Jeu 18 Jan - 16:46
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 170

La Carte et les Distances


La carte



En grande taille:
 

Et la 'version resserrée' sur l'espace qui nous concerne:

En grande taille:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 18 Jan - 16:49
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 170

Temps et Distances selon les moyens de Transport


A pied


Vitesse : 3.5 km/h (rythme promenade) à 5 km/h (rythme randonnée) à 5.5-6km/h (rythme soutenu) selon l'habitude.
Endurance : très variable. Ça peut aller d'environ d'une heure pour ceux qui n'ont pas l'habitude jusqu'à, pour les plus endurants et les plus expérimentés, 10-12 heures maximum avec un rythme de randonnée voir un rythme soutenu par moments.
Distance parcourue en une journée (10 heures de marche) : de 35 à un peu plus de 50 km. 60km GRAND MAXIMMUM.


A cheval


Pour des raisons diverses, je ne vais pas m'étendre sur les allures, les vitesses de chacune etc, mais me concentrer sur ce qui va nous intéresser : le cheval comme moyen de transport donc en me fondant sur les épreuves d'endurance.

Vitesse moyenne : de 12 à 20 km/h. Évidemment, il y a des pauses (tous les heures et demie, soit sur un coursier tous les 20-30 km), des moments de galop suivis de pas, de trots, etc.
Endurance du cheval : cela varie d'une bête à l'autre, mais contrairement aux préconçus, les animaux les plus grands et les plus massifs ne sont pas les plus endurants. Des coursiers faits pour voyager vite et léger seront donc de type 'pur-sang arabe' (évidemment cette race n'existe pas sur les Six Duchés). Moyenne : 12h avec des pauses régulières, des changements d'allure.
Distance journalière moyenne : entre 80 et 120 km si le cavalier ne veut pas tuer son cheval -et s'il n'en change pas régulièrement à des relais de poste, un messager pouvant de ce fait parcourir entre 250 et 300 km par jour en changeant de coursier toutes les heures et demie.


Carrosses, Litières, Chariots...


Là, c'est très disparate. Ne serait-ce que les carrosses : selon l'attelage, demi-traits ou trotteurs, le nombre de chevaux, leur qualité, la vitesse varie énormément.
Carrosse 4 trotteurs : vitesse moyenne : 10-12 km/h sur 8-10 heures maximum, avec pause méridienne et passages au pas pour soulager les chevaux, soit entre 70 et 100 km/jour.
Carrosse 2 demi-traits (plus rarement 4) : vitesse moyenne : 9 km/h sur 9-10 heures maximum, toujours avec variations d'allures et pauses, soit environ 70 à 90 km/jour.

Chariot : utilisé pour le transport de marchandises, notamment par les caravanes marchandes et les marchands itinérants, il est souvent fait de bois, parfois bâché d'une simple toile huilée ou sous forme de roulotte. Son poids est conséquent, il est tiré par des chevaux de traits voire des demi-traits, rarement plus de deux.
Vitesse moyenne : 7.5 km/h sur une dizaine d'heures par jour. Environ 70 km/jour.

Litière : moyen de transport léger, fait de bois et soit d'un lit soit de sièges, porté à la force des épaules des hommes et non des chevaux, c'est un moyen peu utilisé en dehors des villes, et il n'est pas très rapide (3.5km/h). Ce terme est cependant couramment employé pour désigner les carrosses de voyage, plus solides, plus lents, et moins décorés que ceux utilisés pour l'agrément.


4. La Navigation


La navigation est assez hétéroclite.

