Sam 7 Avr - 0:01
Combatif Forgelame
Déserteur recherché
avatar
Messages : 27
COMBATIF Forgelame
Source de l'image : Edmond Trevelyan By Slougette deviantArt modifications par Canaille

Âge : 26 ans
Origine : Le Duché de Cerf
État civil : Célibataire
Profession : Déserteur..? Allons plutôt pour mercenaire.

Et Vous ?

Pseudo Joueur : Combatif Forgelame
Âge : Majeure et vaccinée.
Votre chemin jusqu'ici ? : C'est Canaille qui m'a guidé jusqu'ici
Autre : Petit avertissement, je suis anglophone. Alors si vous voyez que j’ai des erreurs de formulation ou de grammaire, vous pouvez me le mentionner.
DESCRIPTION PHYSIQUE
1m88● 90 kilos● Athlétique ● Cheveux noir de jais● Yeux vert bouteille

Il est facile de deviner le passé militaire de Combatif quand l’on voit sa posture droite et sa démarche confiante. Ajoutez à cela une musculature bien développée et une taille d’un mètre quatre-vingt-huit, on voit facilement pourquoi certains le qualifient d’intimidant. Le fait qu’il ne se sépare jamais de son épée à deux mains. qui pend à sa taille, n’y est pour absolument rien non plus. Autre que son épée, l’ancien soldat ne possède que les vêtements noirs qu’il porte, son armure de cuire usée et sa dague cachée dans sa botte. Vivant sur la route, se déplaçant toujours, donne au guerrier une allure peu entretenue. Surtout avec sa barbe inégale qu’il ne rase que de temps en temps, quand il y pense.

L’ancien soldat a un teint plus pâle que la moyenne des gens du duché de cerf. Ce teint et ses yeux vert bouteille sont le cadeau d’une mère étrangère qu’il n’a jamais connue. La seule ressemblance qu’il partage avec son père, si l’homme qui l’a élevé est réellement son père, est ses cheveux noirs. Durant son temps dans l’armée, Combatif avait pris l’habitude de porter une coupe courte, mais depuis son départ il ne s’en préoccupe plus, laissant sa tignasse allonger au-delà ses épaules.

Les multiples combats qu’a livrés le déserteur, autant à la guerre qu’après, ont laissés leurs marques sur son corps. La plus visible de ces cicatrices est celle qui lui traverse l’œil droit. Plusieurs autres cicatrices couvrent son corps, mais quand il est vêtu, seule celle sur son visage et quelques petites imperfections sur ses mains sont visibles.

CARACTERE
Méfiant  ● Cynique ● Bagarreur  ● Patient  ● Solitaire


Par le passé, on aurait pu dire de Combatif qu’il faisait facilement confiance aux gens, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il a vu à quel point l’Homme peut être mauvais et s’en méfit. Il préfère la présence de ceux qui se montrent ouvertement corrompus et tordus, puisqu’à ses yeux aucun humain n’est bon.  Ceux qui se disent bons et au service d’autrui ce voilent les yeux, à son avis. Même si ses expériences l’ont rendu méfiant et cynique, l’ancien soldat est un homme patient. Il vous laissera vivre dans vos illusions, même s’il n’y croit pas et vous donnera son avis, souvent mordant, seulement si vous lui demandez directement.

Une chose qui est une constante dans la vie de ce déserteur, c’est le combat. Il cherche constamment à mettre au défi ses compétences, que ce soit dans une joute amicale, une bagarre de taverne ou un combat à mort. Là où d'autres se sont développées une dépense à l’alcool et aux substances illicites, pour Combatif, c’est l’affrontement. Il n’est pas question de vaincre ou d’être le plus fort, c’est l’acte de combattre qu’il désire. Il ne se sent jamais mieux qu’en plein combat. Qu’il soit vainqueur ou perdant, blessé ou non, le fait de se battre lui est jouissif. Cela se voit dans la façon dont il interagit avec certaine personne. Quand il voit une opportunité pour que la situation en vienne aux poings ou à en dégainer une lame, il travaillera patiemment à ce que cela arrive

Depuis sa désertion, le guerrier n’a jamais cherché à s’entourer de gens. Étant un homme recherché, il préfère éviter de créer des occasions où l’on pourrait le trahir et dévoiler aux autorités sa présence. C’est l’excuse qu’il se donne pour sa vie solitaire, mais avant même de partir pour rejoindre l’armée royale, Combatif avait toujours préféré la solitude du travail à la forge que d’aller socialiser à la taverne locale.



