Lun 9 Juil - 18:53
Eclat Tombetoile
'Gérante' d'une luxueuse Maison Close
avatar
Messages : 60
Localisation : Cerf
ECLAT TOMBETOILE
Source de l'image : avatar principale tiré du jeu de carte Legend of the Cryptides, avatar secondaire trouvé sur Pinterest sans auteur indiqué.

Age : 34 ans
Origine : Née dans le duché de Haurfond, d’un père Baugien et d’une mère Chalcède
État civil : Célibataire
Profession : Gérante de maison close, prostituée et espionne pour les Pies

Et Vous ?

Pseudo Joueur :Disons Eclat
Age : Majeure et tous les vaccins sont à jour.
Votre chemin jusqu'ici ? : Ca fait longtemps que je n’ai pas RP et ça me manque alors j’ai cherché un forum dans un univers intéressant et je suis tombée ici. En lisant le contexte ça m’a donné envie de me replonger dans l’univers de Robin Hobb !
Autre : J’espère qu’on va passer de bons moment de RP!
DESCRIPTION PHYSIQUE
1m68 ● 62kg ● Pulpeuse ● Cheveux longs et bruns ● Yeux verts

Eclat est une femme à la démarche féline et au regard vif et envoûtant. L’émeraude de son oeil gauche est égayé d’une petite paillette d’or et ses lèvres charnues sont toujours rehaussées d’un rouge soutenu. Elle utilise vêtements, bijoux et maquillage pour mettre en valeur sa silhouette: une poitrine généreuse, une taille fine et des hanches larges toujours prêtes à accueillir les mains d’hommes solides. Elle a hérité de sa mère ses longs cheveux noirs et le léger hâle de sa peau.
De son père, elle tient le vert de ses yeux et son port de tête élégant. Des épreuves qu’elle a traversées, elle a gardé des abdominaux solides et une musculature fine lui permettant une souplesse qui étonne parfois ses clients et qui s’avère bien utile lorsqu’elle doit se faufiler par une petite fenêtre.
Eclat sait se faire douce ou cassante selon les besoin, mais le son de sa voix, légèrement plus grave que la moyenne , lui donne une suavité indispensable à son métier et qui pousse bien des hommes à faire des confidences.

CARACTERE
Fière  ● Dissimulatrice  ● Rusée ● Envieuse  ● Cupide

Eclat l’enfant était joueuse, souriante et capricieuse.

Eclat l’adolescente était effrontée, colérique et exaspérante.

Eclat l’adulte est devenue une tout autre femme.
Elle vous offrira sourire, caresses, compliments mais ne vous y trompez pas, c’est vos faveurs qu’elle veut obtenir.
Elle vous bercera de sa voix profonde vous apportant douceur et réconfort, mais ne vous y trompez pas, c’est vos confidences qu’elle veut obtenir.
Elle enflammera vos sens mais ne vous y trompez pas, c’est votre bourse qu’elle veut obtenir.
Elle vous parlera de tout ce que vous souhaitez, se confiera même à vous, mais ne vous y trompez pas, c’est votre confiance qu’elle veut obtenir... oh... et ne croyez rien de ces confidences, vous seriez déçus.
Pour obtenir ce qu’elle veut de vous,
Eclat est prête à tout ! Et s’il faut vous empoisonner ou qu’une lame sectionne votre carotide pendant votre sommeil ou vos ébats, soit !
Eclat n’a aucune gêne à se présenter en public et offrira un regard hautain à tous ceux qui la jugent. Ne vous méprenez pas, elle sait faire preuve de classe malgré son métier et même si vous la dénigrez, elle, elle connait vos vils penchants.
Malgré ses airs de femme pleinement assumée, ce qu’elle ne vous dira pas, c’est qu’elle envie votre vie, elle envie votre liberté et vos jolies familles unies.


BIOGRAPHIE

Si l’on veut comprendre la vie de Eclat, il faut commencer par connaître celle de ses parents: un couple atypique à bien des égards.

Discret Tombetoile est un baugien qui a vécu toute son enfance à Bord-des-Sables où il a grandit au milieu des chevaux élevés par sa famille.
Son père : Absolu, était un éleveur et commerçant hors pair que beaucoup enviaient. D’ailleurs, bon nombre de ses clients et concurrents ne comprenaient pas pourquoi il ne préférait pas rejoindre une ville plus prospère de Bauge afin d’y faire davantage fleurir son commerce de chevaux.
Mais, ce que toutes ces personnes ignoraient, c’est que la famille de Discret faisait parti du Lignage et l’éloignement de la capitale leur simplifiait grandement la vie.
Hélas, les Chalcédiens n’avaient aucune considération pour les souhaits de la famille Tombetoile. Ils envahirent Bord-des-Sables en 993, olibgeant les Tombetoile à faire comme bon nombre de baugiens et fuir la zone.
Plutôt que de rejoindre le Nord de Bauge, Absolu choisit de rejoindre Kalibar chez leurs voisins Haurfondois.
La famille dut abandonner la majorité de ses chevaux, ne gardant près d’eux que leurs animaux de liens et quelques chevaux parmi leurs meilleurs reproducteurs. Les Chalcédiens ayant choisi la même cible, ils ne purent s’arrêter à Kalibar et durent continuer jusqu’à Ostrefer où ils purent enfin s’établir et relancer leur élevage.
La route fut longue et usa physiquement et psychologiquement la mère de Discret qui mourut peu après leur arrivée.
Discret avait alors 8 ans.

La famille vécut pauvrement de nombreuses années. Il leurs fallu plus de 10 ans avant de retrouver un élevage et une réputation au niveau de celle qu’ils avaient en Bauge.

A 18 ans, Discret se lia, a une musaraigne qui logeait dans les écuries et qui comme lui, savait se tenir à l’écart des ennuis.
Absolu vieillissant, c’est Discret qui récupéra les charges nécessitant de voyager: livraison de chevaux, échange de juments ou d’étalons entre élevage pour enrichir les lignées...

C’est lors d’un de ces voyages qu’il sentit la présence d’un vifier. Il était si désespéré qu’il hurlait sa peur autour de lui. Discret dû se protéger de cet appel mais en chercha néanmoins la source.
Ses pas le conduirent aux abords du territoire occupé par Chalcède où il découvrit l’horreur dont ce peuple pouvait être capable.
Il se retrouva au bord d’une sorte de fosse commune pas encore comblée, probablement car elle n’était tout simplement pas encore pleine. L’odeur y était pestilentielle mais c’était pourtant bien une vie qu’il sentait dans ce parfum de mort.
Il entreprit de descendre dans la fosse et à fouiller parmi les cadavres. Cette tâche était répugnante mais comment ne pas entendre ce cri déchirant.
Il finit par découvrir une jeune femme, meurtrie mais en vie. Il ressentit son soulagement tout autant qu’elle. Il abandonna sa mission et la ramena au plus vite chez lui et son père.

