Sam 17 Nov - 18:24
Foudre
La Hache d'El
avatar
Messages : 14
Localisation : Forbaie
FOUDRE
Source de l'image : Male Portrait – Personnal Work by Eve Ventrue on Artstation

Âge : 30 ans
Origine : De quel Duché ou de quelle région du monde ?
De ce que je sais, j'ai toujours vécu en Rippon. État civil : Célibataire
Profession : Prêtre Guerrier, second du Bras d'El

Et Vous ?

Pseudo Joueur : Courgette pour les intimes
Âge : 34 ans
Votre chemin jusqu'ici ? : Ancien des Six-Duchés, j'ai pas mal roulé ma bosse sur différents forums rp mais j'ai fait une grosse pause.
Autre : Petit Dragon, Lune et Syldrunn, je vous aime ! Fidèle à moi-même, je pense que mon avatar ne doit pas être à la bonne taille. Qu'Eda me vienne en aide, s'il vous plaît.
DESCRIPTION PHYSIQUE
1m85 ● 90 kg ● Costaud ● Brun longs ● Brun

Foudre est plutôt grand pour un homme ayant vécu toute sa vie en Rippon. Est-ce que son père l'était également ? Aucune idée, il ne sait pas qui sont ses parents. La seule information que l'on ait bien voulu lui fournir c'est que ses parents étaient natifs de ce duché. Un trait physique indéniable quand on le rencontre la première fois c'est sa carrure. L'homme est musclé. Cela lui vient des différents travaux physiques que l'on lui a fait faire au Temple mais également de l'entraînement militaire qu'il y a suivit.

Foudre a une longue chevelure brune qu'il attache régulièrement pour ne pas être embêté quand il est dans l'action. Au repos, il lui arrive de la détacher parce qu'il aime encore bien sentir ses cheveux voler quand il est à cheval. Mais sitôt que les affaires reprennent, sa chevelure reprend son aspect martial. L'homme porte une barbe fournie ainsi que la moustache qui va avec. Il en prend terriblement soin parce qu'il trouve que ça lui va plutôt bien. Il se sent homme avec cet attribut physique. A quoi ressemblerait-il sans ? Sans doute à un minet qui attend toujours de connaître les joies de l'amour.

Pour le reste, il ressemble à tout être humain normalement constitué et qui n'a pas encore connu les affres de la guerre (à l'inverse de Foudre), c'est à dire deux jambes solides à force de marcher et deux bras tout aussi résistants. Deux yeux brun pouvant se montrer doux ou dur suivant la situation et l'interlocuteur qu'il a en face de lui. Concernant l'habillement, pas vraiment le choix. C'est assez réglementé. Après tout, le Bras d'El fait partie du l'Ordre d'El et est donc régit par ses règles.

Ainsi donc, Foudre a reçu un trousseau réglementaire comprenant : chemises, braies, chausses et ceintures ainsi que des manteaux portant le signe de l'Ordre. Tout est de la couleur représentant les serviteurs du Temple, à savoir bleu d'encre.

CARACTERE
Colérique  ● Franc  ● Expressif  ● Maladroit (avec les femmes)  ● Téméraire

Décrire le caractère de Foudre ? En peu de mots, il a un caractère de ... En raison de propos grossiers, cette phrase a été modestement censurée et remplacée par des termes plus appropriés. vraiment pas facile.

Il en faut de la patience tellement il est prompt à s'emporter pour un oui ou pour un non. Cet homme a la colère gravée au fer rouge dans le coeur. Pour ça, on peut dire qu'il est aussi impétueux que le Dieu El. Son professeur au Temple d'Eda a bien vite compris qu'il vaudrait mieux le réorienter vers le Temple du Dieu marin. Jamais, il n'aurait pu faire un bon serviteur de la Déesse. Trop de colère en lui qui lui vient sans doute d'avoir dû grandir loin d'une famille aimante. L'orphelinat a fait ce qu'il pouvait mais il ne peut en aucun cas remplacer une vie de famille entouré de l'amour de ses parents.

Cela pourrait encore être supportable s'il se contentait de râler dans son coin et de revenir quand c'est fini. Mais non ! Pas Foudre... Lui, il s'emporte et s'exclame. Très vite, tout le monde sait qu'il n'est pas content et qu'il vaut mieux se cacher si l'on ne veut pas faire l'objet de sa mauvaise humeur. De plus, il dit clairement les choses peu importe la personne qui se trouve devant lui. Il a déjà eu quelques problèmes avec la hiérarchie de l'Ordre d'ailleurs mais il n'a pas appris la diplomatie pour autant.

