Dim 17 Juin - 19:54
Précis
avatar
Messages : 5
Localisation : Quelque part en Haurfond
PRECIS
Source de l'image : Croaker (The Black Company) by Irontree on Pinterest

Âge : 58 ans
Origine : De quel Duché ou de quelle région du monde ?
Je suis né et ait grandi en Bauge. Je suis maintenant à Haurfond. État civil : Célibataire
Profession : C'est un malandrin, une crapule, un voleur

Et Vous ?

Pseudo Joueur : En général, on m'appelle Dudu. Cela me vient d'un forum star wars.
Âge : 33 ans
Votre chemin jusqu'ici ? : Je suis un ancien du forum des Six Duchés et j'ai vu que ça bougeait pas mal sur la page facebook alors je suis venu pousser la porte et j'ai eu envie de revenir jouer parmis vous.
Autre : Deux choses à dire : 1) C'est du super travail, un véritable chef d’œuvre ! 2) Mon avatar n'est sans doute pas à la bonne taille. Qu'Eda me vienne en aide, s'il vous plaît.
DESCRIPTION PHYSIQUE
1m85 ● 90 kg ● Costaud ● Noir grisonnant ● Gris

Pourquoi devrais-je me décrire physiquement ? Vous avez des yeux, vous pouvez vous faire votre propre opinion il me semble, non ?

Pardon ? C'est obligatoire ? Si je ne le fais pas, je risque la colère de qui ? Le Ménestrel ? C'est qui ce cornichon ? Depuis quand un musicien impose-t-il sa loi dans le monde des Hommes ? C'est pas un musicos ? Pas non plus un homme ? Mais c'est quoi alors ?

Lui montre un croquis du Ménestrel.

Hum... Pas l'air commode. Je serais aussi de mauvais poils si j'avais un œil crevé et un autre au milieu du front. OK d'accord, je vais me décrire ! C'est bien parce que je veux aider les handicapés à s'intégrer dans la société et que je ne suis pas le genre de gars à faire des histoires.

Comment qu'est-ce que je fais ? Mais je retire mes vêtements pardi ! Pourquoi ? Pour que vous puissiez admirer ce corps bien fait. Voyez cette musculature qui me vient de la pratique de l'équitation, depuis mes trois ans, et de l'entraînement martial, commencé à mes six ans, parce que mon père souhaitait que je devienne soldat. Enfin, tout ça pour dire que ce corps est bien dessiné. Je suis plutôt grand avec des cheveux noir courts tirant tout doucement vers le gris autour des oreilles et des yeux gris. Ce qui peut parfois me donner un air peu commode quand je n'exprime aucune émotion sur mon visage. C'est toujours utile dans mon secteur d'activité. Savoir surprendre l'adversaire et le faire douter sur mes intentions mais on s'éloigne du sujet là.

Je porte la barbe avec un collier de barbe ainsi qu'une moustache comme vous pouvez le remarquer. Je ne la rase pas sinon je fais plus jeune que mon âge. Puis, je me trouve plus séduisant avec que sans. Vous ne trouvez pas ? J'ai le visage assez carré mais il parait que l'on me donnerait la bénédiction d'Eda sans confession quand je souris. Heureusement pour moi, c'est toujours plus facile d'approcher les gens quand votre visage inspire la sympathie.

Merci à mes parents qui ont veillés à ce que j'ai une bonne éducation. Ainsi, je peux avoir de la conversation avec les grands de ce monde tout en sirotant un vin raffiné sans trahir mes mauvaises manières apprises sur le tard. Une autre de mes compétences est de jouer avec ma voix pour la rendre tantôt aiguë et tantôt grave, bégayer ou zozoter. Il serait dommage qu'une de mes victimes me reconnaisse à cause de ma voix.

Concernant mes habitudes vestimentaires, c'est très varié. J'adore me déguiser depuis tout petit. Ce qui fait que j'ai plusieurs malles remplies de couvre-chefs, de chemises et de pantalons sans parler des chaussures. Je peux me travestir en noble manquant un peu d'argent ou en mendiant. Cela dépend de mes objectifs et des endroits que je suis amené à fréquenter. Pour les cheveux, soit je les frotte avec de la terre ou je demande à quelques connaissances de me concocter une mixture pour en changer la couleur. Tout ce que je veux, c'est que mes habits soient confortables et fait avec des tissus légers. Je dois pouvoir bouger comme je l'entends si jamais la situation se complique.