Ils la soignèrent et découvrirent son histoire.
Elle s’appelait Yasmina et était esclave chalcède. Elle faisait parti d’un clan qui fut conquis par un autre, peu avant la guerre. Elle avait dû suivre son maître, qui s’était établi près de Kalibar. N’en pouvant plus des mauvais traitements et de devoir assouvir les désirs de son maître et parfois des amis de celui-ci, elle échafauda un plan pour s’enfuir. Elle avait profité d’un transport de corps vers la fosse commune pour se glisser discrètement parmi eux. Mais lorsque les corps furent jetés dans la fosse, elle était mal tombée et s’était cassé la cheville, l’empêchant de s’extraire de cette tombe.
C’est Discret et son père qui lui expliquèrent la magie dont elle avait hérité, et débutèrent sa formation au vif mais aussi dans l’élevage de chevaux. Ils décidèrent qu'il serait mieux pour elle de changer de nom, cela l'aiderait à mieux s'intégrer dans les Six Duchets, et elle voyait là l'occasion de faire une croix sur sa vie d'avant. Elle choisit Jasmin.
Elle travailla pour eux en échange du gîte, du couvert et de la protection d’une famille.
Discret ne tarda pas à tomber sous le charme de la jeune étrangère, mais il fallu encore quatre ans à celle-ci pour retrouver assez de confiance en l’homme pour s’unir à lui.
Ils se marièrent en Brunissante 1010 et elle tomba enceinte quelques mois plus tard.

C’est bien beau cette histoire me direz vous, mais Eclat dans tout ça !

Justement, Eclat est née le 14 Or 1011 de Jasmin et Discret Tombetoile. Elle a poussé son premier cri sous la lumière de la pleine lune. Ses parents lui donnèrent le prénom de Eclat à cause d’une petite tache jaune dans ses iris vertes; sa mère se plaisait à dire que la lune d’Or avait jeté un éclat de lumière dans ses yeux.

Eclat grandit dans une famille aimante mais meurtrie par les épreuves passées. Les Tombetoile n’étaient pas du genre à partir au conflit pour la moindre chose, les faisant souvent passer pour des faibles ou des naïfs.
Cherchant la paix à tout prix, ils en vinrent à manquer d’autorité sur la petite Eclat qui n’en faisait qu’à sa tête.
Les seuls moments où son père et son grand-père étaient intransigeant avec elle, c’était dans leur enseignement du Vif et des règles du Lignage. Elle développa rapidement une affinité avec les félins et les rapaces. Au fils des années passées à s’occuper d’eux, une affinité avec les chevaux apparut mais elle resta toujours moins instinctive et naturelle.

A l’adolescence, Eclat passa de petite fille turbulente à jeune fille effrontée. Elle menait la vie dure à sa famille, les disputant vertement lorsque ceux-ci se laissaient faire ou ne défendaient pas une cause qu’elle jugeait importante.
La petite ne se rendait pas compte que, si sa famille passait pour des incapables, c'était en grande partie de sa faute car elle n'hésitait pas à invectiver ses parents devant tout le monde.

Un soir qu’ils s’étaient violemment disputés, elle fugua.
Elle n’avait alors que quatorze ans et la colère laissa vite la place à la solitude et à la crainte lorsqu’elle s’aperçut que ses pas l’avaient tant éloignée de chez elle.
Elle erra plusieurs jours sans retrouver son chemin. Elle croisa la route d’un jeune chat sauvage tout aussi perdu qu’elle. La solitude de l’animal faisait un tel écho à la sienne qu’elle accueilli le contact comme un soulagement. Elle savait pertinemment qu’elle n’avait pas encore l’âge d’établir un lien mais il n’y avait personne pour le lui interdire et sa colère contre sa famille s’étendit aux régles qu’ils lui avaient imposés sur l’utilisation de son Vif. Bravant les interdits, elle accueillit ce chat auprès d’elle. Il fallut un peu de temps à l’animal pour lui faire totalement confiance, mais de jours en jours, de chasse en chasse, ils se lièrent l’un à l’autre.

Discret était parti à la recherche de sa fille, ne parvenant à la retrouver qu’au bout de deux semaines. Lorsqu’il arriva près d’elle, il fut attaqué par le chat sauvage qui se jeta sur son visage. Il ne dut de sauver ses yeux que grâce à sa fille qui parvint à apaiser l’animal, lui faisant comprendre que cet homme ne représentait pas un danger.

Ils rentrèrent tous les trois au ranch mais Discret était bien conscient que ce lien entre Eclat et son chat était arrivé trop tôt pour l’un, comme pour l’autre. Mais trop heureux d’avoir retrouvé sa fille, il ne voulait pas la réprimander.

C’est le grand-père d’Eclat qui se chargea de cette partie. Lui faisant la leçon copieusement. Elle lui rétorqua qu’elle aurait bientôt 15 ans et qu’elle était assez grande pour savoir ce qu’elle faisait.
Discret tenta d’intercéder pour sa fille, mais Absolu resta inflexible, elle avait bafoué les régles qu’elle connaissait pourtant par coeur. Depuis ce jour, l’affection que Absolu ressentait pour sa petite fille se mua en déception et en mépris.

Jasmin réussi à convaincre Discret que ce n’était peut être pas si grave, et qu’ils ne pouvaient tout de même pas abandonner leur fille pour ça.

Mais c'était sans compter sur l'effronterie de Eclat qui se promenait sans vergogne avec son chat sauvage et ne prenait aucune précaution particulière pour cacher son Vif. Heureusement que son éducation et son amour pour ses parents la retenaient de le crier sur tous les toits. Mais les Haurfondois ne sont ni stupides ni très tolérants et bientôt les rumeurs circulèrent. "Ils ont le vif !"; "leurs chevaux sont souillés"...

Leur intégration dans ce duché n'avait pas été facile et malgré les nombreuses années passées là, on leur faisait toujours bien comprendre qu'ils n'étaient pas originaire de là. Mais la qualité de leur élevage et leur coté travailleur leurs avaient permis jusqu'ici d'avoir une affaire relativement prospère et quand Absolu se rendit compte que le comportement de Eclat allait ruiner tous leurs efforts, il la mis à la porte.

