bien que mal du service pendant la seconde guerre contre Chalcède mais ses membres étant âgés, certains étant morts, ils n'obtinrent pas de si bons résultats. A la mort de son époux Serviable elle rentra à Brumebaie essayer d'y couler des jours paisibles.
C'était sans compter sur les Pirates rouges, et sur la demande pressante de Juste qui la fit quérir pour soulager Eliée Ormblanc dans ses tâches en 1041, car il fallait former un nouveau clan en plus de combattre les attaques. Elle céda à sa demande après près d'un an de négociations et rejoignit la cour à l'été de la dixième année de Juste pour prendre en main la formation des apprentis sélectionnés par Eliée (et dont elle approuva tout à fait le choix).
- Elle est la grand-mère de Flamboyante Sangréal et Loup Loinvoyant de Flétribois.
- Elle refuse de se mêler de politique notamment magique ou d'apporter un soutien officiel à ses descendants.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Mar - 16:50
Le Ménestrel
Celui qui sait...
Le Ménestrel
Messages : 216
Grâce - PNJ
ft. personnage de série/artiste

Yeux : bleus
Cheveux : Blonds, très longs, fins et soyeux
Taille : 1m56 ; Elle est fine et gracieuse.

Signes particuliers : Elle n'a pas la mémoire des noms...  
ARTISEURS
27 ans
Prêtresse d'Eda, soignante
bienveillante ● attentive ● apaisante ● gentille
curieuse ● travailleuse ● gracieuse

Grâce est la seconde enfant d'une famille bourgeoise du Béarns. Elle a grandi pour l'essentiel à la Baie aux Phoques où son père possédait des chantiers navals.  
A l'âge de 10 ans, elle imposa sa volonté d'entrer au service d'Eda et ses parents n'eurent pas le cœur de le lui refuser. Même s'ils auraient bien aimé la marier pour créer des liens avec une famille d'un autre duché, ils leur restaient leur ainée comme héritière de leur nom et de leurs affaires. La petite fille avait toujours pris soin de son aînée qui avait la santé fragile et son tout premier patient, lorsqu'elle avait 4 ans, était un petit oiseau blessé. Depuis lors, elle avait su quelle était sa véritable voie en ce monde.
Aussi l'enfant fut-elle envoyée au temple le plus proche où elle suivit un apprentissage rigoureux. Lorsque l'une des supérieures réalisa les capacités qu'elle possédait, Grâce fut conduite au sanctuaire majeur de Béarns. Là, on fit en sorte qu'elle développa son Art tout autant que les autres compétences qu'il lui serait nécessaire pour officier ; elle choisit la voie qu'elle voulait suivre : aider les autres.
Ce fut au cours de sa 16e année qu'elle commença, avec un petit groupe d'ainés, à voyager pour aller au contact de la population, et pour apprendre encore et encore à maîtriser son Art dans le soin. Depuis, elle n'a jamais arrêté. A la différence qu'aujourd'hui, elle œuvre seule.

Relations


Clément de l'If
Officier de la garde et ami
32 ans
Fiche


Lune
une patiente
32 ans
Fiche


Force
Patient et "sauveur"
34 ans
Fiche


Foudre
Prêtre d'El"
30 ans
Fiche



Tempérance - PNJ
ft. Claire Fraser de Outlander

Yeux : gris
Cheveux : Noirs, épais et longs
Taille : 1m72

Signes particuliers :
Non mage
42 ans
Mère Supérieure du Temple de Castelcerf
organisée ● bienveillante ● modérée ● active
sereine ● maîtresse d'elle-même ● douce

Jusqu'à ses 10 ans, elle était appelée fillette, petite ou gamine. Personne n'avait pris la peine de lui trouver un vrai prénom. Certains enfants à l'orphelinat en avait un quand ils arrivaient ; d'autres comme elle avaient été trouvé aux portes du temple avec leurs seuls langes. Elle avait seulement quelques heures de vie lorsqu'ils la trouvèrent et l'accueillirent. Tempérance ne connut que cet univers, ne fut qu'une parmi tant d'autres pendant des années, se construisant dans la discrétion et l'anonymat d'un groupe d'enfants abandonnés ou orphelins. La fillette fut prénommée à l'aube de son dixième anniversaire lorsqu'elle entra en apprentissage parmi les sœurs d'Eda. Cela semblait la suite logique à donner à son existence et en même temps, qu'aurait-elle pu faire d'autre qu'entrer en prêtrise ? Ainsi continuant sa vie, une parmi d'autres, mais une avec un prénom, une contenance, une présence, une existence concrète. Elle se révéla douée dans ses relations avec les autres, attentive à leurs attentes et à leurs enseignements.