CARACTERE
Charmant  ● Beau parleur  ● Idéaliste  ● Cultivé  ● Exigeant

Pas facile de décrire mon caractère. Il est évident que cela change en fonction de la personne à qui vous vous adressez. Je suis un vrai caméléon mais ce n'est pas un trait de caractère. Demandez à mes conquêtes féminines et elles vous diront que je suis doux et attentionné. Par contre, si vous questionnez un de mes hommes, c'est sûr qu'il ne va pas tenir le même discours. J'ai tendance à croire que je suis dur mais juste. Bien que j'ai tendance à m'emporter quand on ne respecte pas mes instructions. Je dois faire un exemple avec le fautif, c'est normal. Une manière comme une autre de se faire respecter et obéir.

Être toujours en vie dans mon secteur d'activité après autant d'années, ce n'est possible qu'avec une certaine discipline et un code de conduite bien établi. Pour que cela fonctionne, il faut que chacun respecte ce code et soit conscient que c'est dangereux mais que l'on le fait pour une bonne raison. Les riches et plus particulièrement le Duc de Bauge méprisent le peuple et pensent qu'ils ont tous les droits. Il faut des gens comme moi pour leur rappeler qu'ils ont des obligations envers le peuple. Ces gens ne sont pas des pantins que l'on utilise un jour et que l'on jette le lendemain. Ce combat, on le mène pour les plus démunis. Chacun a droit de vivre dans la dignité. On ne demande pas que chacun soit aussi riche que le Roi, simplement qu'il ait de quoi vivre pour prendre soin des siens. Qu'il ait de quoi manger, de quoi se vêtir et un toit sur sa tête. Est-ce que c'est trop demandé ?

J'ai eu la chance de recevoir un éducation plus que correcte parce que mes parents avaient les moyens pour me la fournir. J'avais même attiré l'attention du Duc Calme Aiglevif et plus particulièrement de son Maître d'Art. Oui, j'ai eu de bons maîtres et j'aurai pu devenir quelqu'un de bien voire d'important si la vie ne m'avait pas forcé à quitter la lumière pour faire de la nuit mon royaume. Ou plutôt si Narcisse Aiglevif, le soi-disant Duc de Bauge, n'était pas apparu dans ma vie et que ce malandrin était resté à sa place plutôt que de prendre le pouvoir dans des circonstances plus que douteuses et d'écraser dans le sang toute rébellion à son règne. Qu'Eda et El, même si je ne leur accorde pas beaucoup de crédits, m'en soient témoins. Il arrivera un jour où j'arriverai à me venger de cet homme ! Pour l'instant, mes opérations visent sa bourse. Un jour, elles viseront sa vie.

En attendant, je me montre courtois avec mes alliés et dur avec mes ennemis. J'apparais dans la lumière en gentilhomme pour tromper mes victimes et je disparais mon méfait accompli. C'est qu'il en faut de l'argent pour soutenir le peuple et combattre le Duc.


BIOGRAPHIE

Le 7 Croissante de l'année 987 : Je naît en Bauge à Gué de Négoce dans une famille bourgeoise ayant déjà deux enfants.

Le 7 Croissante de l'année 990 : C'est le jour où je reçois un poney pour mon anniversaire de la part de mes parents qui ont fait fortune avec l'élevage de chevaux. C'est le début de mes cours d'équitation sous l’œil attentif de ma famille ainsi que de mon instructeur.

Le 7 Croissante de l'année 993 : Je reçois une épée en bois ainsi qu'un petit arc à flèche. L'idée de mon père est que je me dirige vers une carrière de soldat. La famille ayant déjà un héritier pour reprendre les affaires familiales et une fille destinée à un beau mariage, ils privilégient l'armée pour le dernier. Au fil des années, on s'apercoit que j'ai une affinité quasi naturelle avec l'arc à flèche même si je ne me débrouille pas trop mal à l'épée.

Le 20 Croissante de l'année 993 : La famille est inquiète de l'invasion Chalcédienne en Bauge mais fait confiance à l'armée du Duc Calme pour rétablir la situation. Étant un fournisseur de l'armée Ducale, la famille participe à l'effort de guerre en fournissant plusieurs montures à la cavalerie Baugienne.

Le 10 Grain de l'année 993 : Gué de Négoce tombe aux mains des Chalcédiens. La ville est prise en tenaille entre l'armée de l'envahisseur et celle du Roi. La famille fait profil bas tout en aidant secrètement l'armée du Roi et donne des informations sur les conditions de vie des gens de la ville et la manière dont sont organisés les patrouilles des Chalcédiens.