BIOGRAPHIE

Combatif est né en 1019 après PL, en Espoir, mais quand est-ce exactement, il l’ignore. Tout ce qu’il sait, c’est qu’une nuit sa mère est arrivée à la porte de son père, a mis un bébé ayant à peine quelques lunes dans ses bras et est partie en courant, ne laissant échapper que ces quelques mots :

- Il est à toi !

Après maintes questions et disputes avec son garçon, l’homme qui a élevé Combatif a fini par lui avouer qu’il avait eu une aventure avec une mystérieuse jeune femme aux cheveux de blé et aux yeux verts, si intenses et si vivants. Il n’avait même pas retenu le nom de la voyageuse que celle-ci s’était déjà sauvée à son réveille, après leur nuit de passion. Il ne s’était jamais attendu à ce qu’elle refasse apparition après autant de temps avec un enfant.

L’homme n’aurait jamais pu abandonner l’enfant, même sans preuve concrète qu’il était le sien. Alors, il nomma le petit Combatif et l’éleva seul. Cela ne fut pas de tout repos, puisque le petit garnement était toujours plein d’énergie et se mit à faire des mauvais coups dès qu’il apprit à marcher. Quand combatif fut un peu plus vieux, son père mit cette énergie à bon escient en lui apprenant son art, celui de la forge. Cette activité permit au jeune homme de développer sa force et sa patience. Malheureusement Combatif ne partageait pas l’amour de ce métier avec son paternel. Il voulait de l’action dans sa vie, c’est pourquoi à l’âge de dix-huit ans, il partit joindre l’armé royale. Ce qui lui donna environ un an d’entrainement et d’expérience avant d’être envoyé à la guerre, dans l’infanterie, contre les pirates rouges.

Le soldat avait déjà découvert, dès son premier entraînement, un amour pour le combat, mais cela ne fit que grandir avec sa première expérience sur le champ de bataille. Tout de ce monde semblait exciter ses sens à l’extrême. Le bruit des armes qui s’entrechoquent et des hommes qui hurlent. L’odeur du sang et de la sueur. La sensation produite lorsque ses muscles travaillent durant le combat et l’intense douleur des blessures reçues. Grâce à sa force naturelle, son entraînement et cet amour du combat, Combatif devint rapidement une force à craindre sur le champ de bataille. Ses prouesses aux combats se firent connaître au sein de sa compagnie, mais aussi de plusieurs autres.  Les meilleurs souvenirs que Combatif garde de son temps en tant que soldat sont ceux où il est face à l’ennemi et ses pires sont ceux où il est en compagnie de ses alliés.

C’est durant la guerre que ce soldat découvrit ce qu’il y avait de pire chez l’homme. Au moment où ils avaient tous un ennemi commun, un objectif qui aurait dû les unir, il vit l’irrationalité de l’humain.  La compagnie à laquelle avait été affecté le jeune soldat n’était pas la plus recommandable de l’armée. Le capitaine était un homme corrompu et vil, qui ne pensait qu’à s’enrichir par tous les moyens possibles. Cet homme contrôlait ses soldats par la peur et la violence,  ce qui se reflétait dans le comportement d’un grand nombre des hommes de la compagnie. Les bagarres entre soldats n’étaient pas rares dans les temps de repos et Combatif avait même vu certains supérieurs profiter du chaos sur le champ de bataille pour se débarrasser de ceux qu’ils considéraient nuisibles.  C’est après un tel évènement que le guerrier alla confronter son capitaine, espérant lui faire voir à quel point la compagnie avait sombré  dans la corruption. Malheureusement,  Combatif n’avait pas compris que tout ce mal découlait de son supérieur. Celui-ci se mit à rire au visage du soldat, lui avouant que les crimes avaient été commis sous ses ordres et que s’il ne voulait pas être le prochain, il reprendrait sa place dans les rangs et ferait comme s’il n’avait rien vu.  C’en était trop pour Combatif. Il n’allait pas continuer à voir les rares hommes bons autour de lui être trahis par celui en qui ils auraient dû avoir le plus confiance. Pris de rage, il attaqua son Capitaine. Il ne lui fallut que très peu d’effort pour prendre le dessus sur son supérieur et mettre fin à sa vie. Combatif voulait que tous sachent qu’il s’était rebellé contre tout ce mal, alors il laissa son épée dans le corps de sa victime, pour signer son crime. Tous dans la compagnie avaient déjà vu la lame unique, faite par le forgeron lui-même, avec le pommeau travaillé en forme de tête de corbeau et avec la lame aussi noire que l’animal représenté. Il ne perdit aucun temps après l’acte, quittant l’endroit et désertant la guerre. Tournant son dos à son devoir et sa patrie.