Il y a vingt ans que la grande brune vit au temple du Bourg. Elle qui avait connu la campagne alors découvrit la ville et ses qualités trouvèrent un écho bienveillant dans le cœur des habitants qui venaient au temple. Elle apprit à les connaitre tous ces habitués, à les écouter, les conseiller. Elle peut laisser l'impression que les émotions des autres passent sur elle mais c'est sa façon à elle de se protéger. Pourtant elle est loin d'être insensible et c'est à la fois sa maîtrise d'elle-même, son sens du devoir et sa grande bienveillance lui la menèrent à prendre la place de Mère Supérieure du Temple de Castelcerf en Poisson 1045.  



Saule - PNJ


Yeux : noirs
Cheveux : Châtains, grisonnants progressivement sur les tempes
Taille : 1m76

Signes particuliersIl a les épaules légèrement voûtés après des heures et des heures passées sur ses tablettes à copier ou écrire des textes.
Non mage
38 ans
Prêtre d'Eda, scribe et herboriste
rigoureux ● passionné ● pédagogue ● cultivé
protecteur ● méticuleux ● possessif

Fils d'une sorcière des Haies, il n'a pas connu son père qui ne souhaitait pas avoir un bâtard, ni épouser sa mère. Il n'a cependant jamais manqué d'amour, ni même de représentant masculin dans sa vie car sa mère, quand il avait 4 ans, s'était mis à travailler en collaboration avec des prêtres et des soigneurs dans la région de Turlac où elle s'était installée. Auprès d'elle, il apprit très tôt les propriétés des plantes et l'enfant curieux qu'il était souhaitait toujours en savoir davantage. Quand elle n'était pas en mesure de lui répondre, elle l'envoyait demander auprès des soigneurs et il se lia particulièrement d'affection pour l'un d'entre eux, un homme qui aurait pu être son grand-père et dont le savoir l'impressionnait. Ce dernier prit soin de lui et demanda à sa mère de le lui confier pour qu'il intègre les ordres. Elle refusa d'abord car elle avait l'impression d'abandonner son fils. Le garçon, que la proposition du vieil homme enthousiasmait au plus haut point, insista pendant une année complète et elle finit par céder pour lui faire plaisir.

Officiellement apprenti, il put apprendre les lettres et le calcul tout en continuant à se perfectionner dans l'herboristerie. Son mentor mourut quand Saule avait 19 ans et le jeune homme se promit de continuer l'oeuvre que celui-ci avait commencé. Il prit la route deux ans plus tard, rejoignant d'autres soigneurs itinérants afin de se perfectionner, d'apprendre d'autres usages des plantes, de découvrir de ses yeux la variété des paysages et des peuples qui y vivaient.
Il avait 27 ans quand son groupe accueillit une toute jeune fille de seize ans répondant au nom de Grâce. Elle les accompagna sans jamais se plaindre de leurs conditions de vie et elle se montrait très studieuse. Le jeune homme, dont les connaissances étaient assez solides pour passer pour expert malgré son âge, lui apprit avec passion tout ce qu'il savait. Un jour, il dut s'avouer être tombé amoureux d'elle et fut sur un petit nuage lorsqu'ils devinrent amants. Le retour à la réalité, quand la jeune femme choisit de quitter le groupe, fut si sévère pour le trentenaire qu'il préféra mettre un terme à ses voyages pour entrer dans une routine plus simple et réconfortante en intégrant un temple à Rippon. Il y consigne consciencieusement tous les savoirs qu'il a emmagasiné et s'essaye encore à des expérimentations, tant pour ne pas perdre la main que pour se souvenir des bons moments de sa vie aventureuse d'hier. Il continue également son office de professeur pour des apprentis scribes essentiellement, se refusant cependant à avoir des élèves de sexe féminin.



Penne - PNJ


Yeux : bleus
Cheveux : Châtains
Taille : 1m73

Signes particuliersUne barbe qui le vieillit légèrement.
Non mage
25 ans
Prêtre d'Eda, scribe, professeur de Syldrunn
solitaire ● consciencieux ● curieux ● sage
autodidacte ● magnanime ● travailleur

Originaire du Duché de Rippon, ce fils de fauconnier n'était pas destiné à entrer en prêtrise. Malheureusement pour son père, son cadet n'avait aucune prédisposition particulière avec les animaux et même s'il y mettait toute sa bonne volonté, les rapaces et lui n'étaient pas fait pour travailler ensemble. Il faisait ce qu'on lui demandait, le faisait même bien puisqu'il avait cette résolution du travail bien fait mais il n'y ressentait aucune passion. Il aurait ainsi pu passer sa vie entière à exercer un métier qui ne l'intéressait pas jusqu'à ce qu'il rencontra, un jour, un scribe. Celui-ci était venu à la fauconnerie pour que son père s'occupe de son corbeau blessé et il bavarda longuement avec le garçon de 9 ans qui se montrait curieux de tout ce qu'il avait dans sa besace. Penne vit alors son premier parchemin, ses premières encres et ses premiers pinceaux et il se sentit irrésistiblement passionné par tout ça. L'homme, qui était prêtre d'Eda, réussit à convaincre le père que son fils l'accompagna pour être formé au temple. Comme c'était son troisième garçon, il n'eut guère de remords à le laisser partir faire sa vie ailleurs.