On peut penser que c'est un homme détestable qui n'apprécie personne mais détrompez-vous. Si l'on passe cette grosse partie de lui et que l'on continue de le côtoyer quand même (pas facile et il faut être persévérant je l'avoue) c'est un homme qui a à cœur d'aider ses frères. Il n'a pas eu de famille mais le Temple d'El est maintenant la sienne. Il se couperait en quatre pour un frère en danger et ce même s'il risque d'y laisser sa vie ou que l'ennemi est supérieur en nombre. Quand l'on lui fait la remarque, il répond que si l'ennemi voit courir vers lui quelqu'un qui n'a pas peur de mourir et qui ne semble pas se préoccuper de préserver sa vie, il va commencer sérieusement à douter. Pour les autres membres de son ordre guerrier, il est plutôt béni par leur Dieu parce que malgré tout les dangers qu'il a encouru en mission, il n'a pas encore été blessé.

Et en tant que serviteur d'un Temple, peut-il avoir des relations amoureuses ? Oui, l'Ordre est d'accord avec le fait que ses serviteurs puissent se marier et avoir des enfants. Seulement, ils quittent leur service et entament un autre chapitre de leur vie. Pour sa part, Foudre n'a pas trouvé chausse à son pied. Non pas qu'il ne soit pas intéressé par les femmes. Il n'est pas pour les garçons. Mais il est terriblement maladroit quand il s'agit de faire la cour. Il ne comprend pas les femmes et elles sont pour lui la plus grande énigme d'Eda. Seul son écuyer s'occupant de ses chevaux est au courant de sa difficulté avec la gente féminine. Il se garde bien d'en parler aux autres frères sous peine de subir la colère de cet homme.


BIOGRAPHIE

Le 7 Chariot de l'année 1015 : Naissance d'un bébé dans une famille mineure de nobles Ripponais. N'ayant pas les moyens d'élever cet enfant supplémentaire (le couple en a déjà deux), le père ordonne à un serviteur de le conduire, en secret, à l'orphelinat d'Eda le plus proche et il fera courir le bruit que sa femme a perdu l'enfant à sa naissance.  

C'est ainsi que Foudre a atterrit dès son plus jeune âge dans un orphelinat géré par le Temple d'Eda. Ordre a été donné, par la famille, de ne jamais lui parler de ses parents et même de lui dire, quand il serait en âge de demander, qu'ils étaient morts. Foudre vit donc dans l'ignorance totale de sa véritable identité. Il ne connaît rien de ses parents et rien de sa condition de noble (même s'il provient d'une famille mineure). Pour lui, ses parents sont morts et devaient sans doute être des artisans ou des marchands. Il reçu une éducation et a servit le Temple d'Eda jusqu'à ses douze ans. A partir de là, force a été de constater que cet éternel querelleur n'avait pas sa place dans ce temple. Le Père chargé de superviser les futures frères a décidé, en accord avec sa hiérarchie, de conduire Foudre au Temple d'El de Forbaie non sans avoir, au préalable,   parlé du cas du jeune homme au Père Supérieur du Temple en question. Là, sa colère et son envie de se battre pourraient être mieux utilisés.

Le jeune Foudre a vécu ce « transfert » comme un deuxième abandon. Il a eut beaucoup de mal à passer outre la décision qui avait été prise pour lui à l'époque. Ce qui a accentué sa méfiance vis à vis des autres et cette volonté de ne pas s'attacher de peur d'être déçu. Avec le recul, il a finit par comprendre cette décision et considère que c'était la bonne. Il ne remerciera jamais assez son mentor au sein du Temple d'Eda d'avoir eu le courage d'en parler à ses supérieurs et de réussir à les convaincre que c'était la meilleure chose à faire pour l'enfant qu'il était.

Tandis qu'il apprenait l'agriculture et les plantes au Temple d'Eda, son apprentissage fut tout autre au Temple d'El. L'élaboration d'une carte marine (où il ne se montra pas très bon mis à part pour la lecture), comment pêcher (pas fameux mais il se débrouille), lire les étoiles ou les signes permettant de deviner la météo (mériterait encore quelques années pour être vraiment bon), comment se comporter sur un bateau et évidemment le maniement des armes (là, rien à dire). Très vite, ses instructeurs ont repérés qu'il y avait quelque chose quand ce futur homme tenait une arme en main. Il semblait ne pas avoir de difficulté à manier l'arme d'une main ou l'autre. Il devint, ainsi, assez vite le meilleur quand il combattait d'autres de son âge. Pour ne pas gâcher ce talent, il fut autorisé à s'entraîner avec des plus grands que lui. Là, c'était une autre chanson. Certes, il ne se débrouillait pas mal mais il recevait plus de coups et mordait plus souvent la poussière malgré sa vitesse impressionnante pour son gabarit. Qu'à cela ne tienne, il n'en était que plus déterminé à réussir.