Poisson de l'année 997 : Tandis que le Maître d'Art de Bauge s'assure du bien être de ses concitoyens par l'Art, il repère mes capacités et décide de venir en parler au Duc mais également à ma famille. Après quelques discussions secrètes, décision est prise de me former à l'Art vu que j'en possède le don.

Le 7 Oraison de l'année 997 : C'est la fin de la première guerre entre Chalcède et les Six Duchés mais c'est également le retour à la normale pour les affaires familiales. Placide, le patriarche de la famille, reçoit une médaille pour service rendu durant le conflit de la part du Duc Calme.

Autre point important et non des moindres, c'est l'Appel d'Art ordonné par le Roi Chevalier Loinvoyant. L'Appel lancé par Puissante confirme bel et bien mes talents d'artiseur. Était-ce utile de le confirmer ? Cela fait pas loin de six mois que j'en apprends plus sur cette magie obscure. Néanmoins, mon instructeur voit en moi quelqu'un de prometteur et veut que je reçoive la meilleure éducation possible en la matière. C'est donc à Castelcerf qu'il m'envoie avec une lettre écrite de sa main à l'intention de la Maîtresse Puissante de Brumebaie. Après un test de la part de cette dame pour confirmer les dires du Maître de Bauge, elle décide de me former avec les autres candidats qu'elle a déjà recruté.

Durant les années qui vont suivre, je vais apprendre l'Art auprès des meilleurs et un clan tourné vers le combat va peu à peu naître de ces cours. Comme demandé dans la lettre du Maître d'Art de Bauge, Puissante décide de me renvoyer d'où je viens avec mes camarades pour que j'assiste le Maître de Bauge. Le Duc n'est pas dupe. La paix semble signée entre les Six Duchés et le voisin belliqueux Chalcédien mais ce conflit peut reprendre à tout moment et pour n'importe quel motif. N'oublions pas qu'une grosse partie du pays est aux mains de l'ennemi et le Duc s'est bien rendu compte que la victoire n'avait pas été aussi aisée à obtenir. Enfin victoire, si l'on excepte l'abandon d'une partie d'Haurfond et de Bauge. C'est ainsi que je vais m'améliorer à l'équitation et au maniement des armes et plus particulièrement de l'arc pour peu à peu incorporer le corps d'archerie montée de l'armée de Bauge tout en continuant ma formation d'Art. Je suis alors âgé de 20 ans.

Le 23 Sommeil de l'année 1008 : Mort de ma mère.

Le 19 Verdissante de l'année 1014: Mort de mon père.

Du 2 Chariot de l'année 1015 au 19 Changement de l'année 1022 : Le Roi Chevalier déclenche la Deuxième Guerre Chalcédienne. Malheureusement, il meurt au début du conflit obligeant Brun Loinvoyant à monter sur le trône. A ce moment là, j'ai 28 ans et je sers comme sergent. C'est ma première véritable expérience de la guerre.

Je vais participer à plusieurs opérations allant du simple renseignement à l'attaque coordonnée avec les forces des différents duchés mais également du clan que je forme avec mes camarades artiseurs. A la fin des hostilités, j'ai 35 ans et suis monté au grade de capitaine de cavalerie. J'aime à penser que je maîtrise suffisamment l'Art pour pouvoir faire ce que l'on me demande. Néanmoins, le Maître d'Art du Duc Calme continue ma formation. L'Art étant une magie vaste, il y a toujours à apprendre.

Je jouis d'une certaine réputation à la Cour de Bauge. Je ne suis pas vu comme un héro mais mes actions durant le deuxième conflit avec Chalcède me confère un minimum de prestige et l'opportunité d'attirer l'attention de certaines femmes de noble naissance. C'est ainsi que lors de certaines soirées où je ne suis pas en service et auxquels j'ai été convié, en tant qu'officier, me permettent de discuter avec l'héritière de Bauge. Certes, je ne suis pas dupe. Je sais pertinemment qu'il n'y aura jamais de romance avec cette femme mais il y a quand même une attirance qui se crée. Si elle n'est pas physique (à moins que ?) du moins est-elle intellectuelle. Ce qui ne plaît pas au neveu du Duc.

Le 22 Croissante de l'année 1027: Dans l'ensemble, l'année 1027 est maudite ! L'héritière de Bauge est déclarée morte, le Duc Calme meurt et Narcisse Aiglevif s'empare du pouvoir. Quelques jours plus tard, c'est le Maître d'Art qui meurt dans d'étranges circonstances alors qu'il se rend sur la place du marché. Ce décès va me marquer parce que je considérais cet homme comme mon mentor. Cela faisait trente ans que je le connaissais et que j'apprenais de lui. Mes soupçons vont se porter sur Narcisse car j'ai entendu les deux hommes se disputer peu de temps auparavant.