C’est le temps qu’il passa à la guerre, au sein de cette compagnie, qui finit par corrompre Combatif. Il perdit sa capacité à faire confiance à autrui et préféra la compagnie des pires malfrats, sa logique étant qu’avec eux, il savait à quoi s’attendre.  La trahison de son supérieur l’amena à mettre toute forme d’autorité dans le même panier, les voyant comme étant des menteurs indignes, ayant tous des motivations cachées.

Depuis, le guerrier ne fait qu’errer, sans vrai but. Il reste toujours en mouvement, étant un homme recherché pour meurtre, mais revient toujours visiter le duché de Cerf, simplement par nostalgie.

.


MAGIE

Mage ou non Mage : Non mage
Quel rapport à la Magie ? : Combatif n’a pas vraiment d’opinion sur la magie, que ce soit l’art, le vif ou autre. Tant que l’on n’essaie pas de l’utiliser contre lui.
Niveau de Magie : A l'appréciation du Ménestrel après étude de la fiche et discussion avec le joueur
Information(s) complémentaire(s) :  


OPINIONS

Le Roi et la famille Royale : Le guerrier préfère ne pas en parler. À ses yeux tous les nobles ne sont que des menteurs qui veulent bien paraitre. Le Roi et sa famille sont  les pires de tous.
Votre Duc, votre Duché : Venant du Duché de Cerf, son opinion sur son Duc revint au même qu’a  son opinion sur le Roi. Sa décision de déserter lui a appris à ne pas s’attacher à un lieu plus qu’a un autre, puisqu’il est rare qu’il ait le loisir de rester longtemps au même endroit.
Les Pies ? : Le déserteur ne leur fait pas plus confiance qu’aux nobles. Il croit peut-être que la noblesse est corrompue, mais cela ne veut pas dire que ceux qui les opposent sont  mieux. Ils ont probablement  leurs propres vices cachés.
L'ouverture du Royaume aux étrangers ? : Il n’y voit aucun mal. Plus il y a de monde étrange pour attirer l’attention, moins il y a de chances qu’il se fasse remarquer.


COMPETENCES

Lecture, écriture, calcul :

Combatif sait lire et écrire de façon basique. Son père lui a appris ce qu’il avait besoin de savoir pour le métier de forgeron. Il devait savoir comment lire les commandes des clients, mais aussi  faire la lecture des plans pour la fabrication de leurs produits. L’ancien soldat a pris l’habitude de faire ses propres annotations sur les plans, qu’il écrit de façon phonétique. Pour ce qui est des calculs, il est d’un niveau intermédiaire. N’importe quel imbécile peut faire chauffer un bout de métal et se mettre à taper dessus, mais ça prend la capacité d’effectuer plusieurs calculs précis pour être capable de donner des résultats satisfaisants. Le père de Combatif s’est assuré de transmettre ce savoir à son fils.

Capacités Intellectuelles :

Forge:(Connaissance des métaux/connaissance des armes et armures)+ Intermédiaire (9 années de formations/6 années pratiques)
Combatif apprit à forger dès l’âge de neuf ans. Son père étant toujours seul et n’ayant pas d’autres enfants, voulait rapidement former son fils, pour que celui-ci  puisse prendre la relève de la forge. Malgré le fait qu’il ne planifiait pas prendre la relève, comme son père le souhaitait, le jeune homme prit sa formation au sérieux, appréciant le travail qui le mettait à l’épreuve autant physiquement que mentalement.  Maintenant qu’il  s’est mis à  errer, il lui arrive de travailler dans différentes forges, pour gagner un peu de sous.

Mercenariat : (Connaissance de rues) +Intermédiaire (6 années de pratiques) :
Après son départ de l’armée, le soldat n’avait plus beaucoup de choix de métiers pour gagner sa vie. Il avait besoin de quelque chose qui ne le garderait pas toujours au même endroit et ce ne sont pas tous les maitres forgerons qui laissent un étranger venir travailler dans leur forge juste pour disparaitre quelques semaines plus tard.  Il se mit  à offrir sa lame et sa force au plus offrant. Il comprit rapidement qu’il lui faudrait plus que ces deux attributs pour réussir, alors il se fit quelques contacts ici et là et apprit les fonctionnements des coins les plus sombres des duchés, question de survivre.