Alors que Foudre avait passé l'âge d'homme depuis plusieurs années (il avait 21 ans), les Pies s'en prirent à nombres de familles vifières. Étant devenu un membre du Bras d'El à part entière, il fut lancé en mission avec ses frères pour assurer la sécurité de plusieurs familles ainsi que des marchands soupçonnés d'avoir le Vif. Là, son comportement sur le terrain et son sens de l'observation en firent un leader naturel pour ses pairs. Assez vite, il prit l'ascendant pour donner des directives qui permirent à plusieurs reprises de sauver des vies. C'est également à cette période que sa témérité fut connue de tous. Le frère guerrier maniant les deux haches au combat devint vite sa marque de fabrique. Il en profita même pour remporter plusieurs tournois organisés entre les membres du Bras d'El à l'exception du premier qu'il perdit en finale.

Après le conflit contre les Pies vint la Guerre Rouge. Le Temple d'El envoya évidemment ses guerriers pour appuyer les troupes du Roi ainsi que des différents Ducs lancés dans la bataille. C'est durant ce conflit et peu avant la Bataille de l'Andouiller que Foudre monta au rang de Père pour seconder le chef du Bras d'El. Sa force, son courage et sa vision tactique du terrain furent des points soulevés par les instances supérieures du Temple d'El et par ses pairs ayant combattu à ses côtés même s'il fut soulevé qu'il devait encore faire un effort sur son caractère et la manière dont il s'adresse aux gens.

Il participa, également, à la bataille en territoire Outrilien et fut témoin du massacre perpétré par ses compatriotes mais ce n'était que la Justice d'El pour toutes les souffrances infligées à son peuple. Sa témérité sur le champ de bataille forgèrent un peu plus sa notoriété auprès des combattants qu'ils viennent des Temples, de l'armée régulière ou des clans alliés. La Hache d'Aslejval devint son surnom. Il profita également des moments d'accalmie pour apprendre la langue de ce peuple, avec force difficulté mais par respect, qui se battait comme un lion contre cette ennemie qui se faisait appeler la Femme Pâle.

A la fin du conflit, il rentra à Forbaie au Temple pour aider à reconstruire ce qui avait été détruit. Il aida ses pairs du Temple d'Eda en protégeant ses membres circulant sur les routes pour assurer leur sécurité dans cette période post-guerre qui amenait souvent des brigands à attaquer n'importe qui pour avoir de quoi subsister plus longtemps. C'est ainsi qu'il perfectionna son art pour le soin par les plantes qu'il avait commencé à apprendre il y a de nombreuses années. Le tournoi d'El, qui fut interrompu durant le conflit, recommença et il le remporte une nouvelle fois..

A ce jour, il forme les futurs membres du Bras d'El et part certaines fois sur les routes à la demande du Temple.  


MAGIE

Mage ou non Mage : Non Mage


Quel rapport à la Magie ? : Foudre connaît l'existence de ces magies. Il a pu observer leurs pratiquants en action mais ça ne reste qu'une connaissance théorique. Pour lui, c'est la volonté des dieux de d'ôter certaines personnes d'un don dépassant les limites humaines.


Niveau de Magie : Néant


Information(s) complémentaire(s) : Foudre est ambidextre, c'est pour cette raison qu'il a choisi de se battre avec deux haches. Et il est également "Champion d'El" depuis qu'il a commencé à participer à ce tournoi (exception faite de la 1ère année où il a été battu en finale).


OPINIONS

Le Roi et la famille Royale : C'est le guide temporel de son peuple et c'est pour cette raison qu'il le respecte mais son véritable maître, c'est El.


Votre Duc, votre Duché : Lors de la Bataille de l'Andouiller et celle d'Aslejval, Foudre a côtoyé si l'on peut dire certains membres de la famille ducale. Il apprécie les efforts qu'ils font pour préserver la sécurité de leur peuple et certains devraient prendre exemple sur eux. Ce sont de bons dirigeants et il ne leur souhaite rien de mauvais.

Quant au duché, c'est une terre hostile pour des hommes rudes mais c'est au courage de ses habitants que l'on voit la volonté de son peuple. Foudre préférera la compagnie des Ripponais parce qu'il les comprends mieux.


Les Pies ? : Des hérétiques ! On ne peut se servir de son don pour faire mal à autrui. C'est injuste et inégal par rapport à ceux qui ne peuvent utiliser le même don pour se défendre.


L'ouverture du Royaume aux étrangers ? : Tant que chacun respecte les croyances de l'autre, Foudre n'a aucune raison de s'y opposer.


COMPETENCES

Lecture, écriture, calcul, histoire et géographie : A reçu ces savoirs des Maîtres officiant à l'orphelinat pour le Temple d'Eda.


