Mar 23 Jan - 17:25
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179
Nous sommes actuellement en


Sommaire

Le Calendrier
Datation et Règnes récents
Chronologie(s)
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Jan - 17:26
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179

Le Calendrier


Le calendrier dans les Six Duchés se découpe en 12 lunes de 30 ou 31 jours.
Il tient son origine de Jamaillia alors que les Duchés n'étaient pas encore organisé comme ils le sont actuellement. Les noms employés se rapprochent des cycles des champs et de la nature en général.

Voici les correspondances avec notre calendrier pour vous repérer.
Lune de l'Espoir – Janvier
Lune du Poisson – Février
Lune du Chariot – Mars
Lune Verdissante – Avril
Lune Croissante – Mai
Lune du Grain – Juin
Lune de l'Oraison – Juillet
Lune d'Or – Août
Lune Brunissante – Septembre
Lune de la Pluie – Octobre
Lune du Sommeil – Novembre
Lune du Changement – Décembre

Les Lunes qui comptent 31 jours sont Chariot, Grain, Brunissante et Changement. Celles-ci ont chacune soit un équinoxe, soit un solstice, marquant le passage d'une saison à une autre.
Pour célébrer ces changements de saison, il y a des périodes de fêtes.
La fête du printemps à la mi-chariot, dure ainsi 3 jours.
Celle des moissons , à la mi-grain 6 jours.
La fête des vendanges, en mi-brunissante, 3 jours.
Et la fête du changement, au milieu du mois du même nom, dure 6 jours.

Dans les Chroniques, nous suivrons donc ce cycle de lunes. Sur le panneau d'accueil, ainsi qu'en premier post de ce sujet, vous trouverez la période de jeu en cours dans les Duchés. Celle-ci sera toujours équivalente à deux mois afin de vous laisser le temps de développer vos interactions, vos déplacements et autres activités.

Les grandes fêtes dans les Six-Duchés


6 & 7 Poisson : Fête des Masques. Fête populaire datant de bien avant la conquête des Six-Duchés par Preneur Loinvoyant. Si sa signification s'est perdue, il est de coutume de sortir masqué et déguisé pendant ces deux jours. C'est aussi la fête de tous les métiers de divertissement : bateleurs, ménestrels, musiciens, poètes... des concours de chant, de danse, de marionnettes ou de théâtre sont organisés un peu partout. On y mange des beignets de pomme aux noix, le vin de noix est à l'honneur.

18-23 Chariot : Fête du printemps. C'est l'une des fêtes les plus attendues de l'année, non seulement pour le redoux qu'elle annonce mais pour le folklore qui y est lié. Gâteaux énergisants à la graine de caris, bière et alcool, danses, arbres décorés de rubans de toutes les couleurs... La procession faite par les prêtres et prêtresses d'Eda dans les campagnes est très importante : les fermiers apportent leurs bêtes qu'ils comptent faire reproduire, leurs semences pour les champs, afin qu'elles soient bénies par les officiants de la Déesse. Un épouvantail grimé de sorte à représenter tous les maux de la terre mais aussi l’hiver est tiré jusqu'aux places des villes et villages avant d'être brûlé, ses cendres partagées entre les paysans qui les dispersent sur leurs champs : cela afin d'éloigner ces maux des campagnes. Il est de mauvais présage que le feu ne prenne pas de suite. La couleur de la fête est le vert, avec du blanc et/ou du rose pour les femmes. Dans les régions les plus froides, cette fête est souvent couplée à la Célébration de l'Union car des villes comme Castellonde, Belcastel, Lac-Bleu, ou Glacis sont fréquemment encore sous la neige mi-Chariot.

4 Verdissante : Célébration de l'Union. C'est la fête nationale des Six-Duchés qui commémore la fondation du royaume et son unification. Traditionnellement on porte du bleu azur ce jour-là (couleur des Loinvoyant), des biscuits au sésame et à la cannelle sont distribués par la noblesse dans leurs fiefs. C'est aussi un jour de bon présage pour demander la main de sa dulcinée : si elle accepte, la tradition affirme que le mariage sera heureux et prospère.