Survie : (Chasse, premier soin de base, établir un campement) +Intermédiaire (6 années de pratiques)
N’étant pas toujours le bienvenu dans les endroits civilisés, Combatif du apprendre à se passer des multiples luxes que l’on peut retrouver dans les villes et villages. Tel qu’un toit au-dessus de sa tête, de la nourriture a porté de main et des soins pour tous les maux.  On le retrouvera plus souvent à dormir à la belle étoile, dans un campement minimal, après un repas de viande sauvage cuit sur le feu de camp et avec une plaie de plus de recousue sur son corps. Quand il commença cette vie, il passa plusieurs nuits désastreuses, seul en pleine forêt. Le guerrier a appris de ses erreurs et est maintenant capable de se donner un minimum de confort.

Charisme : (Intimidation, beau parleur) +Novice (7 années de pratiques)
Combatif vécu une enfance et une adolescence assez banale. Il était un jeune homme franc et simple.  Il continua à s’accrocher à cette franchise, jusqu'à ce qu’il découvre que même les horreurs de la guerre ne pouvaient pas étouffer la corruption et le mensonge chez l’être humain. S’il allait ce faire décevoir et trahir à tout moment, alors lui aussi apprendrait à le faire. Il est, par contre, difficile de changer des habitudes que l’on traine depuis 19 ans, et il lui arrive encore de paraitre plus maladroit que beau parleur. Il continue d’apprendre et ne se laisse pas décourager. Il a beaucoup plus de succès avec l’intimidation, son apparence et ces expériences de vie l’aidant dans cet aspect.


Aptitudes Physiques :

Force/endurance/agilité : + Avancé (17 années de pratiques)
Durant toutes les étapes de sa vie, Combatif a toujours repoussé les limites des capacités de son corps. Dans son enfance, en plus des quelques bagarres qu’il déclenchait avec les enfants, il avait déjà commencé à travailler le métal. Les longues journées passées à taper le fer constamment, dans la chaleur étouffante de la forge, lui ont bâti une base solide de force et d’endurance. Ces aspects continuèrent à se développer avec son entraînement dans l’armée. Le soldat y apprit aussi l’avantage d’être léger sur ses pieds. Il mit beaucoup d’efforts à augmenter sa vitesse et son agilité, venant balancer sa puissance brute. Avec la guerre, il développa un amour intense pour le combat et recherche toujours les sensations intenses de l’affrontement, ce qui l’amène à toujours améliorer toutes les aptitudes dont il a besoin pour vaincre. Il utilise aussi ses connaissances de forgeron pour s’équiper des armures et des armes qui lui permettront de maximiser son agilité, sa force et son endurance.

Combat : (à mains nues/épée à deux mains/dague) +Avancé (7 années de pratiques)
L’armée est où Combatif commença à développer son style de combat. Il suivit les entraînements avec ferveur et apprit à se défendre au corps-à-corps et à manier la dague et l’épée. Il ne s’arrêta pas aux entraînements obligatoires, utilisant tout temps libre pour continuer a amélioré ses capacités. Il ne regretta pas son choix quand il dut combattre durant la guerre. Il accomplit même de hauts faits d’armes sur le champ de bataille, grâce à ses habilités. Dupuis le début de son errance, il ne fait que chercher l’excitation de l’affrontement, donc il continue de mettre en pratiques ses connaissances au combat. Il se spécialise peut-être avec la dague et l’épée, mais il s’adapte très rapidement à la majorité des armes, puisqu’il en connaît intimement leur fonctionnement, les ayant créées de toutes pièces plus d’une fois.

Équitation : +Novice (7 années de pratique)
Combatif n’aime pas les chevaux et il est persuadé que c’est une haine mutuelle. Un accident dans sa jeunesse l’a rendu méfiant de ces puissants animaux. Il a tout de même dû apprendre à monter à cheval durant son temps dans l’armée. Il ne met pas souvent en pratique ce qu’il a appris, préférant marcher. Il n’est pas pressé de se rendre ou que ce soit, alors aucune raison de s’encombrer de ces bêtes.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Avr - 21:40
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179
Bienvenue à toi ! Tu as très bien fait de t'être laissé tenter par Canaille.