Discret n'osa pas s'opposer à son père, d'autant plus qu'il voyait bien les dérives de sa fille et voyait en elle son échec à l'éduquer correctement. Jasmin essaya vainement de résonner tout le monde mais Eclat était trop fière pour reconnaître ses erreurs et rassembla quelques affaires et quitta son foyer en Brunissante 1026.
C'est le coeur brisé que Jasmin vit sa fille s'éloigner. Elle aurait voulu la suivre mais elle attendait alors un deuxième enfant et sa grossesse était des plus difficiles. Discret et elle ne s'attendaient plus a un heureux événement après avoir essayé de nombreuses années d'offrir un frère ou une soeur à Eclat.
Ce que Eclat ne sut jamais, c'est que sa mère mourut quelques mois plus tard en donnant naissance a son frère: Espoir.

La nouvelle vie d’Eclat fut difficile. Elle dut apprendre à voler pour manger, à se cacher pour dormir, à mentir pour obtenir de l’aide.
La présence de son chat l'aida beaucoup, il chassait avec elle et l'avertissait des dangers.
Mais un jour qu'il voulut chasser une poule, il se fit attaquer par le chien du fermier. Il parvint a filer mais le chien l'avait surpris et il avait réussi a blesser le chat à l'arrière train.Les jours suivant, la blessure s'infecta. Eclat fit de son mieux pour essayer de le soigner, mais elle ne connaissait pas les plantes et les mixtures que son grand-père savait préparer pour les chevaux. Pour la première fois, elle regretta de ne pas avoir bien suivi ses leçons. Son chat mourut petit à petit, ce fut un véritable supplice pour la jeune fille qui était incapable de l'aider. Cette tragédie la laissa seule et désespérée.

Elle faillit bien se laisser mourir mais elle croisa la route d'un commerçant qui lui proposa de faire la route en sa compagnie. Il lui offrit de quoi manger et l’installa sur son chariot pour qu’elle ne se fatigue pas. Leur route dura plusieurs jours, elle put ainsi reprendre des forces, mais son moral était toujours au plus bas et elle ne parlait pas, si bien que le commerçant crut qu'elle était muette.

Après quelques jours de voyage, une nuit qu'ils installèrent un petit campement pour manger et dormir, l'homme décida de se faire rembourser la nourriture et le transport qu'il lui avait fournies.
A peine s’était elle assoupit, qu’un poids sur son corps la réveilla. Elle voulut crier mais une main pesante la réduisit au silence. Elle tenta de se dégager mais il était trop lourd pour ses bras trop frêles. Il lui chuchota de rester calme, qu’elle lui devait bien ça vu les services qu’il lui rendait. Elle n'avait pas la force mentale de se battre, les derniers événements l'avaient laissée vide à l'intérieur. Elle accepta pour la première fois de sa vie que le combat était perdu d’avance. Elle se résigna alors au viol qui suivit.
Le lendemain, l’homme lui offrit un copieux petit déjeuner et l’installa à nouveau confortablement dans son chariot. La nuit suivante tout recommença. Elle se laissa faire, acceptant que son corps devienne une simple monnaie d’échange. Ca lui parut finalement plus facile que d’admettre l’idée qu’elle s’était faite violer.

Leur route se sépara à Anse du Sud où elle s’établit un temps, volant pour se nourrir et se prostituant pour dormir au chaud ou contre des services.

Elle découvrit bientôt que l’on pouvait accéder à bien des choses de cette manière. Petit à petit, elle réussit à se remplumer, à obtenir de jolis vêtements et du maquillage qu’une fille de son statut ne devrait pas avoir.

Elle vécut ainsi plusieurs années. Sa “relation” avec une aristocrate qui souhaitait cacher ses préférences sexuelles lui permettant même d’amasser assez d’argent pour trouver un petit logis.

Certains ont des muscles, d’autres sont doués de leurs mains, d’autres de leur cervelle, elle, elle avait un corps bien fait, un beau visage et un petit côté exotique que nombre d’hommes et de femmes trouvaient attirant. Ce n’était finalement pas une si mauvaise façon de gagner sa vie.
Après avoir perdu sa virginité par un viol, le sexe n’aurait plus jamais, pour elle, une autre signification que celle d’un outil alors autant s’en servir.

En 1036, les attaques des Pies se multiplient
et Eclat commence à s'intéresser à leur combat. Elle, qui avait toujours reproché à ses parents leur lâcheté, trouva là un moyen de donner un but à sa vie : faire accepter le Vif au monde pour pouvoir enfin vivre libre de pratiquer sa magie.

Elle décida alors de rassembler le peu d’argent qu’elle avait mis de côté et de rejoindre Bauge à la recherche des Pies.

Ils n’étaient pas facile à trouver et cela lui pris plusieurs mois avant qu’elle parvienne à trouver un moyen de les approcher.

Un soir alors qu’elle faisait étape dans  une auberge, un commerçant ambulant faisait parler de lui dans l’établissement. Partiellement aviné, il racontait au tenancier qu’il montait à Beaucôteaux pour aller voir le Duc à  qui il avait de précieuses informations sur les Pies à vendre.
Eclat vit là une belle occasion. Si cet homme connaissait l’identité de Pies, elle ferait ce qu’il faut pour lui soutirer ces informations et aller ensuite se présenter à eux avec la tête du délateur.

Elle soupa avec lui, le charmant de ses atouts naturels. Elle joua les jeunes ingénues l’amenant à lui proposer de l’accompagner jusqu’à Beaucôteaux. Le piège venait alors de se refermer sur le pauvre homme.
Elle l’accompagna quelques jours, tentant de lui soutirer discrétement ce qu’il savait, mais hélas l’homme aimait plus l’or que les femmes et la tâche s'avéra plus compliquée que prévue.
Un soir d’une nouvelle étape dans une petite auberge de campagne, elle choisit de jouer le tout pour le tout. Une fois le repas terminé et chacun parti se coucher, elle alla frapper à sa porte. Elle lui fit des avances plus prononcées mais bien que sensible à ses charmes, l’homme était marié et fidèle. Elle choisit alors d’utiliser son Vif afin d'attiser son désir et essayer de le faire parler.

Elle réussit à obtenir qu’il la laisse entrer, et alors qu’il posait ses mains sur elle, Eclat sentit plusieurs hommes approcher, et  ces hommes étaient doués du Vif. Cela ne pouvait être une coïncidence et l’occasion de se montrer aux Pies était trop belle. Elle sortit le poignard qu’elle avait à la jarretière et lui trancha la carotide alors même que les vifiers entraient par la fenêtre.

Les Pies purent sentir son Vif ce qui lui donna le temps de leur expliquer qu’elle avait tué cet homme pour protéger les Pies et qu’elle souhaitait les rejoindre.