25 Croissante : Fête des enfants. Les enfants sont à l'honneur ce jour-là. Des jeux sont organisés pour les plus jeunes, mais c'est avant tout un rite de passage pour les adolescents. Sur un grand bucher, ils amènent un objet représentant leur enfance pour qu'il y soit brûlé, marquant leur entrée dans le monde des adultes : les garçons reçoivent de leur père ou parrain un objet représentant leur entrée dans ce monde, les filles de leur mère ou marraine. L'âge varie selon les classes sociales et les duchés, les duchés où il y a peu d'éducation gratuite des enfants (Haurfond, Cerf, Béarns) ayant tendance à voir ce rite être effectué vers 11-12 ans alors que les duchés où l'école est présente peuvent voir cet âge monter jusque vers 16 ans. C'est avant tout un fête populaire, la noblesse et la haute bourgeoise s'en détachant un peu.

19-21 Grain : Fête des Feux. Juste avant que les récoltes ne commencent, les fêtes de l'été battent leur plein. Processions nocturnes avec des lanternes dans les campagnes, danses de village et bals dans les châteaux, feux immenses qui brûlent toute la nuit du 21 Grain, c'est une période de liesse. Ces fêtes, en Labour et en Bauge, dans les régions montagneuses, sont décalées vers le début du mois de Juin juste avant la transhumance... ce qui empêche rarement ces peuplades de célébrer aussi le 21 Grain dans les plaines.

1-10 Brunissante : Fête des vendanges. S'il n'y a pas de festivités de l'automne à proprement parler, les dix jours précédant les récoltes sont des jours de liesse et de convivialité. Dans les régions vitivinicoles, un tonneau de l'année précédente est souvent mis en perce de manière symbolique. C'est aussi l'ouverture de la période de chasse au cerf et à la bête noire. Eda y est célébrée aux temples, sous forme d'offrandes, en remerciement des récoltes, de la moisson et des futures vendanges. Ces offrandes sont collectées et cuisinées par les séculiers pour être redistribuées aux plus démunis.

30 - 31 Pluie, 1er Sommeil : Célébration des Morts. Pendant les deux derniers jours de la lune de Pluie, les familles allument des bougies aux fenêtres de leurs maisons et pendent à leur porte d'entrée des 'talismans' faits d'os (d'animaux) sculptés et de clochettes pour souhaiter la bienvenue chez eux aux défunts. Pendant deux jours, les familles se réunissent, laissent une place aux souvenirs qu'ils ont eu avec leurs morts, mangent des sucreries, gâteaux au miel et aux épices. C'est aussi une période privilégiée pour transmettre les traditions orales. Le premier jour de Sommeil, les talismans sont brûlés et tout un chacun réapprend à laisser partir les êtres proches. On va fleurir les tombes/mausolées/niches recueillant les cendres de chrysanthèmes et d’hellébores.

21 -31 Changement : Fête du Changement. Ces fêtes célèbrent l'arrivée des temps calmes de l'hiver, mais aussi le jour le plus court de l'année. Le changement est celui de l'année qui arrive. Ménestrels, bals, troubadours en tout genre sont à l'honneur. Le premier jour de la fête du Changement est souvent célébré en famille, avec un échange de cadeaux entre proches. Le dernier jour de la fête est aussi celui de l'année et l'occasion de grands bals, de feux de joie, d'échange de vœux. Les résolutions prises publiquement pendant cette période ont une très forte valeur morale. Si ces dix jours correspondent aux fêtes traditionnelles, seule la noblesse passe dix jours à célébrer la nouvelle année, et souvent le peuple sépare le solstice d'hiver des fêtes qui ne durent que 3 ou 4 jours jusqu'au 31 changement. Le 28 Changement donne toujours lieu à des célébrations à la gloire du dieu El, afin qu'il soit clément pour l'année à venir. C'est une occasion très prisée de tournois, jeux et compétitions en tout genre.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Jan - 17:28
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179

Le Système de Datation


S'il y a mille histoires qui vont s'écrire dans les Chroniques, il y a aussi l'Histoire avec un grand H. Celle-ci a pour point de repère pour sa datation, un événement fondateur pour les Six Duchés, à savoir la prise de Castelcerf par Preneur Loinvoyant.
On compte donc en année « avant PL » ou « après PL ».