Comme si cela ne suffisait pas, mon grand frère ainsi que son fils sont victimes d'un accident alors qu'ils voyagent pour les affaires. Voyageant en charrette, l'un des chevaux s'emballe soudainement et provoque la chute dans un ravin, aucun survivant. Ma grande sœur refuse de reprendre l'affaire familiale à mon grand étonnement et s'enfuit à Belcastel, terre de la famille de son mari. Elle me laisse une lettre où elle explique avoir signé les papiers pour que ça soit Narcisse Aiglevif qui récupère la maison, les terres et les chevaux. De plus, elle me demande de ne plus chercher à la revoir. Ne comprenant pas, je vais tenter, en vain, d'avoir une explication mais la famille de son mari fera échouer toutes les tentatives.

N'y tenant plus, je demande explication auprès de Narcisse. Ces terres appartenaient à ma famille ainsi que tout ce qui s'y trouve. Ce bâtard n'a pas à s'en emparer de la sorte. Elles me reviennent de droit vu que ma sœur ne veut pas en prendre possession. Une grosse dispute avec le Duc s'en suit. N'étant pas d'accord avec sa manière d'opérer et ses menaces à peine voilées pour me faire obéir, je fais l'erreur, sous l'effet de la colère, d'entrer dans l'esprit du Duc pour découvrir que c'est lui qui est à l'origine de la mort de mon mentor ainsi que de mon grand frère et qu'il a forcé ma sœur à signer un document lui donnant le droit de prendre possession des terres de mes parents. Toujours sous le coup de la colère, je tente d'assassiner Narcisse. N'y arrivant pas et me rendant compte de mon geste, je fuis vers ma seule porte de sortie, vers Castelcerf.

Après un voyage compliqué en échappant aux hommes de Narcisse, j'arrive en Cerf et à avoir après donnés moultes explications à une entrevue avec le Roi. Je lui fais part de mes différents avec le nouveau Duc de Bauge et lui montre le souvenir d'Art que j'ai pu visionner dans l'esprit du jeune noble. Sa Majesté m'explique que malgré tout ce que je viens de lui dire et lui montrer, il ne peut pas faire grand chose. Mais il me propose quand même quelque chose et m'explique qu'en aucun cas ça ne devra sortir de la pièce où nous nous trouvons. Il me demande d'enquêter pour lui sur les agissements de Narcisse et me propose même des hommes loyaux au-dessus de tous soupçons pour m'aider dans cette tâche mais également pour mener des opérations qui saboteront le pouvoir du nouveau Duc. De son côté, il m'aide à disparaître.

Année 1034: : Cela fait quatre ans que l'on lutte contre Narcisse et ses alliés en menant toutes sortes d'opérations pour saper son pouvoir. Cette lutte ne se fait pas sans perte malheureusement mais notre combat attire de plus en plus de sympathisants. L'excédent de ce que l'on vole est redistribué aux orphelinats et autres œuvres de charité pour aider le peuple. Nous sommes connus sous le nom de « Flèche d'argent ».

Année 1036: Attaque des Pies en Bauge et Cerf. C'est également l'année où notre Roi Brun meurt et où Juste Loinvoyant se fait couronner. Je retourne à Castelcerf pour m'entretenir avec le nouveau Roi et lui faire part de la mission que son prédécesseur m'avait confiée. Il me permet de continuer.

De l'année 1038 à l'année 1042 : C'est la Guerre Rouge. Le Roi exige mon retour à Castelcerf pour aider à l'effort de guerre. Les attaques contre Narcisse Aiglevif se font moins ressentir mais ce n'est pas pour autant que le Duc ne continue pas de nous traquer. Devenu difficile de combattre les Pirates Rouges, d'aider le peuple et d'échapper aux assassins de Narcisse, la « Flèche d'argent » se dissout peu à peu notamment à cause des forces mise à disposition pour l'anéantir.

Le 14 Oraison de l'année 1043 : C'est la Bataille d'Aslejval. Les forces des Six-Duchés perpétuent un véritable massacre. Avec mon clan d'Art combattant, j'assiste à cette boucherie et suis fortement dégouté de voir mes compatriotes agir de la sorte. A mon retour à Castelcerf, je parle au Roi de mon désir de quitter les Six Duchés pour pouvoir revenir à mon ancienne mission quand j'aurai oublié ce génocide. Libéré de mon devoir, je pars vers Terrilville pour tenter d'oublier ce que j'ai vu et surtout faire partir cette culpabilité qui commence à me ronger.