Ils l’emmenèrent, attachée et les yeux bandés jusqu'à leur camp.

Il lui fallut de nombreuses semaines pour les amener à l’accepter dans leurs rangs, et de nombreux mois avant qu’ils ne lui fassent pleinement confiance.

Elle mit ses charmes à leur disposition pour des missions diverses et variées, allant de la récolte d’information à l’assassinat.

En quelques années, sa valeur ne fit plus aucun doute au sein de cette communauté, même si elle n’avait toujours pas le privilège de connaître la tête de l’organisation baugienne.

En 1040, on lui proposa une mission de long terme. Avec l’aide de Pies infiltrés dans la bourgeoisie cervienne, on lui fournit un petit pactol lui permettant de racheter un petit manoir à Bourg de Castelcerf pour y établir une maison close de luxe. Elle y embaucha des filles et des garçons assez jolis et intelligents pour plaire aux plus riches et nobles.
Les filles et garçons qu’elle a choisies n’ont aucun rapport avec les Pies et elle évite soigneusement les vifiers, ceci afin d’éviter qu’aucun incident ne puisse la lier aux Pies. Mais elle encourage ses "chatons", comme elle les surnomme, à obtenir quelques confidences sur l’oreiller, soit disant afin de solidifier la position de choix de leur maison et de leur matriarche.
Et afin de pouvoir espionner librement chacun des clients de ses filles, elle a fait installer un réseau de tuyau de plomb dans chaque chambre et qui remontent tous dans son bureau au dernier étage. Ainsi, il lui suffit de “déboucher” le bon tuyau afin d’entendre ce qui s’y passe.

C’est ainsi qu’elle s’est établie depuis 5 ans maintenant à Bourg de Castelcerf. Sa maison a maintenant une petite renommée officieuse dans les milieux les plus aisées et commence enfin à toucher la noblesse à la recherche d’exotisme et de sensations fortes.

De son côté, Eclat ne réserve ses services qu’aux clients les plus importants. La prostitution bas de gamme, c’est fini pour elle. Mais, elle sacrifie encore ses charmes pour les cibles les plus importantes aux yeux des Pies.

C'est en 1042 qu'un très bon et très riche client de Eclat, lui offrit un jeune chaton, il lui dit que lorsqu'il avait vu ce chat, il avait immédiatement pensé à elle à cause de ses yeux verts. Elle accepta cet adorable cadeau et l'appela : Brume ç cause de sa robe gris bleu. Elle l'éleva au milieu des ses autres chatons et petit à petit, elle se lia à lui.
Brume est un chat affectueux et plutôt sociable qui a un peu trop d'affection pour sa compagne de lien.


MAGIE

Mage ou non Mage : Magie du Vif
Quel rapport à la Magie ? : Eclat a le Vif et elle aime cette magie et voudrait pouvoir l’utiliser librement. Concernant l’Art et les autres formes de magie, elle les trouve tout aussi fascinante et aurait aimer toutes les connaître et les maîtriser, car cela lui aurait donné une puissance dévastatrice.
Niveau de Magie : Ayant grandit dans une famille du Lignage, elle est éduquée depuis sa plus tendre enfance. Elle a donc une bonne maîtrise bien qu’il lui reste des choses à apprendre puisqu’elle a dû quitter sa famille avant la fin de son enseignement.
Elle sait dissimuler son Vif, c’est l’une des première chose que son grand-père lui a apprise.
Elle peut sentir les animaux en général et les arbres mais pas la végétation plus petite.
Elle est aussi capable de communiquer par le Vif.
Elle maitrise très bien l’attraction. Cette capacité est devenue plus naturelle pour elle que le fait de repousser.
La répulsion n’est pas un aspect qu’elle maîtrise et même instinctivement ça ne se manifeste qu’en cas de danger de vie ou de mort, enfin elle l’espère.
Elle peut parvenir à apaiser, mais cela ne fonctionne qu’avec les animaux avec lesquels elle a une affinité, et au prix d’une grande concentration. Son père et son grand-père utilisaient cette technique avec leurs chevaux et la lui ont apprise, mais elle est encore loin de la maîtriser autant qu’eux.
Elle a des affinités avec les félins et les rapaces et dans une moindre mesure avec les chevaux.
Information(s) complémentaire(s) : Elle a tissé un lien avec un chat sauvage étant jeune, mais elle l'a perdu tragiquement. Cela fait maintenant 4 ans qu'elle s'est liée à un chat Nebelung: Brume.

Brume:
 


OPINIONS

Le Roi et la famille Royale : Elle ne les porte pas dans son coeur. Elle pourrait changer d’avis s’ils reconnaissaient le Vif et permettaient à ceux qui sont dotés de cette magie de s’en servir librement. Mais comme ce n’est toujours pas le cas, pour le moment, ils sont des ennemis.  
Votre Duc, votre Duché : Elle n’a pas d’avis précis sur le Duc et le duché de Haurfond. A l’époque où elle y vivait, elle s’intéressait peu à la politique. Mais le fait qu’ils aient mis des décennies à reconquérir la moitié de leur territoire les font passer pour des incapables c’est certain.
Les Pies ? : Elle fait partie des Pies est a donc une bonne opinion d’eux. Néanmoins, elle regrette que certains individus de la nouvelle génération de pies n’aient pas assez de respect pour leur compagnon de lien. Même si elle adhère à leur volonté de libérer le Vif de la clandestinité, elle répugne à voir certain pies imposer des choses parfois brutalement à leur compagnon de Vif. De part son éducation au sein du lignage, elle garde un profond respect pour le vivant. Mais si cela est justifié, à ses yeux, elle peut enfreindre certaines règles du Lignage.
L'ouverture du Royaume aux étrangers ? : Elle trouve ça plutôt bien, de nouveaux clients, de nouvelles moeurs, de nouveaux profits, que du bon !  


COMPETENCES

Lecture, écriture, calcul : Elle a appris la lecture, l’écriture et le calcul dans sa famille. La lecture et le calcul ne lui posent pas trop de problème mais l’écriture est un peu plus difficile. Il ne faut pas lui demander d’écrire des poèmes ou même des lettres trop longues et surtout sans fautes d’orthographe!