J'ai hâte de lire ta fiche en entier. Petite remarque : comme le forum est francophone, pourquoi ne pas mettre Combatif Forgeron/Dufeu/Fabre comme nom de famille (qui sont francophones avec la même étymologie) ?

En tous cas si tu as la moindre question n'éhiste pas à m'envoyer un MP ou à poser la question dans la section appropriée : ici.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Avr - 16:06
Eda
Celle qui aide
avatar
Messages : 120
Bienvenue sur le forum !

J'espère que tu t'y sentiras bien Smile
N'hésite pas à venir nous poser des questions au besoin pour ta fiche.

Je profite de ce petit message pour te rappeler d'aller lire et signer notre règlement pour que l'on puisse te valider lorsque la fiche sera ok.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Mai - 4:44
Combatif Forgelame
Déserteur recherché
avatar
Messages : 27
Merci beaucoup!

Le règlement est lu et signé. J'en profite pour confirmer que j'ai terminé ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Mai - 15:21
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179
Bonjour !

Alors il y a un point ou deux à discuter sur ta fiche concernant le fonctionnement de l'armée dans cette guerre particulière qu'est la Guerre Rouge.

- Certes tout le monde n'est pas beau est gentil, certains officiers profit(ai)ent sans doute des fonds alloués par le Roi pour se remplir les poches, mais ce n'était pas non plus une généralité, loin de là. Ils n'avaient pas non plus d'objectif chiffré type tant de terrain à conquérir : c'était avant tout une armée de défense jusqu'à l'expédition finale sur Aslejval.
- L'apparition des forgisés, des gens dont l'âme avait été volée, qui étaient moins que des bêtes, a donné un sens de cohésion aux troupes les plus disparates. Ils ont inspiré une véritable terreur d'être pris vivant et le peuple souffrait trop pour tolérer que les soldats pillent leurs réserves. Ce climat a donc permis de limiter les déboires classiques d'une armée en campagne militaire et qui s'ennuie.
- Quant aux plans voués à l’échec... ils n'étaient pas volontaires de la part du Roi ou de ses officiers. Juste n'est pas le type de monarque qui envoie volontiers son peuple et son armée au casse-pipe, par plaisir. Il essaya sincèrement de tout mettre en œuvre pour gagner la guerre et les ducs côtiers aussi.

Donc voilà, ce n'est pas qu'il n'y a pas eu de dissensions, l'être humain est ce qu'il est, mais ce n'était pas non plus une armée de mercenaires affamés qui se chiffonne pour un bout de pain ou une couverture, qui pille et viole dans les villages où ils passent. Ils avaient un équipement correct, des rations tout à fait convenables. C'est la violence, l'incohérence et la frayeur distillée par les raids ennemis qui rendait cette guerre difficile. Ça et l'aspect guérilla d'usure.

Sinon pour la désertion : il n'encourt pas la peine de mort, simplement une belle amende et éventuellement une période d'emprisonnement de quelques mois, mais s'engager n'est pas forcément un contrat à vie. A toi de voir du coup s'il déserte ou rompt conventionnellement son contrat (pénalité de départ), s'il fuit en permanence ou non.

Tout le reste est OK. Si tu as besoin de moi pour discuter des corrections, n'hésite pas, tant sur le Discord que par MP !

Bon courage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Mai - 2:56
Combatif Forgelame
Déserteur recherché
avatar
Messages : 27
Voilà, les modifications sont terminées.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Mai - 18:05
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179

Te voilà VALIDÉ!


C'est tout bon pour moi. Attention à ton orthographe cependant, parfois un peu aléatoire !

Pour te lancer à l'aventure, voici quelques adresses utiles : les journaux de bord sont ici, tu y trouveras les notes des héros déjà validés, leurs jeux en cours et terminés : surtout n'hésite pas à faire le tien !
Pour demander un jeu justement, c'est par ici que cela se passe, tu peux aussi solliciter les Dieux si tu désires jouer avec un PNJ.
Enfin, n'oublies pas de poster ton suivi joueur qui sera valable pour tous tes personnages, que nous sachions un peu qui se cache derrière l'écran et surtout pour prévenir de tes éventuelles absences.

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques des Six-Duchés :: Sous la Plume du Ménestrel :: Des Chroniques... Des Héros :: Fiches :: Non-Mages-