Or de l'année 1044 : Cela fait 1 an que j'ai quitté ma patrie. Il est temps pour moi de revenir pour poursuivre et terminer ce que j'ai commencé bien des années auparavant. Via l'Art, je contacte le Roi pour lui dire que je suis prêt à reprendre ma mission concernant Narcisse. Juste me dit de m'installer hors de la juridiction du Duc de Bauge et d'opérer depuis ses frontières. Nous nous installons en Haurfond. Là, quelques hommes envoyés par la Couronne me rejoignent. Nous situant dans une zone ayant quelques bandes de criminels, je leur propose de nous soutenir. Parfois nous devons lutter pour leur montrer que nous sommes de taille à nous défendre, parfois ils s'allient à nous de leur propre chef. Parfois, l'aide de la magie aide à obtenir ce que l'on souhaite ; hommes, informations ou infrastructures. Etant une lutte de longue haleine, un de mes hommes parcourt les duchés pour obtenir des alliés.

Poisson de l'année 1045: Après six mois de préparation, nous sommes véritablement prêt à nous venger du Duc de Bauge. Je suis conscient d'être un vieux bonhomme. Après tout, j'ai 58 ans mais j'ai toujours la force de bander un arc ! Dernière information d'importance... Je suis venu au jour sous le nom de Précis mais maintenant, je me fais appeler Adroit. Cela serait vraiment bête que le Duc de Bauge se rende compte qu'il n'a pas réussi à me tuer.


MAGIE

Mage ou non Mage : Artiseur


Quel rapport à la Magie ? : Cela fait maintenant 48 ans que la magie fait partie intégrante de ma vie. Durant 30 ans, j'ai pu bénéficier de la supervision d'un Maître pour m'enseigner ce qu'il savait afin de devenir un artiseur compétent. Les 18 dernières années, j'ai dû me débrouiller seul en portant le deuil de mon mentor qui comptait beaucoup pour moi.


Niveau de Magie : Adepte


Information(s) complémentaire(s) : Je me suis fortement spécialisé en manipulation des esprits.


OPINIONS

Le Roi et la famille Royale : Le seul véritable problème que je pourrai avoir avec Sa Majesté, c'est son manque flagrant d'ouverture à tout ce qui n'est pas l'Art. Il ferait mieux de s'assouplir dans ce domaine, sa vie n'en serait que plus douce. Il a déjà un royaume à gouverner et bien des problèmes à résoudre. Concernant la Reine, je n'ai rien à dire. C'est triste qu'elle soit morte de cette façon.


Votre Duc, votre Duché : Je pense qu'après avoir entendu mon histoire, vous avez une petite idée de la manière dont je perçois Narcisse Aiglevif. Mon cœur battra jusqu'à ce que cet homme devienne un cadavre pourrissant.

Concernant mon duché, Bauge mérite beaucoup mieux comme guide. Ce sont des gens qui désirent simplement vivre en paix et profiter de la vie. Ils travaillent et amassent des sous pour pouvoir jouir de ce que la vie à de meilleur à leur proposer. Malheureusement, ils vivent dans la peur de voir débarquer la garde pour n'importe quel prétexte. Cela ne peut plus durer.


Les Pies ? : Je comprends leur colère et leur combat. Malheureusement, je pense que les premiers Pies avaient une autre vue du combat à mener et qu'elle s'est perdue en cours de route.


L'ouverture du Royaume aux étrangers ? : C'est parfait pour les affaires. Cela ne peut que profiter à tout le monde.


COMPETENCES

Lecture, écriture, calcul : Étant né dans une famille bourgeoise, Précis a eut nombres de précepteurs pour lui enseigner l'amour des livres, de la langue, l'Histoire des Six Duchés, la géographie des Six Duchés et l'algèbre.


Capacités Intellectuelles :

Leadership : Cela fait 30 ans que je commande. J'ai commencé dans l'armée de Bauge notamment durant la Deuxième Guerre Chalcédienne et j'ai continué avec le groupe qui a combattu Narcisse Aiglevif et les Pirates Rouges. J'ai donc acquis, avec le temps, un sens instinctif pour mener mes hommes en tant qu'officier.