Capacités Intellectuelles :
Commerce : moyen/bon, ayant grandit dans une famille d’éleveurs négociants, elle a beaucoup appris en les voyant faire.
Séduction (pas sûre que ce soit très intellectuel mais bon) : Excellent, elle pratique depuis l’âge de 16 ans

Aptitudes Physiques :
Equitation : Bon niveau, elle monte à cheval depuis son plus jeune âge.
Souplesse : Il y a des métiers qui y forme quand on veut satisfaire tous les désirs (environ 18 ans de pratique)
Discrétion : bon (elle a appris sur le tas lors de ses années d’errance et a complété sa formation auprès des Pies ce qui doit faire presque 10 ans en tout)
Dague : moyen (elle a appris à les utiliser mais uniquement au corps à corps et même si elle sait où la planter pour tuer rapidement, elle est plus douée en attaque sournoise qu'en duel où elle a bien plus de difficultés.)(

Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Juil - 21:03
Canaille
Louve de Mer peu fréquentable
avatar
Messages : 63
Localisation : En mer, sur le royaume d'El
Bienvenue par ici matelot
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Juil - 22:35
Liberté Sangréal
Héritière de Labour
avatar
Messages : 133
Localisation : Castelcerf, en théorie
Bienvenue à toi ! Je m'occupe de ta fiche dès que j'ai 5 mn pour me poser un peu, là en ce moment c'est un peu compliqué mais ça va le faire ! Je te prie de m'excuser j'actionne le ménestrel dès que possible.

_________________
Je parle en #aa2908

Revenir en haut Aller en bas
Mar 10 Juil - 7:29
Eclat Tombetoile
'Gérante' d'une luxueuse Maison Close
avatar
Messages : 60
Localisation : Cerf
Merci Canaille !
Pas de souci Liberté, et désolée du pavé pour la bio, mais j'ai pas mal galéré du coup j'ai voulu pas mal expliqué pour qu'on comprenne comment elle en est arrivé là.

EDIT: Au fait, j'ai mis le logo sur le sujet, je ne suis pas sure qu'il soit nécessaire car je n'ai rien mis de cru, mais bon comme il y a un passage un peu sordide dirons nous j'ai préféré le mettre, ne connaissant pas le seuil de tolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juil - 16:26
Eda
Celle qui aide
avatar
Messages : 120
Bienvenue Eclat Smile

Je vais voir pour une première lecture de ta fiche en attendant que le Ménestrel soit libre

Je vois déjà que tu as laissé le mot "Nom" tout en haut et qu'il y a une coquille dans ton titre : Eclat est devenue Elcat Wink
Pour l'icone, merci de prévenir mais nous sommes ouverts uniquement aux majeurs donc s'il n'y pas de descriptions crues ou vraiment choquantes, ça devrait aller ^^

N'oublie pas d'aller signer notre règlement pour pouvoir ensuite finaliser la validation lorsque ce sera le moment ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juil - 17:52
Eda
Celle qui aide
avatar
Messages : 120
(Doublon)

Ton avatar général n'a pas vraiment les yeux verts, mais ça ça se corrige assez rapidement Smile

Quelques coquilles ici et là
harfond => Haurfond. Et les habitants sont les Haurfondois Wink
(description physique) Elle utilisa ; et qui poussa bien des hommes => comme le reste du texte est au présent, autant tout accorder

(description psychique) l’adulte et devenue => est devenue

Histoire :
Une relecture pour enlever les petites erreurs de ponctuation et d'orthographe serait utile Wink

Les membres du Lignage n'ont pas une obligation de se trouver un animal de lien sitôt la majorité arrivée ^^ Ils laissent plus volontiers les choses se faire comme elles doivent se faire, dans le respect de la Nature et de sa logique propre.

Les affinités d'Eclat : il n'est pas vraiment possible d'en ressentir pour deux espèces aussi différentes que les félins et les canidés. Les félins sont des animaux solitaires et indépendants là où les canidés vivent en groupe et ont une notion de hiérarchie très importante qui les fait s'attacher à l'humain (pour les chiens). C'est soit l'un soit l'autre. Pour faire la paire avec les félins, tu as par exemple les rapaces qui sont aussi des chasseurs solitaires ; pour les canidés, tu peux tabler sur d'autres animaux qui ont pu créer un lien particulier avec l'homme si c'est cet aspect qui t'intéresse (ex : les chevaux). Si c'est le côte carnivore qui te convient le mieux... il faut que je réfléchisse à quelle catégorie pourrait convenir pour "faire une paire" avec les canidés.

Citation :
Elle croisa la route d’un jeune chat sauvage tout aussi perdu qu’elle. Grâce au contact avec lui, elle comprit qu’il venait probablement de quitter sa mère puisqu’il était assez grand pour chasser seul. Ils étaient pour la première fois de leur vie livrés à eux même, et dans ce moment inquiétant, ils se lièrent.
Il leur fallut du temps avant de bien se comprendre et de se décider à aller dans la même direction. Au contact l’un de l’autre, ils trouvèrent la force de chasser pour se nourrir et de se réconforter la nuit.
Le Lignage enseigne que l'on ne se lie pas avec un animal jeune et potentiellement instable, surtout sur un moment de stress. Avec tout ce qu'elle a entendu de la part de sa famille, elle ne peut pas se lier sans penser à tout cela.
Se lier avec un animal n'est pas un acte dérisoire. Dans l'enseignement du Lignage, il convient que les deux apprennent à se connaitre et à s'accorder avant de se lier. Cela ne se fait pas sur un claquement de doigt (ou alors c'est parce qu'ils se connaissent tellement que cela est juste une évidence ensuite que leur lien se fasse tout seul).

(Je découvre le texte au fur et à mesure que je rédige)
Le grand-père ne PEUT pas tuer l'animal de lien de sa petite fille, quand bien même il n'est absolument pas d'accord avec ce qu'elle a fait. Parce qu'il sait pertinemment ce que peut provoquer comme douleur la disparition d'un animal de lien. C'est comme si on arrachait un morceau de soi-même, de son âme donc il ne peut pas faire subir ça à Éclat.
Sache également qu'un chat sauvage ou domestique est un animal qui communique assez aisément par le Vif, sans forcement chercher à entendre les réponses qu'on lui apporte.
Un accident est possible pour expliquer la mort prématurée du chat. Mais je laisserais Le Ménestrel t'en dire plus sur le rapport qu'a le Lignage avec la fusion des âmes. Je ne peux pas me prononcer là-dessus...