Capacités Intellectuelles

Leadership : Cela fait 5 ans qu'il commande officiellement. Il n'a pas attendu d'être élevé au rang de Père pour le faire. Quand il était Frère, il le faisait déjà, c'est dans son caractère. Il en impose physiquement mais également mentalement. De plus, il prend souvent les décisions qui permettent à ses hommes de rester en vie et à son « client » d'arriver à bon port. .


Stratégie : Il a apprit la stratégie sur le terrain en regardant ce que faisait ses supérieurs ou les nobles lors de la Guerre Rouge mais pas seulement. Au Temple, il a également eut quelques cours sur la manière de mener des troupes au combat.

Littérature : Ayant dû s'essayer à recopier les textes lors de sa jeunesse au Temple d'Eda, il a put parcourir plusieurs textes. Il ne raffole pas de toute la littérature mais aime consulter des ouvrages de stratégie ou parlant de tout ce qui a trait à la mer.

Chant: Il a appris les chants rituels destinés à Eda, dans sa prime jeunesse, et à El. Maintenant, il ne faut pas lui demander de chanter autre chose.

Langue(s) Étrangère(s) : Il parle la langue des Outriliens mais de manière très scolaire. Il a commencé à l'apprendre lors de la Guerre en territoire ennemi mais ne s'est pas suffisamment entraîné pour la parler aussi bien que sa langue maternelle.

Navigation : Il a appris lors de son arrivé au Temple d'El à savoir comment se comporter sur un navire et les tâches à effectuer. Mais il serait incapable de prendre les commandes d'un navire de la taille d'une galère.

Cartographie : Il a appris à lire une carte mais ça s'arrête là.

Phytothérapie : Pendant sa période au Temple d'Eda, Foudre avait commencé à apprendre le soin par les plantes. Laissé de côté durant de nombreuses années, ce n'est qu'à la fin de la Guerre Rouge qu'il en profita au contact des membres du Temple d'Eda à perfectionner cette discipline. Il n'est pas capable de grandes prouesses mais si cela reste des soins de l'ordre de maux occasionnels ou certains poisons communs, il arrivera à s'en sortir.


Aptitudes Physiques

Réflexes : Rapide en combat à mains nues ou avec une arme. C'est à force de persévérance et de beaucoup de coups pris alors qu'il s’entraînait avec des plus grands qu'il a acquis cette compétence. Vu sa taille et sa corpulence, on ne s'attend pas forcément à ce qu'il bouge vite. Maintenant, un gars de 10 cm de moins que lui et pesant 15 kg pourra, s'il est entraîné, être plus rapide que lui. Par contre, pour un gars de cet acabit, il est vraiment rapide.

Force: Il en faut de la force pour supporter tout l'attirail réglementaire pour aller au combat et avoir encore les ressources pour manier les armes. De plus, l'entraînement au combat ainsi que divers travaux manuels lui ont procuré une belle masse musculaire.

Combat à mains nues : Cela se rapproche plutôt de la baston de taverne que de la lutte en bonne et due forme. Tous les coups sont permis et c'est également une capacité que j'ai apprise durant mes années d'apprentissage avant d'incorporer le Bras d'El. J'ai une bonne carrure et de la force dans les bras. J'ai déjà fais mordre la poussière à des gars ayant plus d'expérience que moi notamment grâce à ma vitesse.

Combat à l'épée : Ce n'est pas son domaine de prédilection mais il se débrouille relativement bien.Ce n'est pas une fine lame, certes, mais il a suffisamment pratiqué avec les années pour être un bon épéiste.

Combat à deux armes: Foudre est ambidextre et pratique avec une certaine virtuosité le combat à deux haches. C'est d'ailleurs à cela que l'on risque de le reconnaître sur un champ de bataille.

Équitation : Il a appris sur le tard (pas avant l'âge de douze ans) mais il réussit néanmoins à rester en selle avec un cheval lancé en plein galop et équipé pour la guerre.



Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Nov - 19:43
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 182

C'est nickel ! Te voilà VALIDÉ!


Pour te lancer à l'aventure, voici quelques adresses utiles : les journaux de bord sont ici, tu y trouveras les notes des héros déjà validés, leurs jeux en cours et terminés : surtout n'hésite pas à faire le tien !
Pour demander un jeu justement, c'est par ici que cela se passe, tu peux aussi solliciter les Dieux si tu désires jouer avec un PNJ.
Enfin, n'oublies pas de poster ton suivi joueur qui sera valable pour tous tes personnages, que nous sachions un peu qui se cache derrière l'écran et surtout pour prévenir de tes éventuelles absences.
Mais surtout le plus important: va vite rescenser ton avatar et ton prénom afin de rester à jamais unique !

Bon jeu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques des Six-Duchés :: Sous la Plume du Ménestrel :: Des Chroniques... Des Héros :: Fiches :: Non-Mages-