Nous commençons cette aventure en 1045 ap PL, que nous simplifierons en 1045.

Les derniers Rois des Six-Duchés


Mais revenons un peu en arrière sur ce qui a marqué les deux dernières générations. Et tout d'abord, les derniers rois et leurs règnes :

Roi Chevalier :

Né en 938 ap. PL, c'est le petit-fils de la Reine Subtile à laquelle il succèdera, son père décédant dans un tournoi. Couronné Roi-servant en 955, il épouse Dame Douceur la même année. Il est le père d'Attisée, Hardi et Célérité ainsi que Brun, et un Artiseur doué. Il règne de 980 à 1015 ap. PL. C'est sous son règne que se déclenche les deux Guerres de Chalcède en 992-993 ap. PL.

Roi Brun :

Né en 979 ap. PL. Suite au décès, coup sur coup, de ses trois ainés, c'est Brun qui succède à son père Chevalier avec son épouse Rosée de Glacis. Il a trois enfants, Juste, Droiture et Loyal. Artiseur mineur et pauvre stratège, il va amorcer la tradition actuelle d'impliquer de nouveau fortement les Ducs dans les décisions politiques du Royaume après plusieurs règnes forts et 'autoritaires'. La Deuxième Guerre de Chalcède prend fin sous son règne en 1022 ap. PL. Il meurt d'une réaction allergique soudaine à une morsure d'araignée en 1036 ap. PL après avoir été maudit par un 'rebelle Pie'.

Roi Juste :

Né en 1013 ap. PL, c'est le Roi actuel des Six Duchés. Il est monté sur le trône en Grain 1036 ap. PL avec son épouse Prudence suite au décès subit de son père puis de sa sœur Droiture. En 1038 se déclenche la Guerre Rouge, qui, bien que moins longue que la Guerre de Chalcède de la précédente génération, s'avère bien plus meurtrière. Il a une très forte politique anti-vifiers mais supporte aussi depuis deux ans des attaques répétées des Pies contre sa famille ou ses proches. La Reine Prudence décède de leur fait le 9 Espoir 1045 ap. PL alors qu'elle menait enfin une grossesse vers son terme.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 23 Jan - 17:29
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179

Chronologie des 3 derniers règnes : Chevalier, Brun et Juste



5 Pluie 989 ap. PL : neuvième année du règne de Chevalier Loinvoyant. Les Chyurdas, mécontents des très fortes taxations prélevées sur les marchandises originaires de leur pays par Bauge, bloquent le Col Bleu. Le roi envoie son demi-frère Serviable pour négocier des accords commerciaux entre les deux pays. Le blocus dura trois ans, les Chyurdas officieusement soutenus par Labour via les routes de bergers dans les montagnes qui permettent de relier leurs deux territoires.

Des mouvements de troupes se font voir en Chalcède qui inquiètent Haurfond, notamment des allées et venues de bateaux pirates entre Jep et les îles ; cependant, la royauté fait la sourde oreille. Chevalier concentre son action sur une modernisation du pays : routes, villes et navigation de la Cerf et de ses gros affluents, mais aussi sur les tournois et les joutes qui sont sa grande faiblesse. Sa reine, Désirée Aiglevif, loin de le seconder, pousse Bauge à la rébellion (encore) et cherche à gagner pour cela l'appui de Vigilant et Confiance Sangréal, mais aussi de l'Oblat des Montagnes.

20 Croissante 993 ap. PL : Chalcède traverse les montagnes qui la séparent de Bauge et envahit Bord des Sables qui n'oppose pas de grande résistance. Bauge fait appel au roi qui stationne ses troupes côté nord de la Vin.

10 Grain 993 ap. PL : Reddition de Gué de Négoce aux Chalcédiens tandis que les forces royales descendent d’Oeil de Lune et de Turlac pour prendre la ville en tenaille. Tandis que Chevalerie, Serviable, Ombre Montellonde, et Massif  Sangréal battent campagne en Bauge, des navires Chalcédiens et pirates harcèlent les côtes de Haurfond qui se tourne vers son voisin Rippon pour des renforts.

27 Grain 993 ap. PL : Les Chalcédiens passent la frontière et marchent sur Âtrenoir. La ville est assiégée pendant cinq mois avant d'être libérée grâce à l'alliance entre Rippon et Haufond.