En Bauge, il y a un chef Pie qui a une façon différente de recruter des Pies ^^ (http://chroniques-sixduches.forumactif.com/t10-les-pies) Cela pourrait être intéressant d'envisager qu'elle travaille pour lui.
A savoir également que Narcisse est un Duc réprimant très fortement les Vifiers, prenant même prétexte des Pies pour ses propres intérêts. Une attaque sur les soldats n'est pas vraiment une bonne idée, car ils ne se laissent pas faire... Les Pies préfèrent surtout agir dans les grandes villes le long de la Vin.
Et les Pies ne sont pas encore organisés dans l'ensemble des territoires des Duchés. Il y a plusieurs chefs ici et là qui ne se côtoient pas et œuvrent même plutôt chacun dans leur coin. Enfin, ça c'était l'idée jusqu'à présent. Altier, chef Pie en Bauge, veut se développer dans l'ensemble du pays ; il envoie plusieurs de ses hommes en Cerf dans l'idée d'un rapprochement avec les Pies qui ont tué la Maitresse d'Art et la reine. Par exemple, Elégance (PJ en cours de validation) ou le futur DC de Lune qui est sa propre nièce.

Je te laisse lire tout ça. Lib, via le Ménestrel, aura surement des choses à compléter ou des précisions à apporter mais ce premier jet te permettra d'avancer déjà Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Juil - 21:38
Eclat Tombetoile
'Gérante' d'une luxueuse Maison Close
avatar
Messages : 60
Localisation : Cerf
Merci pour ces premières remarques.
J'ai corrigé les quelques erreurs de la description physique et psychique.

Pour le reste va falloir que je me pose plus longtemps. Comme je pars demain en long week-end, je n'aurai peut-être pas le temps de faire les modifications avant la semaine prochaine.

Concernant l'obligation de trouver un compagnon de lien à la majorité, j'ai mal compris la description alors Wink Je reformulerai le paysage qui y fait écho du coup Smile

Concernant les affinités, les rapaces ça me va, c'est plus le côté "chasseur" qui m'intéressait.
Je modifierai aussi ce point.

Pour la partie avec le chat sauvage et tout ce qui s'en suit, voilà en gros ce que je pensais :
- il me fallait trouver une raison valable pour la famille d'Eclat de l'exclure du lignage pour que ça la pousse plus tard vers les Pieds même si elle n'adhère pas à tous les aspects de leur utilisation du Vif.

- pour moi lorsqu'elle se lie avec le chat, c'est justement parceque la situation les mets dans une sorte de désespoir et de besoin de ne plus être seul, que ça les pousse l'un vers l'autre et au bout des 2 semaines passées ensemble dans les bois je me disais que ce serait suffisant pour les lier.
Ça me paraissait pas impossible mais si ça ne vous paraît pas plausible, faudra que je trouve autre chose Wink

- quand au fait qu'elle ait appris qu'elle ne devrait pas se lier du jeune, c'est justement pour ça que je voulais que ça se fasse dans un moment de désespoir et en pleine crises d'adolescence rebelle où elle rejette un peu l'enseignement de ses parents.
Mais idem, si ça vous paraît pas plausible, j'essaierai de trouver autre chose.

- pour le grand père, je vois ce que tu veux dire. Je m'étais inspiré du passage de l'assassin royal où Burrich tué le chiot auquel s'était lié Fitz.
Mais c'est vrai que Burrich n'est pas du lignage et à un rapport au vif des plus particuliers ... Du coup l'accident ce sera en effet mieux, je modifierai en ce sens.

- Concernant le chef Pie en Bauge, je vais aller voir ça. Si je peux raccorder s on histoire à des PJ ou PNJ existant autant le faire, ce n'en sera que plus intéressant Smile

- Concernant les soldats, je les ai choisi car ils sont indiqués comme cible dans la chronologie, et comme c'était le seul type de cible que Éclat pouvait à priori anticiper, ça m'avait parut logique sur le coup.
Mais je n'y tiens pas particulièrement, c'est surtout que je coinçais complètement sur la partie : comment rejoindre les pieds...
Du coup si vous avez des suggestions sur ce point, je suis preneuse car j'avoue que je sèche un peu Wink

Pour l'avatar, je modifierai la couleur la semaine prochaine Smile




Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juil - 9:19
Lune de Forge
Forgienne en pleine reconstruction
avatar
Messages : 293
Localisation : Castelcerf
Hello

Ce que tu as lu dans le sujet signifie qu'il ne faut pas refuser ce que la Nature a décidé. Avoir le Vif signifie pouvoir bénéficier de ce don de créer un lien indéfectible avec un autre être vivant. Pas qu'il faut obligatoirement faire un pèlerinage pour trouver son animal Wink

L'acte de rebellion en soi n'est pas un soucis Wink
Juste pense à préciser quelque part qu'elle le fait en conscience que c'est pas ainsi que cela doit se faire d'ordinaire. Qu'un enfant se laisse capter par le Vif d'un animal et se lie avec par accident, c'est compréhensible. Un adolescent formé comme elle l'est ne peut pas faire ça "par accident".
C'est surtout qu'il faudrait que ça apparaisse ainsi dans ton texte pour caler vraiment au côté rébellion d'Eclat.

Ensuite oui développe plutôt l'accident pour la mort du chat. Ça serait bien plus cohérent.

Si tu veux te rapprocher d' Altier et de ses Pies en Bauge, je peux réfléchir à une façon qui lui corresponde de t'intégrer dans ses rangs. Je t'enverrais un mp pour t'expliquer mon idée quand elle sera prête Wink

Il te faudra aussi regarder parmi les techniques de Vif celles qu'Eclat maîtrise le mieux. Car même si elle n'a pas fini sa formation, elle a des forces dans une ou deux de ces pratiques.
http://chroniques-sixduches.forumactif.com/t31-les-magies#84


Je réfléchis pour les Pies et je t'envoie ça.

Profite bien de ton week-end !

_________________
Paroles en teal
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juil - 10:37
Capuche
Assassin redouté
avatar
Messages : 84
Localisation : Castlecerf / Great Iguana
Bonjour, et bienvenue à toi !

Ton personnage est intéressant, j'espère qu'on aura l'occasion de se croiser en RP quand ta fiche sera validée^^

_________________
Il n'y a pas de tyrans, il n'y a que des esclaves. Si personne n'obéis, alors personne ne commande.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Juil - 20:22
Izolde
Âme de Justicière
avatar
Messages : 77
Localisation : Castelcerf
Bienvenue ! et bon courage pour le fignolage de ta fiche.

Juste une petite précision, si la fan de Robin Hobb peut se permettre :
Eclat Tombetoile a écrit:
Je m'étais inspiré du passage de l'assassin royal où Burrich tué le chiot auquel s'était lié Fitz.
En fait, Burrich n'a pas tué ce chiot, c'est juste que Fitz le croit sur le moment, jusqu'à s'en persuader.... mais ils se retrouvent bien plus tard Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Juil - 19:13
Eclat Tombetoile
'Gérante' d'une luxueuse Maison Close
avatar
Messages : 60
Localisation : Cerf
Voilà, j'ai modifié les différents points. J'ai aussi essayé de corriger ponctuation et orthographe mais ce serait présomptueux de ma part de dire qu'il n'y en a plus.