Les navires marchands sont lourds, avec un fort tirant d'eau et ne peuvent remonter les fleuves. Ils sont bâtis sur le modèle des caravelles (Chalcède), des Kogges de Brème (Six Duchés), des galions font leur apparition à Jamaillia et Terrilville. (voir ici et ici).
Caravelle : vitesse moyenne 6-7 nœuds soit près de 12.5 km/h donc 300 km/jour (avantage : très manœuvrable)
Kogges : vitesse moyenne 8-9 nœuds soit 16.5 km/h donc 396 km/j (avantage : très stable par tout temps)
Galion : vitesse moyenne 8 nœuds soit 15 km/h soit 360 km/jour (avantage : assez rapide et manœuvrable et facile à équiper en armement)

Navires de guerre :
Les Outrîliens ont des navires légers et stables, qu'on pourrait dire inspirés ou évolués du Drakkar. Avec un faible tirant d'eau, très manœuvrables grâce au couple rameur/voiles, ils peuvent remonter les fleuves les plus larges sans soucis. Leurs navires marchands sont inspirés des navires de guerre.
Vitesse moyenne : 17 nœuds soit 32 km/h soit 768 km/jour (si aucune pause des rameurs).

Les Six Duchés ont plusieurs types de navires de guerre. Traditionnellement on utilise une version évoluée du Kogge et de la galère, un navire à deux mats et avec des rameurs pour la propulsion, rapide et puissant mais avec un tirant d'eau certain (en comparaison des navires outrîliens.
Vitesse moyenne : 15-16 nœuds soit 28.5 km/h soit 684 km/j (si aucune pause des rameurs).

Les Chalcédiens ont le même type de navire. Comme Chalcède, les architectes de navires des Six-Duchés se penchent sur les bateaux pirates des Rivages Maudits et des navires de Guerre de Jamaillia, avec leur forte voilure, leur gréement carré etc, pour essayer d'améliorer leurs propres bateaux.

Jamaillia, Terrilville, Rivages Maudits : navires type Goélette, Brick, Brigantine, ébauches des premières frégates dans l'idée mais sans armement lourd (canons non-inventés encore).

Les Vivenefs, navires spécifiques conçus par les charpentiers de Troies-Noues dans le désert des Pluies et achetés par les marchands de terrilville, sont des navires plus grands et élancés, de type frégate légère, avec une très grande voilure. Leur bois léger (le bois-sorcier) permet non seulement d'éveiller le navire à la vie, et c'est pourquoi les vivenefs ont un prénom, qui est celui de leur figure de proue, mais s'avère aussi très résistant en plus d'être particulièrement léger. Cela permet de garantir des navires faits pour la vitesse, et une vivenef dans des conditions optimum peut croiser sans effort à une petite vingtaine de nœuds nautiques, soit environ 37 km/h, soit une distance journalière de 888 km. Les vivenefs étant vivantes, elles peuvent en cas de nécessité monter jusqu'à 25 nœuds environ en course poursuite, toutes voiles dehors, soit une vitesse de plus de 45 km/h.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Mai - 16:16
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 170

Quelques repères


Ces repères sont à soumettre également aux conditions climatiques et à affiner en fonction des compétences de votre personnage.
Il est bien évidemment possible de coupler les moyens de transport (et cela est même fortement recommandé vu les distances à parcourir...)


*A venir*

A pied


Castelcerf - Gardebaie (Rippon)


Castelcerf - Atrenoir (Haurfond)


Castelcerf - Beauxcôteaux (Bauge)


Castelcerf - Belcastel (Labour)


Castelcerf - Castellonde (Béarns)


A cheval


Castelcerf - Gardebaie (Rippon)


Castelcerf - Atrenoir (Haurfond)


Castelcerf - Beauxcôteaux (Bauge)


Castelcerf - Belcastel (Labour)


Castelcerf - Castellonde (Béarns)


Par voie navigable


Castelcerf - Gardebaie (Rippon)
(mer)


Castelcerf - Lac de Tuur
(fleuve)


Castelcerf - Gué-de-Négoce
(fleuve)


Castelcerf - Beauverger
(fleuve)


Castelcerf - Castellonde (Béarns)
(mer)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques des Six-Duchés :: Sous la Plume du Ménestrel :: Il était une fois :: Parchemins de Notre Monde-