11 Brunissante 993 ap. PL : Les Chalcédiens sont repoussés vers Bord-des-Sables et la Barrière, mais un statu quo s'est installé sur les plaines entre Âtrenoir et Chalcède, qui durera près de quatre ans.

7 Oraison 997 ap. PL :
Amnistie entre Chalcède et les Six Duchés, qui perdent la moitié de Haurfond et la région de Bord des Sables. Chevalier ordonne un Appel d'Art et demande à ses ducs de lever et d’entraîner des armées, levant pour cela l'interdiction faite à Labour d'avoir plus de 3500 hommes. Pendant dix ans, il fait entraîner des soldats, construire des navires, former des clans d'Art. Ceux-ci commencent alors à s'ouvrir plus franchement aux gens du commun et chaque duc en possède au moins un. Fin de la Première Guerre de Chalcède.

17 Pluie 1006 ap. PL : Mort ''accidentelle'' d'Attisée, couronnée reine-servante à la fête de l'Union quelques lunes plus tôt. On soupçonne fortement les Pies, mais faute de preuves et de coupables à inculquer, personne ne peut prouver l'origine de cet accident.

23 Changement 1013 ap. PL : Naissance de Juste Loinvoyant, fils de Brun Loinvoyant et de Rosée de Glacis.
1015 ap. PL : Naissance de Droiture Loinvoyant, sœur du précédent.
1019 ap. PL : Naissance de Loyal Loinvoyant, frère cadet de Juste et Droiture.

2 Chariot 1015 ap. PL : Chevalier porte la guerre sur les terres de Haurfond sous domination Chalcédienne. Début de la Deuxième Guerre de Chalcède. Chevalier meurt dès la deuxième bataille, avec son fils Hardi et sa fille Célérité. C'est donc Brun qui est couronné Roi à 21 ans sans y avoir jamais été préparé avec son épouse Rosée. Bourru, mauvais stratège quoique bon combattant, il a l'humilité de reconnaître ses faiblesses et le talent de savoir bien s'entourer. Il appelle auprès de lui Subtil Hurlevent après lui avoir restitué son titre de Duc, pour diriger l'armée de Rippon, mais aussi Massif Sangréal et les clans d’Art de Puissante de Brumebaie, cousine de Subtil et sa tante par alliance, du fils de celle-ci Habile Loinvoyant de Flétribois, de Conque et de Vif qui étaient au service de Béarns. La guerre fut longue et coûteuse, plus en vie qu'en moyens car le royaume était jadis prospère et avait des réserves.

16 Verdissante 1020 : Victoire écrasante de Subtil Hurlevent qui reprend l'intégralité de la région de Kalibar mais aussi de la Forêt Noire sur laquelle la ville est appuyée.

29 Poisson 1021 : Massif Sangréal, mort au combat, laisse les troupes de Labour sans chef militaire jusqu’à l’arrivée de son fils Intrépide. Subtil Hurlevent, gravement blessé, fait appeler son gendre Hardi qui comme Intrépide va reprendre la tête des troupes ducales. Les deux héritiers allient leurs forces et leurs compétences. A partir de là, ils entrent en Chalcède et prennent les troupes ennemies à revers, secondés par les forces de Fier Montfaucon qui tiennent le front principal. Chalcède doit, peu à peu, reculer et rentrer dans ses frontières historiques.

19 Changement 1022 : Un traité de paix est signé entre les deux pays. Fin de la Deuxième Guerre de Chalcède. Le règne de Brun fut marqué par la reconstruction, mais aussi par la prudence.

22 Croissante 1027 : prise de pouvoir en Bauge de Narcisse Aiglevif suite à la mystérieuse disparition de l’héritière du Duché et la mort du Duc Calme Aiglevif, oncle de ce-dernier. Brun accepte de reconnaître sa légitimité malgré l’opposition de Juste à cela, qui aurait aimé voir une enquête être diligentée.

04 Verdissante 1032 ap. PL : Juste couronné Roi-Servant. Il va faire le tour des Six-Duchés, et apprendre à connaître son royaume et ses nobles, mais aussi son peuple. Il y rencontre sur le retour Prudence de Sablevive, une jeune fille de petite noblesse qui le charma. Malgré l’opposition de son père, il l’épouse et la fait couronner Reine-Servante avec l’appui du couple Montellonde.