Il me restera à corriger la couleur des yeux de mon avatar, mais je le ferai demain.
Et il restera probablement d'autres modifs au besoin selon les remarques de Eda ou du Ménestrel

Merci Eda/Lune de tes remarques et du coup de pouce pour l'intégration aux Pies Wink

Monsieur la Capuche, merci et ce sera avec plaisir pour RP ensemble Smile

Izolde, merci et merci pour la petite correction de la part de fan de Robin Hobb Wink . Maintenant que tu le dis, ça me revient, mais depuis les années d'où remontent ma lecture, seul le passage où Fitz est convaincu de la mort du chiot était resté dans ma mémoire Wink

EDIT: hop, j'ai changé l'avatar aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Juil - 16:21
Force
Mercenaire peu commode
avatar
Messages : 22
Localisation : Là ou les contrats vont ~
Petit passage retour !
Fiche sympathique =)

Bon courage pour ta validation sans doutes prochaine =)
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Juil - 17:24
Eda
Celle qui aide
avatar
Messages : 120
Un petit message pour te dire que le Ménestrel s'occupera de la 2nde correction de ta fiche dès demain.
(en vérité son message s'est bizarrement effacé alors qu'il avait été posté... Il lui faudra donc tout relire depuis le début.)
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Juil - 10:41
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179
Bienvenue à toi, et désolé de ce délai. Il y a eu un souci bizarre hier :s

Alooooors :

- Je ne sais pas si tu as vu, si c'est voulu, mais Ostrefer et Kalibar ne sont pas exactement à côté (pour ne pas dire que les deux villes sont de part et d'autre de Haurfond). Cependant Ostrefer est réputé pour l'éleva équin.

- Il n'y a pas cette coutume d'avoir un nom de plante ou de qualité à Chalcède, mais si elle est esclave d'originaire des Six-Duchés c'est possible.

- Les bébés aux yeux clairs naissent généralement avec les yeux bleus ils deviennent verts vers le milieu de l'enfance.

- Le comportement d'Eclat adolescente sera sans doute mal vu de la communauté de manière générale : un enfant effronté qui n'en fait qu'à sa tête fait jaser. Ce n'est pas grave en soi mais cela peut porter atteinte à la réputation des Tombétoile : "même pas capable de se faire obéir de leur progéniture...". Les gens à Haurfond sont durs et stricts, dans la campagne les enfants travaillent jeunes, dès 10-12 ans. Autant dire que ça fugue a dû faire jaser tout le village, ses parents devenant la risée de leurs pairs.

- La mort du chat de lien. C'est là que ça coince : pour accueillir l'âme de son lié, il faudrait qu'Eclat ait été liée à lui d'un lien très profond qui ne se forme qu'avec les années. De plus, si les humains ont facilement peur de la mort et tendent à prendre possession de l'âme de leur compagnon, les animaux eux tendent à accepter leur mort. Dans les livres Oeil-de-Nuit répugne à ce que Fitz le soigne indéfiniment pour retarder l'inévitable. Pour moi, ça ne colle pas : le transfert ne peut pas se faire. De plus, Éclat sait très bien que ce n'est pas tabou pour rien : elle risque la folie si les deux âmes cohabitent trop longtemps, ou alors soit elle soit son compagnon de lien disparaître définitivement. Ce n'est pas logique qu'elle essaye de faire cela.

--> Vu le tempérament d’Eclat, je pense que sa fugue, son lien inégal avec le chat sauvage et son passif de gamine intenable peut suffire à ce que son grand-père la chasse. Elle peut très bien en avoir assez fait pour compromettre la réputation de sa famille, donc de l'élevage. Si elle revient avec un chat sauvage, en sachant que les mages sont mal vus à Haurfond et tout particulièrement le vif, j'imagine aisément qu'il peut se dire qu'elle a passé les 'bornes des limites'. Surtout si, par exemple, elle refuse catégoriquement de cacher son lien et se balade ouvertement avec un chat sauvage à ses côtés... Il suffit que des rumeurs commencent à circuler, vois-tu ? Par exemple "la fille Tombétoile fugue maintenant et quand elle revient, elle ramène des bêtes sauvages avec elle..." ou "elle est vifière y'a pas de doute. Ses parents sont sans doute de la même engeance, on devrait tous les brûler et l'élevage avec, pour faire bonne mesure et qu'ils contaminent pas la région."

- Pour son arrivée chez les Pies je te laisserai voir avec Eda et son PNJ Altier de Beaulieu, c'est sa partie donc je valide tel quel si cela lui agrée.

Magie :

- Isoler ses communications est une des bases de l'enseignement du vif. Elle le maîtrise forcément. Par contre, elle peut avoir du mal à établir des communications claires même avec les animaux dont elle se sent proche.

Voilà, encore deux ou trois petits points à revoir, donc, et ce sera tout bon. Je reste à ton écoute (surtout via discord le weekend) pour toute question que tu pourrais avoir.

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Juil - 16:25
Eclat Tombetoile
'Gérante' d'une luxueuse Maison Close
avatar
Messages : 60
Localisation : Cerf
Pas de souci, ça m'est déjà arrivé sur un post quasi fini....et...depuis je rédige tous mes post dans un traitement de texte  Laughing

Mais bon on peut pas faire ça pour la moindre réponse Wink

Le Ménestrel a écrit:
- Je ne sais pas si tu as vu, si c'est voulu, mais Ostrefer et Kalibar ne sont pas exactement à côté (pour ne pas dire que les deux villes sont de part et d'autre de Haurfond). Cependant Ostrefer est réputé pour l'éleva équin.

Oui j'ai vu, mais comme les Chalcède on avancé jusqu’à Atrenoire, je me disais qu'ils seraient aussi forcé d'avancer au delà, et c'est pour ça que je n'ai pas précisé le temps exact du voyage, si ce n'est qu'il a usé jusqu'au bout la pauvre femme de Absolu. Et comme il y a de l'élevage équin là bas, ça m'a sembler logique qu'ils aient cette destination en second choix.