Stratégie : Tout comme le leadership, j'ai appris la stratégie à l'armée. Étant voué à devenir officier dans le corps d'archerie montée, il était préférable que je sache user des avantages du terrain pour mener à bien mes missions. C'est également cela qui me permet de mener mes opérations à bien au jour d'aujourd'hui.

Littérature : Durant ma prime jeunesse, j'ai pu lire quelques poètes des Six Duchés. Par après, c'est surtout les ouvrages sur l'Art qui ont été durant longtemps la seule lecture à laquelle j'ai eu droit. Je dois néanmoins avoir quelques lacunes sur les auteurs les plus récents. Par manque de temps, je n'ai pu satisfaire ma curiosité dans ce domaine.

Survie : Dans l'armée Baugienne, j'ai appris à construire un campement à partir de rien mais également à lire les traces sur le sol ou à chasser pour me nourrir. Ma fuite précipitée après ma tentative d'assassinat m'a également obligé à recourir à ce genre de connaissances même s'il m'est arrivé de chaparder sur les étals des marchés par pure fainéantise.

Sens aiguisés : Quand ta vie dépend de tes capacités, mieux vaut être préparé. Savoir analyser une situation quand ton cheval est au galop et que tu dois en plus encocher une flèche, viser et tirer ça n'est pas à la porté du premier venu. Même chose quand tu te trouves à un endroit où tu n'es pas sensé te trouver. Il faut avoir de bons réflexes pour te cacher ou de bonnes oreilles pour pouvoir t'échapper avant l'arrivé des ennuis.


Aptitudes Physiques :

Athlétisme : Quand j'étais jeune, j'étais époustouflant. A mon âge, c'est un peu moins le cas. Malgré tout, je m'entraîne encore tous les jours et je suis certain que je peux en surprendre plus d'un.

Vol : Cela fait 15 ans que j'ai décidé d'en faire mon secteur d'activité. Demandez au Duc de Bauge ce qu'il pense de mes capacités à lui subtiliser ce qui lui appartient. Heu... A la réflexion, ne le faites pas, il me croit mort !

Combat à mains nues : Cela se rapproche plutôt de la baston de taverne que de la lutte en bonne et due forme. Tous les coups sont permis et c'est également une capacité que j'ai apprise durant mes années à l'armée. Malgré mon âge, j'ai encore une bonne carrure et de la force dans les bras. J'ai fais mordre la poussière à plus d'un gars plus jeune que moi. Néanmoins, c'est quelque chose que j'utilise vraiment en dernier ressort.

Combat à l'épée : Ce n'est pas mon domaine de prédilection mais je me débrouille relativement bien. Je ne suis pas une fine lame, certes, mais j'ai suffisamment pratiqué avec les années pour être un bon épéiste. C'est qu'il faut savoir se débrouiller avec une lame si l'on est trop proche de l'ennemi pour lui décocher une flèche.

Archerie : J'ai eu six ans quand j'ai eu mon premier arc. Certes, c'est également l'âge auquel j'ai reçu ma première épée en bois... J'étais bon à l'épée mais à l'arc, je suis exceptionnel. Heureusement pour moi, je garde encore une bonne vue pour mon âge.

Équitation : Certains diront que je suis né sur un cheval. Normal, j'ai commencé à monter quand j'avais 3 ans. Faites le compte, ça fait plus de cinquante ans que je fais ça. De plus, il aurait été ridicule vu l'activité qu'exerçaient mes parents de ne pas savoir monter.

Endurance : On va dire que je peux courir vite sur de courtes distances. L'âge ne m'aide pas à pouvoir tenir un kilomètre pour échapper à la garde ou à une victime qui ne se laisse pas voler tranquillement.

Déguisement: Là aussi je pratique depuis tout petit. Il faut bien savoir se fondre dans la masse quand l'on veut obtenir certaines informations ou s'approcher de sa victime pour lui subtiliser quelque chose. Et puis comme je ne suis plus tout jeune, mieux vaut que je réfléchisse à deux fois à mes déguisements pour pouvoir mener mes opérations à bien.


Capacités Magiques :

Perception des êtres humains : Normal Je ne me distingue pas de la masse dans ce domaine. Je ne suis ni bon ni mauvais, je suis dans la norme.

Communication : Très bon C'est l'une des compétences que j'ai utilisé le plus durant ma formation et mes missions au sein de la cavalerie montée. Pour rappel, le Duc Calme désirait des artiseurs incorporés à ses troupes pour pouvoir relayer les ordres et recevoir un rapport détaillé de la situation le plus vite possible. Ce qui fait que j'utilise ce talent depuis que mon mentor s'est penché sur mon cas.