1036 ap. PL : Début des attaques des Pies sur les vifiers, les soldats et la noblesse, principalement en Cerf et en Bauge, où les vifiers ne sont pas du tout bien vus par les autorités. Prises d’otages, meurtres deviennent monnaie courante mais sont toujours fermement réprimés.

22 Verdissante 1036 ap. PL: Décès du Roi Brun Loinvoyant après une violente réaction allergique à une morsure d'araignée. Celui-ci, dans sa croisade contre les vifiers, avait été maudit par l'un des chefs Pies qu'il avait fait condamner : malédiction bien connue des rumeurs populaires disant que sa lignée s’éteindrait avant que le siècle ait passé. Comme pour appuyer ces dires, en effet, sa fille Droiture est retrouvée dévorée par des loups dans les bois derrière Castelcef lors d’une chasse de printemps avec sa troupe le 17 Croissante. Le double-deuil est difficile à accuser tant pour la famille Loinvoyant que pour la population qui a peur de la violence déployée par les Pies.

21 Grain 1036  ap. PL: Couronnement de Juste et Prudence Loinvoyant. Clarté Montellonde est promise à Loyal Loinvoyant à la fin des festivités malgré leur jeunesse (16 et 17 ans). Leur mariage a lieu à la fin de l’été et une accalmie dans les troubles internes liés aux Pies se fait remarquer.

22 Verdissante 1038 ap. PL : Début de la Guerre Rouge avec l’attaque des Pirates Rouges, originaires des Runes du Dieu, sur la ville minière de Forge. Les survivants sont soumis à un traitement spécial et reviennent comme autant de coquilles vides, déshumanisées : on leur donne le nom de forgisés. Les attaques se multiplient sur les côtes, semant la panique principalement à Cerf et à Béarns où la population émigre vers l’intérieur des terres. L’armée peine à répliquer et repousser ces attaques imprévisibles.

17 Or 1038 ap. PL : Alors que la Reine fait fausse-couche sur fausse-couche, Clarté Montellonde met au monde un garçon, Espoir Loinvoyant-Montellonde. La Guerre Rouge est pleinement engagée, faisant de nombreuses victimes tant militaires que civiles. Juste fait appel aux Duchés de l’Intérieur ; seul Bauge répond en envoyant un contingent de mercenaires. Les Pies ne font plus parler d’eux.

21 Pluie 1040 ap. PL : Alors que l’été a vu les premières victoires significatives sur les pirates rouges redonner un peu d’espoir aux habitants des Six Duchés, les Pies attaquent soudainement le convoi de Loyal, Clarté et Espoir Loinvoyant sur la route de Bac, assassinant les héritiers directs au trône et à Béarns avant de les disposer, démembrés, mutilés, devant le château ducal de Castellonde. Les coupables ne sont pas retrouvés et la ‘Malédiction de Brun’ revient sur toutes les bouches.

1040-1042 ap. PL : Statu quo dans les combats contre les Pirates Rouges. Le clan d’Art de Juste, sous la coupe de la maîtresse d’Art Eliée Ormblanc, permet de limiter les pertes civiles et militaires mais ne parvient pas à décrocher de victoire décisive. La Guerre Rouge use les populations des Duchés côtiers et le Roi impose aux Duchés de l’Intérieur d’apporter leur assistance. La famine est endiguée de justesse grâce aux réserves de Bauge et Labour cet hiver-là.

1043 ap. PL : Au Printemps, Labour envoie un fort contingent armé sous la direction de Chance Sangréal. Ardent Hurlevent et ses ingénieurs mettent au point un navire de guerre plus rapide et mieux armé, qui permettent de remporter plusieurs victoires navales. Le 17 Grain 1043 a lieu la bataille de l’Andouiller où la Flotte Royale parvient, au prix de nombreuses vies Ripponnes, à être prise à revers. L’interrogation des officiers fait prisonniers parmi les Pirates Rouges permet de révéler que les Pirates sont eux-mêmes otages d’une mystérieuse étrangère : la Femme Pâle.