Le Ménestrel a écrit:
- Il n'y a pas cette coutume d'avoir un nom de plante ou de qualité à Chalcède, mais si elle est esclave d'originaire des Six-Duchés c'est possible.
Je trouvais juste ça jolie, mais si ça ne colle pas, je changerait son prénom. Quelles sont les consonances des prénoms de Chalcède?
EDIT: C'est fait Yasmina s'est donc rebaptisée Jasmin Wink

Le Ménestrel a écrit:
- Les bébés aux yeux clairs naissent généralement avec les yeux bleus ils deviennent verts vers le milieu de l'enfance.
J'avoue, je le savais mais ai troqué la pure réalité pour la poésie. Les yeux des bébés sont mêmes quasiment tous bleu marine à la naissance, ceux de mes deux jujus ont viré au bleu clair vers 2 - 3 mois Wink
Si ça dérange vraiment, je modifierai mais j'avoue que j'aimerais bien gardé ce passage qui n'a pas une grosse incidence.

Le Ménestrel a écrit:
- Le comportement d'Eclat adolescente sera sans doute mal vu de la communauté de manière générale : un enfant effronté qui n'en fait qu'à sa tête fait jaser. Ce n'est pas grave en soi mais cela peut porter atteinte à la réputation des Tombétoile : "même pas capable de se faire obéir de leur progéniture...". Les gens à Haurfond sont durs et stricts, dans la campagne les enfants travaillent jeunes, dès 10-12 ans. Autant dire que ça fugue a dû faire jaser tout le village, ses parents devenant la risée de leurs pairs.
C'est un peu ce à quoi je pensais lorsque j'écris qu'elle leur reproche de ne pas se défendre. Après je n'ai pas développé sur cet aspect de leur vie, parce que je trouvais déjà que j'avais fait un pavé peut être un peu long à lire.
Mais si tu souhaites que j’intègre un ou deux éléments pour contextualiser cet aspect, je peux m'y coller.
EDIT: J'ai ajouté quelques éléments pour appuyer un peu plus sur cet aspect.

Le Ménestrel a écrit:
- La mort du chat de lien. C'est là que ça coince : pour accueillir l'âme de son lié, il faudrait qu'Eclat ait été liée à lui d'un lien très profond qui ne se forme qu'avec les années. De plus, si les humains ont facilement peur de la mort et tendent à prendre possession de l'âme de leur compagnon, les animaux eux tendent à accepter leur mort. Dans les livres Oeil-de-Nuit répugne à ce que Fitz le soigne indéfiniment pour retarder l'inévitable. Pour moi, ça ne colle pas : le transfert ne peut pas se faire. De plus, Éclat sait très bien que ce n'est pas tabou pour rien : elle risque la folie si les deux âmes cohabitent trop longtemps, ou alors soit elle soit son compagnon de lien disparaître définitivement. Ce n'est pas logique qu'elle essaye de faire cela.

--> Vu le tempérament d’Eclat, je pense que sa fugue, son lien inégal avec le chat sauvage et son passif de gamine intenable peut suffire à ce que son grand-père la chasse. Elle peut très bien en avoir assez fait pour compromettre la réputation de sa famille, donc de l'élevage. Si elle revient avec un chat sauvage, en sachant que les mages sont mal vus à Haurfond et tout particulièrement le vif, j'imagine aisément qu'il peut se dire qu'elle a passé les 'bornes des limites'. Surtout si, par exemple, elle refuse catégoriquement de cacher son lien et se balade ouvertement avec un chat sauvage à ses côtés... Il suffit que des rumeurs commencent à circuler, vois-tu ? Par exemple "la fille Tombétoile fugue maintenant et quand elle revient, elle ramène des bêtes sauvages avec elle..." ou "elle est vifière y'a pas de doute. Ses parents sont sans doute de la même engeance, on devrait tous les brûler et l'élevage avec, pour faire bonne mesure et qu'ils contaminent pas la région."

Ok, j'avoue que j'avais mis ça surtout pour justifier qu'elle soit exclue par sa famille, mais ta version est plus simple et du coup plus crédible, je vais rebosser le passage en ce sens.
EDIT : C'est fait et pour le chat, il a été mordu par le chien d'un fermier et la blessure s'est infectée... je réalisais pas a quel point c'est dur de tuer un chat Wink

Du coup, je lui redonnerai peut être un compagnon de lien, comme elle n'aura finalement pas de réminiscence de la présence du chat en elle, elle n'a plus de raison de ne pas s'être lié à nouveau Smile

Le Ménestrel a écrit:

- Isoler ses communications est une des bases de l'enseignement du vif. Elle le maîtrise forcément. Par contre, elle peut avoir du mal à établir des communications claires même avec les animaux dont elle se sent proche.

Ah ok, j'avais peur de faire un peu trop grosbil si je lui mettais quasiment tous les aspects de cette magie.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Juil - 12:39
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179
Super ! PArcontre comme je vais tout relire pour être sûre je te fais ça lundi je n'ai pas trop le temps aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Juil - 14:52
Taiseux de Sauveterre
Baron entêté
avatar
Messages : 14
Ho! Quelqu'un du même duché que moi 8D! Hello bienvenue amuse toi bien 8D
Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Juil - 14:33
Eclat Tombetoile
'Gérante' d'une luxueuse Maison Close
avatar
Messages : 60
Localisation : Cerf
Ok Ménestrel, pas de souci. J'ai aussi ajouté un petit passage tout a la fin et lui ai donné un nouveau compagnon de lien, un autre chat, comme c'est intuable ces bêtes là Wink
Mais, je me disais que ça pourrait être sympa si ça pouvait être un autre PJ ou PNJ du fofo qui lui offre le chat (dans ce cas on pourrit modifier le pourquoi du comment en fonction évidemment)... mais bon faudrait déjà trouvé quelqu'un qui accepte d'être sympa avec une maquerelle Wink

Hello taiseux, copain de duché Tu veux pas lui offrir son nouveau chat ? Wink

Revenir en haut Aller en bas
Lun 23 Juil - 10:31
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 179

Merci pour ces dernières corrections. Te voilà VALIDÉE!


Pour te lancer à l'aventure, voici quelques adresses utiles : les journaux de bord sont ici, tu y trouveras les notes des héros déjà validés, leurs jeux en cours et terminés : surtout n'hésite pas à faire le tien !
Pour demander un jeu justement, c'est par ici que cela se passe, tu peux aussi solliciter les Dieux si tu désires jouer avec un PNJ.
Enfin, n'oublies pas de poster ton suivi joueur qui sera valable pour tous tes personnages, que nous sachions un peu qui se cache derrière l'écran et surtout pour prévenir de tes éventuelles absences.
Mais surtout le plus important: va vite rescenser ton avatar et ton prénom afin de rester à jamais unique !

Bon jeu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques des Six-Duchés :: Sous la Plume du Ménestrel :: Des Chroniques... Des Héros :: Fiches :: Pies-