Manipulation des esprits : Expert Voilà mon domaine de prédilection. Très utile dans ma seconde profession. J'ai lu la majorité des écrits sur la manière d'entrer dans la tête de quelqu'un pour y retirer ce que je recherche et le faire changer d'avis.

Muraille & Bouclier d'Art : Bon Il est utile pour un soldat surtout quand il commence à monter les échelons et participer aux réunions de savoir se défendre contre toute intrusion dans son esprit afin d'éviter de divulguer des informations classifiées. Il est également utile qu'il sache se protéger alors qu'il se trouve sur un cheval lancé à toute allure histoire d'éviter que l'on le fasse tomber. Ce ne sont que deux exemples de pourquoi il a été important que je sache fermer mon esprit.

Rêverie : Nul C'est une discipline que je n'ai jamais pris le temps d'étudier. Mon mentor ne semblait pas non plus être un expert. J'ai lu quelques parchemins sur le sujet mais je n'ai jamais réussi à mettre en pratique.

Soigner : Suffisant J'arrive à soigner des blessures pas trop grave. Malheureusement si ça dépasse 10 points de sutures, c'est hors de mes capacités. J'aurai besoin de quelqu'un pour m'aider.

Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Juin - 22:19
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 135
Bonsoir et bien-revenu !

Je m'occupe de corriger ta fiche demain. En attendant, voici ton avatar remis aux bonnes dimensions et hébergé :


Code:
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/17/mini_180617102849338635.png

Qui étais-tu sur Les Six-Duchés ? Je suis curieux:smilebling:
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Juin - 11:00
Précis
avatar
Messages : 5
Localisation : Quelque part en Haurfond
Merci beaucoup !

Malheureusement quand j'essaie de mettre l'image à partir du code ou que je l'enregistre sur mon pc avant pour le mettre en image de profil, j'ai ce message qui s'affiche :

Citation :
Le fichier envoyé (mini_180617102849338635.png) est trop lourd ou corrompu.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Juin - 12:55
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 135
Voilà c'est installé ! Mais sinon, tu n'as toujours pas apaisé ma curiosité, qui étais-tu donc sur l'ancien fofo?
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Juin - 21:47
Capuche
Assassin redouté
avatar
Messages : 70
Localisation : Castlecerf / Great Iguana
Laisse moi deviner. Courage ? ^^

_________________
Il n'y a pas de tyrans, il n'y a que des esclaves. Si personne n'obéis, alors personne ne commande.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Juin - 21:50
Noor Aedhelys
Capitaine 2-en-1 de la Vivenef Caminata
avatar
Messages : 29
Localisation : Entre Castelcerf et Ailleurs...
Tu triches je viens de le dire sur le chan *boude*

_________________
Noor parle en #181E70 et Aedhels en #930D31

Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Juin - 23:07
Précis
avatar
Messages : 5
Localisation : Quelque part en Haurfond
Merci beaucoup pour l'avatar !

Capuche a écrit:
Laisse moi deviner. Courage ? ^^

Shocked Shocked Shocked Mais c'est même pas drôle ! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad


Petit Dragon a écrit:
Tu triches je viens de le dire sur le chan *boude*

C'est moi qui vais bouder, oui ! Je voulais laisser cette questions sans réponse encore un petit temps ! Mad
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Juin - 7:27
Lune de Forge
Forgienne en pleine reconstruction
avatar
Messages : 194
Localisation : Castelcerf
Re bienvenue parmi nous Courage/Précis

_________________
Paroles en teal
Revenir en haut Aller en bas
Mer 20 Juin - 0:11
Canaille
Louve de Mer peu fréquentable
avatar
Messages : 46
Localisation : En mer, sur le royaume d'El
Rebienvenue pas ici
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Juin - 9:43
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 135
Hello ! Alors voici la correction de ta fiche :

rapport poids/taille : 185cm pour être, à son âge (on prend un peu de lourdeur en muscles comme en gras utile avec l'âge) "costaud", tu peux tabler plutôt sur 88-90kg. Il ne sera pas gros. Plus une personne est grande et plus, pour être athlétique, son poids est proche/supérieur à sa taille.

l'élevage des chevaux :
Pourquoi pas mais ce n'est pas, très loin de là, la spécialité de Bauge.