29 Grain 1043 ap. PL : Appel d’Art passé par Eliée Ormblanc secondée de son clan d’Art. Une huitaine d’artiseurs potentiels sont sélectionnés par la maîtresse d’Art pour être formés par Puissante de Brumebaie, rappelée à la Cour par Juste. Les autres sont redirigés vers les maîtres d’Art des différents Ducs.

14 Oraison 1043 ap. PL :
une flotte armée comprenant près de 90 % de la marine royale, de Béarns, de Rippon et d’Haurfond croise vers Aslejval, repère de la Femme Pâle. Ils y parviennent de nuit plusieurs jours plus tard, rejoints par les flotilles des clans qui osent défier les pirates rouges, et se tient la bataille du Glacier d’Aslejval, où les soldats des Six Duchés perpètrent un véritable massacre des pirates rouges mais aussi de leurs otages. C’est la dernière bataille de la Guerre Rouge. Les héritiers de Haufond (Tenace Sombreval), Rippon (Ardent Hurlevent) et Labour (Chance Sangréal), qui menaient l’expédition, préparent et pré-ratifient un traité de paix avec les Kaempras et ‘Mères’ des différents clans Outrîliens, rétablissant des liens pacifiques et commerciaux entre les deux nations mais aussi un dédommagement symbolique des Six-Duchés.

4 Verdissante 1044 ap. PL : La Fête de l’Union accueille la délégation outrîlienne qui vient signer officiellement le traité de paix avec le Roi Juste ainsi que les Ducs ou leurs Héritiers.

A la fin du mois, l’arrivée d’une Vivenef et de son équipage, puis leur installation à Bourg-de-Castelcerf offre l’opportunité à Juste d’ouvrir les frontières sur le sud, Jamaillia et Terrilville. Les récoltes de l’année sont bonnes et permettent la réinstallation d’une partie des populations sur les côtes.

Oraison 1044 ap. PL : une piste menant aux assassins de Loyal, Clarté et Espoir Loinvoyant-Montellonde mène à l’arrestation et condamnation immédiate d’une vingtaine d’individus à Bac et à Castelcerf. Aucun des accusés n'avoue pourtant avoir quoi que ce soit affaire avec les Pies ou ce meurtre, même sous la torture.

30 Or 1044 ap. PL : Eliée Ormblanc, maîtresse d’Art du Roi, est assassinée par une piqûre d’un frelon exotique. Elle semble accuser Liberté Sangréal qui, comme Juste, se trouve alors sur les lieux. Celle-ci se retrouve confinée à Castelcerf, au grand mécontentement de sa famille : des dissensions politiques et idéologiques entre les Ducs et le Roi se font sentir. Les rumeurs pourtant la disent vifière à la Cour et à la ville... Quelques jours plus tard, ce meurtre est pourtant revendiqué par les Pies à l’aide d’un libelle placardé dans la ville de Bourg-de-Castelcerf et rappelant la ‘Malédiction de Brun’.

Malgré l’augmentation des arrestations ‘de vifiers’ et leur condamnation systématique en Cerf, en Bauge -où ils sont difficiles à distinguer des condamnés politiques- et en Béarns, il n’y a aucune avancée pour retrouver les meurtriers d’Eliée Ormblanc. Puissante de Brumebaie prend le titre de Maîtresse d’Art du Roi et poursuit l’apprentissage des jeunes artiseurs. Le clan formé par Juste, Eliée et deux autres artiseurs est dissout, chaque membre fortement affaibli par la mort de leur chef de clan.

Pluie 1044 ap. PL : La Reine Prudence confirme une grossesse : l’héritier du couple royal devrait voir le jour vers Poisson 1045 ap. PL.

— Début des Chroniques —


9 Espoir 1045 ap. PL : Assassinat de la Reine Prudence et de son héritier à naître à Chênes-les-Eaux. Un chien enragé l’a contaminée elle et son bébé, ignorant délibérément toute autre personne dans son attaque. On murmure que les Pies ne sont pas loin, que la Malédiction de Brun continue.


Pour ceux qui veulent aller plus loin :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques des Six-Duchés :: Sous la Plume du Ménestrel :: Il était une fois :: Parchemins de Notre Monde-