Depuis qu'il a commencé à découvrir la magie de l'écriture, Penne peut travailler des jours et des jours sans voir la lumière du soleil, et même sans parler à qui que ce soit. Sa plume est nette, ses lettres tracées avec précision, ses enluminures délicates tandis que ses yeux enregistrent tout ce qu'ils lisent.
Il a été envoyé en Labour pour copier des ouvrages anciens, voilà trois années. Il a encore beaucoup de mal à se faire à la météo de là-bas. Ses supérieurs ont décidé de lui confier le professorat de l'héritière des Montagnes Syldrunn, fiancée à Chance Sangréal. Il accompagne celle-ci dans ses déplacements pour lui enseigner tout ce que des années, le nez sur des ouvrages, lui ont permis d'apprendre seul.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Juil - 17:32
Eda
Celle qui aide
Eda
Messages : 157
Altier de Beaulieu - PNJ
ft. Liam de Eve Ventrue

Yeux : Sombres
Cheveux : Bruns
Taille : plutôt grand pour sa génération

Signes particuliers : Un air sec constamment affiché sur son visage, une tenue impeccable comme une armure sans faille
Pies
48 ans
Noble de Bauge
Commandant Pie en Bauge
brutal ● direct ● autoritaire ● dirigiste
vindicatif ● expéditif ● paranoïaque ● stratège

- C'est le chef de famille par excellence. Celui qui règne sur son petit monde d'une poigne de fer sans le gant de velours. Il impose ses choix, sa vision des choses sans se préoccuper un instant des aspirations de chacun. Il dirige de la même manière son "royaume" Pie, n'accordant sa confiance qu'à un nombre très restreint de partisans, les proches de sa famille essentiellement. Car le sang ne peut le trahir.
- Il fait recruter des jeunes vifiers sans attache ni famille, s'assurant leur loyauté sous couvert d'un lien factice de parenté éloigné. Des formateurs les entraînent et les endoctrinent convenablement. Puis ils sont utilisés pour différentes missions à travers le Duché et même au delà. Ils sont du menu fretin pour lui
- Altier était le fils ainé d'une bonne famille de petite noblesse (il a une sœur cadette). Il se rendit compte très jeune de son Vif mais au lieu de le refréner, il chercha à en faire une force. Il a d'abord été approché par des membres du Lignage qui commencèrent même son apprentissage, mais il s'est rapidement détourné d'eux car il les jugeait trop peureux à son goût. Il s'est donc naturellement tourné vers la doctrine des Pies, n'hésitant pas, dans ses jeunes années, à se salir lui même les mains.
- Ses rapports avec le Duc sont aussi bons que des rapports avec Narcisse Aiglevif puissent l'être. Altier use de son statut avec zèle pour se faire bien voir de celui qui est, pour l'instant, à la tête du Duché.
- Niveau de Vif : excellent. Il a un rapace pour animal de lien (espèce à définir)

Relations


Aurore
Sa nièce
28 ans
Fiche


Eclat
Espionne
34 ans
Fiche


Sévère
Homologue
Fiche




Sévère Lembrun- PNJ
ft. Stannis Baratheon de Masteryue

1.68m, athlétique, le teint mat et le cheveu cendré autant qu’épars aujourd’hui, Sévère est un homme resté alerte et nerveux malgré l’âge. Moyen en tout, ni beau, ni laid, ni grand, ni petit, il a la silhouette passe partout idéale pour celui qui veut rester discret sans se cacher. Marin depuis ses 16 ans, il est aussi à l’aise sur le pont d’un navire de guerre que dans les rues de Bourg-de-Castelcerf.
PIES
57 ans
Commandant Pie en Cerf
Amiral de la Marine Royale
Dur ● Déterminé ●  Calculateur ● Détaché
Comédien ● Agile ● Calme ● Opportuniste