Alors, commencent les soucis. L'appel d'Art : Puisqu'il porte sur tout le royaume, Précis ne saurait rester en Bauge. Il sera forcément instruit à Castelcerf. Calme n'est pas un duc rebelle aux ordres du roi, contrairement à Narcisse, il ne garde pas les ressources exigées par le Roi pour lui, mais attend leur juste rétribution. Du coup, son 'formateur' sera soit Puissante soit un membre du clan d'Art de Puissante de Brumebaie (par exemple Serviable, son époux et frère de Chevalier). Alors, certes, les clans d'art en formation accompagneront l'armée, certains détachés dans les différents ost ducaux, mais ils seront avant tout soldats du Roi.

Calme est loin d'inventer le fait de mettre des artiseurs dans l'armée, c'est monnaie courante depuis des siècles en cas de conflit.

Le frère aîné, héritier, qu'il veuille ou non se marier l'aura sans doute été dès sa vingtaine pour assurer la descendance de la lignée.

Si sa sœur s'enfuit à Belcastel, Narcisse ne pourra pas l'atteindre. Il n'a aucun intérêt à se mettre les Sangréal à dos, après tout.

Je ne suis pas convaincue qu'il y ait des convois d'or etc. Les convois sur la route de Gué-de-Négoce, traversant les Plaines, sont des caravanes marchandes. Les attaquer c'est voler ces commerçants. Par contre, la troupe peut être itinérante, suivant les collecteurs d'impôts par exemple ou les troupes ducales. Attention, il y a peu de soldats dans l'armée du Duc, tous sont très très bons. Genre armée de boss et de mini-boss. Les attaquer ne se fait ni sans conséquence ni sans pertes.

Rappel : il y a un appel d'Art passé pendant la Guerre Rouge appelant les futurs apprentis au service du Roi. En tant qu'ancien soldat, justicier, artiseur, Précis ignore l'appel passé par Eliée pour renflouer l'armée ? Sachant que le peuple souffre des attaques Rouges ? Sachant que les Artiseurs peuvent aider à prévenir et détourner une partie de ces attaques ? Je ne trouve pas cela très logique avec le reste du personnage qui montre un penchant pour l'aide des plus démunis. Il peut solliciter un entretien avec Juste, par ailleurs, exposer ses griefs et se mettre à son service contre protection. Le roi l'aidera à disparaître officiellement et ouvrira une enquête sur le décès suspect de sa famille.

Magie : c'est un Adepte, tu peux y aller.

Compétences :

- Charisme : ce n'est pas une compétence. Dire qu'il est charismatique c'est comme dire qu'il est irrésistible, ça ne fonctionne pas. Ce sera à toi de le jouer charismatique. Cela ne veut pas dire que tu ne peux pas le faire ! Le Chrisme est le don de plaire et de s'imposer, donc c'est quelque chose à jouer. Etant un don, cela ne s'apprend pas vraiment mais tu peux mettre, en 'leadership', qu'il a un sens instinctif pour mener ses hommes développé plus tard en tant qu'officier.

- Muraille & Bouclier : ce n'est pas vraiment lié à la manipulation d'esprit, loin de là -les deux premières poussant l'artiseur à communiquer et toucher l'esprit d'autrui donc à s'ouvrir-, donc je préfère qu'il soit seulement bon. Ce n'est pas sa spécialité, mais une capacité apprise je dirais vu son histoire d'abord comme soldat puis surtout comme voleur, par nécessité.


Voilà, cela fait pas mal de choses et surtout de gros points à modifier sur l'histoire, mais si besoin, nous sommes là sur forum comme sur Discord, n'hésite d'ailleurs pas à nous y rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Juil - 14:08
Précis
avatar
Messages : 5
Localisation : Quelque part en Haurfond
Bonjour à tous,

voilà, je pense avoir opéré tous les changements demandés.

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Juil - 11:06
Le Ménestrel
Celui qui sait...
avatar
Messages : 135
Merci pour ces modifications Smile Alors c'est preeeeeeeeeesque tout bon sauf un détail pour l'Art : Adepte est un rang d'artiseur solitaire et cela correspond mieux à ton personnage. Or tu l'as mis dans un clan suite à sa formation, ce qui est logique. La guerre faisant toujours des ravages, je te propose de démanteler son clan d'Art lors de la seconde Guerre de Chalcède (mettons qu'ils soient 5, 3 morts ?), les survivants se séparant. Ainsi il sera bien un Adepte alors que de base, s'il était à la tête d'un clan, il était Maître d'Art (même niveau, différente appellation).

Et après ça c'est tout bon !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques des Six-Duchés :: Sous la Plume du Ménestrel :: Des Chroniques... Des Héros :: Fiches-