Sévère est issu d’une longue lignée d’officiers de marine. Seul et unique fils au milieu de nombreuses sœurs, il est aussi le seul à être doté du vif dans sa famille proche. Sa famille appartenant à la haute bourgeoisie militaire de Bourg-de-Castelcerf, il y reçoit très jeune une éducation stricte et orientée vers le métier qu’il ne choisira pas : marin.
- Il découvre son vif en se liant par accident à un cormoran. Démasqué par un activiste Pie issu du Lignage qui voit dans ce jeune et brillant esprit matière à servir sa cause, l’homme l’instruit dans le secret non seulement des méthodes et du combat des Pies, mais aussi du savoir technique du Lignage.
- A seize ans, Sévère embarque comme marin pour un an sur un navire de la flotte royale. Son contrat terminé, il saisit l’opportunité que les tensions avec Chalcède font naître pour devenir sous-lieutenant et chef de quart. Pas à pas, il saisit chaque opportunité pour se placer toujours un peu plus haut dans la hiérarchie et apprend donc à mener des hommes.
- 1007 ap. PL : infiltré à la Cour, il tue la Reine-Servante Attisée en la poussant dans les escaliers pour prouver sa valeur au sein des Pies. Ceux-ci, par mesure de sécurité, ne revendiquent pas directement le meurtre mais font courir des rumeurs. On lui confie dès lors les missions de renseignement au sein de l’Armée Royale.
- 1015-1022 : Deuxième Guerre de Chalcède dont il ressort vivant et Commandant. Bien agissant toujours comme espion et agent dormant des Pies, sur ordre de son prédécesseur, il privilégie sa carrière.
- 1023 : Il est nommé par le Commandant Pie au grade de Capitaine chargé de l’information en Cerf en 1021. Il développe grâce aux nouveaux enrôlés un maillage complexe d’informateurs, volontaires ou non, n’hésitant pas à pousser ses hommes à avoir recours au chantage et aux pots-de-vin pour obtenir des résultats.
- 1032 : Décès du précédent commandant des Pies en Cerf. Par vote quasi unanime des officiers, il est désigné pour lui succéder.
- 1036 : Quelques pions sont promenés sous le nez royal pour finir jugés, brûlés et maudire la lignée royale. Le meurtre de Brun se profile dans l’ombre et est exécuté puis revendiqué auprès de l’héritier dans les lunes qui suivent.
- Guerre Rouge : promu Amiral, son sens tactique lui permet de siéger à l’état major et donc de poursuivre le pilotage des Pies en Cerf, bien qu’il laisse se profiler une accalmie dès qu’il comprend que le conflit est assez grave pour menacer l’intégralité des Six-Duchés. Depuis la fin de la guerre, il redispose ses pions et avec ses officiers, élabore la lente mais certaine, pour lui, disparition des Loinvoyant.
Niveau de Vif : Excellent pour sa finesse mais assez peu puissant. Compagnon de lien : un aigle pêcheur de dix ans (second lien de vif).

Relations


Ursin
Lieutenant
Fiche


Revanche
Lieutenant
Fiche


Aurore
Lieutenant - Future Épouse
Fiche


Altier
Homologue
Fiche



Revanche - PNJ
ft. personnage de série/artiste

Yeux : Bleus, verts
Cheveux : Châtains
Taille : plutôt grand

Signes particuliers :
Pies
34 ans
Lieutenant Pie en Cerf
entreprenant ● rancunier ● rusé
ambitieux ● extrémiste

Revanche est né d'une longue lignée de vifiers appartenant au Lignage, puis aux Pies plus récemment. Ses parents ont en effet, peu  avant sa naissance, réussi à fuir la destruction de leur hameau dans les contrebas cerviens des Hauts Tertres, perdant famille, amis, et leur fils aîné. C'est donc dans la haine et la rancœur que l'enfant, doué du vif, fut élevé. Et c'est dans l'optique de prendre la tête ou de faire partie de l'élite des Pies que Revanche a fait ses premiers hauts-faits dans la région dont il était originaire, mais sur le secteur du duc de Béarns, moins porté sur la chasse aux sorcières que le Roi. Dans la vingtaine, il se lia à Morsure, un jeune Chien des Tertres, une espèce réputée pour sa taille, son endurance et son aspect sauvage (un mix entre un dogue allemand et un chien d'arrêt, entièrement noir). Récemment, il s'est porté candidat pour aller soutenir le mouvement qui peinait un peu à prendre le Roi et ses artiseurs de vitesse en Cerf, et c'est lui qui a eu l'idée de faire appel à un confrère Chalcédien (où le vif n'est guère plus apprécié) lié à une espèce exotique et mortelle pour couvrir leurs traces.

Relations


Sévère
Chef Pie
Fiche


Ursin
Lieutenant
Fiche


Aurore
Lieutenant de Bauge
Fiche

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques des Six-Duchés :: Sous la Plume du Ménestrel :: Des Chroniques... Des Héros :: Prédéfinis et PNJ des joueurs-